Jour 5 – Le témoin est revêtu de puissance, celle du Saint-Esprit...

VERSETS RÉFÉRENCE :

Actes 1:8 Louis Segond
8 Mais vous recevrez une puissance, le Saint Esprit survenant sur vous, et vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée, dans la Samarie, et jusqu'aux extrémités de la terre.

Actes 4:23-31 Louis Segond
23 Après avoir été relâchés, ils allèrent vers les leurs, et racontèrent tout ce que les principaux sacrificateurs et les anciens leur avaient dit.
24 Lorsqu'ils l'eurent entendu, ils élevèrent à Dieu la voix tous ensemble, et dirent : Seigneur, toi qui as fait le ciel, la terre, la mer, et tout ce qui s'y trouve,
25 c'est toi qui as dit par le Saint Esprit, par la bouche de notre père, ton serviteur David : Pourquoi ce tumulte parmi les nations, Et ces vaines pensées parmi les peuples ?
26 Les rois de la terre se sont soulevés, Et les princes se sont ligués Contre le Seigneur et contre son Oint.
27 En effet, contre ton saint serviteur Jésus, que tu as oint, Hérode et Ponce Pilate se sont ligués dans cette ville avec les nations et avec les peuples d'Israël,
28 pour faire tout ce que ta main et ton conseil avaient arrêté d'avance.
29 Et maintenant, Seigneur, vois leurs menaces, et donne à tes serviteurs d'annoncer ta parole avec une pleine assurance,
30 en étendant ta main, pour qu'il se fasse des guérisons, des miracles et des prodiges, par le nom de ton saint serviteur Jésus.
31 Quand ils eurent prié, le lieu où ils étaient assemblés trembla ; ils furent tous remplis du Saint Esprit, et ils annonçaient la parole de Dieu avec assurance.

RÉFLEXIONS :

Lis Actes 1 :8 et 4 :23-31 et prends un moment pour répondre aux questions suivantes :

Dieu a mis en nous Sa Puissance pour que nous soyons des témoins, quels ont été les signes qui ont accompagné le témoignage de Jésus durant Son ministère terrestre et celui de Ses disciples ?

Quels seront les signes qui vont accompagner mon témoignage (Jean 14 :12) et comment vivre cela ?

CONTENU :

Ce verset de Jean 14 :12 est tellement extraordinaire et cela paraît tellement fou que certains commentateurs bibliques ont tenté de l’expliquer en disant que ces choses plus grandes étaient la somme de ce que l’Eglise allait accomplir dans Son ensemble. Cependant ce n’est pas le cas, mets ta foi en action et crois simplement ce que Jésus a promis : tu es appelé(e) à accomplir de plus grandes choses que Lui car Il est monté vers le Père et Il a envoyé le Saint-Esprit pour te donner Sa puissance ! Ainsi le témoignage n’est pas seulement un style de vie, mais nous avons un partenaire, le Saint-Esprit. Il est Celui qui touche les cœurs pour libérer la vie de Christ et Sa puissance.

Le verset d’Actes 1 :8 nous rappelle très clairement l’importance de recevoir la puissance du Saint-Esprit. C’était tellement essentiel que Jésus est spécialement apparu à deux de Ses disciples qui étaient en train de s'éloigner afin qu’ils reviennent à Jérusalem (cf. Luc 24 :13-33). Il en est de même pour nous aujourd’hui : nous avons besoin d’être revêtus de la puissance du Saint- Esprit pour vivre la vie de témoins à laquelle Jésus nous appelle. Dans le texte d’Actes 4 que nous avons lu, nous y voyons ces premiers disciples prier tous ensemble et demander à Dieu de l’assurance et de l’audace pour témoigner. Mais aussi demander que leur témoignage soit accompagné de signes et de prodiges, car le Royaume de Dieu n’est pas une question de paroles, mais de puissance (cf. 1 Corinthiens 4 :20). Nous consacrerons un chapitre entier sur le fait de vivre dans le miraculeux.

Pour revenir à la prière de Ses disciples, Dieu les exauce et le lieu où ils sont rassemblés pour prier se met à trembler... Il ne s’agissait pas simplement d’approuver leur demande, mais aussi de les pousser à sortir de là où ils étaient, car personne ne voudrait rester dans une bâtisse qui tremble... Cela nous rappelle l’importance de sortir de nos zones de confort et de sécurité, pour être des témoins qui expérimentent la puissance de Dieu. Car Dieu désire nous voir témoigner, et Il est toujours prêt à manifester Sa puissance pour accompagner notre témoignage. Ferme tes yeux un instant et imagine : le Saint-Esprit est dans les starting-blocks au ciel, prêt à agir, Il n’attend qu’une seule chose : que tu témoignes !

Lorsque l’on parle de puissance du Saint-Esprit, nous pouvons comprendre :

■ La capacité donnée par Dieu : Il nous rend capable de faire des choses que nous n’aurions pas pu faire naturellement. Pierre n’aurait pas pu prêcher comme Il l'a fait à la Pentecôte si Dieu ne l'en avait pas rendu capable. Lorsque nous faisons notre part, Dieu vient libérer Sa puissance pour nous propulser plus loin...

■ La puissance de Dieu vient sur le disciple à un moment précis pour une tâche particulière, comme celle de guérir les malades ou de proclamer la Parole de Dieu. C’est ce que Pierre a vécu lorsqu’il a dit au paralytique : « Je ne possède ni argent, ni or, mais ce que j’ai, je te le donne : au nom de Jésus-Christ de Nazareth : lève-toi et marche ! » (Actes 3 :6). C’est cela être rempli du Saint-Esprit et c’est une réalité pour nous aujourd’hui, alors vivons-le !

■ Il s’agit également d'utiliser un nouveau langage, dans ce cas-là il s’agissait de parler dans des langues qu’ils n’avaient pas apprises pour raconter les merveilles de Dieu dans la langue de ceux qui les écoutaient. La puissance du Saint-Esprit nous permet de parler d’une manière qui va toucher les cœurs. Nous reviendrons plus tard sur le fait de parler en langues et de l’importance que cela a dans notre vie de disciple. Nos paroles ne dépendent pas de notre intelligence et de nos connaissances, mais de l’inspiration du Saint-Esprit car Il sait comment toucher le cœur de nos auditeurs.

■ Des signes prodigieux (des flammes de feu, un bruit comme un vent violent...) attirent l’attention des gens. Dieu est toujours là pour attirer l’attention et confirmer Sa Parole par des signes et des prodiges. Cela nous permet ainsi de nous attendre à ce quelque chose se passe lorsque nous témoignons de Christ et le plus grand miracle qui soit ce sont des vies qui rencontrent Jésus. A la Pentecôte, il y en a eu 3'000 !

Mets ta vie à Sa disposition en développant une relation d’intimité avec le Saint-Esprit pour recevoir Sa puissance et attends-toi au miraculeux lorsque tu commences à témoigner. Tu verras, tu vas être surpris(e)...

MA DÉCISION:

Ce que j’ai compris pour ma vie personnelle :

Ce que je décide pour ma vie par rapport à ce que je viens d’apprendre :

Ce que tu décides aujourd’hui détermine qui et ce que tu seras demain !

Ces méditations sont tirées du livre « un disciple en marche », un véritable manuel de disciples. Qui plus est, c’est un outil pratique pour faire des disciples de manière simple et pratique. La multiplication de disciple commence par toi et c’est pour toi… Pour en savoir plus tu peux trouver le livre sur www.vievictorieuse.org

Jour 4 - Le Saint-Esprit nous convainc d’aimer

VERSETS RÉFÉRENCE :

Matthieu 6:14-15 Louis Segond
14 Si vous pardonnez aux hommes leurs offenses, votre Père céleste vous pardonnera aussi;
15 mais si vous ne pardonnez pas aux hommes, votre Père ne vous pardonnera pas non plus vos offenses.

RÉFLEXIONS :

Le Saint-Esprit nous convainc d’aimer. Se fermer à cette conviction revient à se fermer également à la grâce de Dieu pour les perdus et à perdre sa passion pour le Royaume de Dieu

Lis Matthieu 6 :14-15 et prends un moment pour répondre aux questions suivantes :

Pourquoi le fait de pardonner est-il si important pour nous qui sommes enfants de Dieu ?

A qui dois-je pardonner et qu’est-ce qui m’empêche de le faire ?

CONTENU :

Ces deux versets viennent appuyer et développer ce que Jésus nous a enseigné dans la prière du « Notre Père », qui est plus qu’une prière, mais également une véritable manière de vivre. En effet, il y est dit « Pardonne- nous nos offenses, comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés » (cf. Matt. 6 : 12). Cela révèle que le pardon que Dieu nous accorde est conditionnel, non seulement au fait que nous nous repentions pour nos fautes, mais également à notre capacité et à notre mesure de pardonner à ceux qui nous ont fait du mal. Toutefois cela ne touche pas notre salut, car en tant que disciples de Christ, nous avons reçu le pardon de nos péchés au moment de notre repentance et de notre foi. Nous avons été pardonnés de manière définitive par rapport à notre passé, c’est la justification par la foi. Nous en reparlerons plus dans la méditation suivante. Tu peux également te référer à l’histoire que Jésus relate dans Matthieu 18 : 23 à 35. Ne pas pardonner est quelque chose de sérieux qui peut avoir de graves conséquences pour nos vies.

Nous avons tous besoin du pardon de Dieu car nous ne sommes pas parfaits et cela même si nous tendons tous les jours un peu plus vers cette ressemblance avec Christ. C’est pour cette raison que le Saint-Esprit vient nous convaincre d’aimer notre prochain. Car le pardon n’est pas un acte calculé ou intéressé, c’est un acte d’amour envers l’autre. Lorsque le Saint-Esprit vient nous convaincre d’aimer, Il nous révèle l’autre non pas comme nous le percevons ou le voyons, mais comme Lui le voit : une personne imparfaite, qui a besoin de la grâce de Dieu et pour laquelle Christ a donné Sa vie.

Cette conviction d’amour que le Saint-Esprit nous donne à l’égard des autres vient confronter notre esprit de jugement et de critique (qu’on appelle trop souvent constatation). Juger et critiquer n’est rien d’autre que de l’orgueil, car nous nous plaçons dans une position de supériorité par rapport aux autres et, en agissant ainsi, nous oublions non seulement que nous ne sommes pas meilleurs que notre prochain, mais également que Dieu l’aime tout autant que nous... Nos vies ne sont que le résultat de Sa grâce et de Son amour. C’est dans cette proximité avec le Saint-Esprit que nous pouvons aimer comme Dieu nous a aimés. Le jugement appartient à Dieu et la critique au diable, ce qui veut dire que ni l’une ni l’autre n’ont de place dans nos vies... Assurons-nous donc de cultiver notre relation avec le Saint-Esprit, et ce afin d'aimer et de bénir notre prochain.

Ce n’est pas quelque chose de facile, ni de naturel à faire, mais souvenons-nous toujours que le Royaume de Dieu est contre-intuitif. C’est pour cette raison que nous avons besoin de la présence du Saint-Esprit, mais également de savoir nous faire violence contre nos sentiments et nos pensées. Car lorsque nous fermons nos cœurs à la grâce de Dieu, nous en arrivons à perdre notre paix intérieure et notre passion pour le Royaume de Dieu. Ce qui nous conduit à nous centrer sur nous-mêmes, sur nos besoins, nos émotions, etc. Nous devenons le centre de notre monde, au lieu de laisser Dieu en être le centre et constituer notre raison de vivre. Dès lors que nous parvenons à cela, Son Royaume devient naturellement la cause pour laquelle nous sommes prêts à donner notre vie.

Lorsque tu te querelles ou que tu es offensé et que tu refuses de pardonner, si dans les heures qui suivent tu essayes de témoigner de ta foi ou de prier, tu vas rapidement découvrir que d’une part rien ne se passe, mais également que tu ne te sens pas bien intérieurement. Tu as perdu ta joie, ta paix, la fraîcheur de la vie avec Christ et ta passion pour Jésus. On ne peut éviter les conflits et ces derniers font partie d’une relation saine, on ne peut non plus éviter les offenses, cependant nous avons besoin de savoir les identifier et de décider de pardonner. Et le meilleur moment de le faire est immédiatement ! Dès le moment où nous décidons de pardonner, nous retrouvons Son amour, Sa paix, Sa joie, etc., et nous pouvons à nouveau être dans une position d'amour.

Pour conclure, la seule chose qui pourrait nous empêcher de pardonner, c’est nous-mêmes, et le seul moyen de le faire est de rester ouverts et disponibles à la présence de Dieu. Car c’est Lui qui vient non seulement nous convaincre d’aimer et de pardonner, mais également qui nous donne la force de le faire. N’endurcissons jamais nos cœurs à Son égard, mais au contraire laissons-Le agir en nous et accordons-nous avec Lui. Notre vie en dépend, mais également celle de ceux qui nous entourent. Car c’est lorsque nous sommes passionnés pour le Royaume de Dieu que notre monde est transformé... Pourquoi ne pas abandonner ta vie à Dieu maintenant ? Je t'encourage à prier en ce sens.

MA DÉCISION:

Ce que j’ai compris pour ma vie personnelle :

Ce que je décide pour ma vie par rapport à ce que je viens d’apprendre :

Ce que tu décides aujourd’hui détermine qui et ce que tu seras demain !

Ces méditations sont tirées du livre « un disciple en marche », un véritable manuel de disciples. Qui plus est, c’est un outil pratique pour faire des disciples de manière simple et pratique. La multiplication de disciple commence par toi et c’est pour toi… Pour en savoir plus tu peux trouver le livre sur www.vievictorieuse.org

Jour 2 - Rencontrer Jésus comme Seigneur et Sauveur

VERSETS RÉFÉRENCE :

Ésaïe 59:1-8 Louis Segond (LSG)
1 Non, la main de l'Éternel n'est pas trop courte pour sauver, Ni son oreille trop dure pour entendre.
2 Mais ce sont vos crimes qui mettent une séparation Entre vous et votre Dieu; Ce sont vos péchés qui vous cachent sa face Et l'empêchent de vous écouter.
3 Car vos mains sont souillées de sang, Et vos doigts de crimes; Vos lèvres profèrent le mensonge, Votre langue fait entendre l'iniquité.
4 Nul ne se plaint avec justice, Nul ne plaide avec droiture; Ils s'appuient sur des choses vaines et disent des faussetés, Ils conçoivent le mal et enfantent le crime.
5 Il couvent des oeufs de basilic, Et ils tissent des toiles d'araignée. Celui qui mange de leurs oeufs meurt; Et, si l'on en brise un, il sort une vipère.
6 Leurs toiles ne servent point à faire un vêtement, Et ils ne peuvent se couvrir de leur ouvrage; Leurs oeuvres sont des oeuvres d'iniquité, Et les actes de violence sont dans leurs mains.
7 Leurs pieds courent au mal, Et ils ont hâte de répandre le sang innocent; Leurs pensées sont des pensées d'iniquité, Le ravage et la ruine sont sur leur route.
8 Ils ne connaissent pas le chemin de la paix, Et il n'y a point de justice dans leurs voies; Ils prennent des sentiers détournés: Quiconque y marche ne connaît point la paix.

Romains 12:1 Louis Segond (LSG)
12 Je vous exhorte donc, frères, par les compassions de Dieu, à offrir vos corps comme un sacrifice vivant, saint, agréable à Dieu, ce qui sera de votre part un culte raisonnable.

1 Jean 1:9 Louis Segond (LSG)
9 Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner, et pour nous purifier de toute iniquité.

RÉFLEXIONS :

Rencontrer Jésus, et Le reconnaître comme son Seigneur et Sauveur, c’est être sauvé et entrer dans une vie de dépendance à Son égard

Lis Esaïe 59 :1-8 et prends un moment pour répondre aux questions suivantes :

Qu’est-ce que le péché selon toi ? Et selon la Bible ?

Dans Romains 12 :1, à quoi Paul nous exhorte-t-il ?

Dans 1 Jean 1 :9, qu’est-ce qui nous permet d’avoir l’assurance d’être pardonné et purifé de tous nos péchés ?

CONTENU :

La première révélation que nous avons dans nos vies est celle du salut, à savoir que nous sommes séparés de Dieu à cause de notre péché. Non pas que nous ayons fait quelque chose de particulier pour cela, nous sommes nés ainsi. A cause de la désobéissance d’Adam et Eve dans le jardin d’Eden, le péché fait partie de notre nature humaine et nous méritons l’enfer éternel (cf. Romains 3 :23). A cause de notre éloignement de Dieu et l’impossibilité de nous approcher de Lui par nous-mêmes, c’est Dieu qui est venu nous rejoindre là où nous sommes... Dans Son amour, Dieu a réglé le problème en o rant Son Fils Jésus sur la croix à notre place pour que nous puissions être réconciliés avec Lui (cf. Romains 5 :8). Jésus-Christ, pleinement homme et pleinement Dieu, né de la vierge Marie et ayant vécu une vie parfaite sur la terre, a librement choisi de donner Sa vie pour nous à la croix, et ce afin de prendre sur Lui le péché qui nous séparait de Dieu.

Le péché n’est pas tel ou tel acte en particulier, il n’y a pas non plus de mesure dans le péché, à savoir qu’aucun péché n’est pire qu’un autre, il n’y a pas de grands ou de petits péchés, ils nous conduisent tous à la mort (cf Romains 6 :23). Seules les conséquences humaines diffèrent. En fait, le péché, c’est tout ce qui nous éloigne de Dieu et qui Lui déplaît, pas seulement les mauvaises choses que nous aurions faites, mais aussi les bonnes choses, celles que nous n’avons pas faites. Le péché est tout ce qui n’est pas en accord avec la volonté et le but de Dieu pour et dans nos vies. Au moment où tu rencontres Jésus, tu découvres Celui qui est sans péché, parfaitement juste et pur. Tout ce qui en toi n’est pas aligné avec Sa volonté est instantanément mis en lumière. Nous en reparlerons davantage dans le prochain chapitre. Jésus a payé le prix de notre salut.

Ce qui nous sauve c’est la révélation que l’on a de Jésus comme étant le Christ, la réponse pour notre vie et la foi dans l’œuvre qu’il a accomplie pour nous en mourant à notre place pour nos péchés. Le péché nous détruit et, à mesure que nous vivons avec Lui, Il va nous montrer ce qui ne va pas et nous allons pouvoir le Lui confesser, c’est-à-dire reconnaître notre péché, en Lui demandant pardon spéci quement pour cela tout en décidant de nous en éloigner pour ne plus recommencer. Dans 1 Jean 1 :9 nous est faite une promesse extraordinaire : « Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner, et pour nous purifier de toute iniquité. ». Nous pouvons donc avoir l’assurance du pardon, et cela quel que soit notre péché. Ce verset nous permet également de balayer l’accusation que nous pourrions éventuellement avoir contre nous. Car si Dieu Lui-même nous a pardonné, qui donc peut venir nous accuser ? S’accuser soi-même, c’est renier l’œuvre de pardon effectuée par Jésus pour soi. Pour suivre Jésus, il est essentiel que nous ne gardions rien de secret entre nous et Jésus, afin de vivre dans la transparence avec Lui. C'est primordial afin d'être Ses disciples.

Le péché signifie littéralement « rater la cible ». Dieu a un objectif pour chacune et chacun d’entre nous et ce n’est que dans la relation d’intimité avec Lui que nous pouvons vivre la vie qu’Il a prévu pour nous. Nous avons donc besoin de savoir renoncer au péché, ce qui veut dire reconnaître que notre vie ne va pas dans la bonne direction et n’atteint pas le but de Dieu. Dès lors, nous sommes à même de choisir de changer et d'entrer dans Ses projets. Dieu a de grandes choses pour ta vie et le meilleur est devant toi, à toi de choisir ce que tu veux vivre... Prends un moment pour inviter le Saint-Esprit à venir te rencontrer et te conduire sur le chemin que Dieu a prévu pour ta vie.

MA DÉCISION:

Ce que j’ai compris pour ma vie personnelle :

Ce que je décide pour ma vie par rapport à ce que je viens d’apprendre :

Ce que tu décides aujourd’hui détermine qui et ce que tu seras demain !

Ces méditations sont tirées du livre « un disciple en marche », un véritable manuel de disciples. Qui plus est, c’est un outil pratique pour faire des disciples de manière simple et pratique. La multiplication de disciple commence par toi et c’est pour toi… Pour en savoir plus tu peux trouver le livre sur www.vievictorieuse.org

Vie Victorieuse a pour objectif de publier des livres et des articles qui encouragent les disciples de Christ à vivre leur vie à la mesure de ce que Dieu a prévu pour eux, afin qu’ils soient de ceux qui écrivent l’Histoire et ne la subisse pas. Le but est de t’aider, toi et tes amis à grandir en Christ, à former des disciples et implanter des églises.
© COPYRIGHT 2024 UNE VIE VICTORIEUSE ALL RIGHTS RESERVED.
envelopecartphone-handset linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram