Jour 6 –Crédit et cautionnement : deux pratiques dont la Bible nous met en garde...

VERSETS RÉFÉRENCE :

Deutéronome 28:12 Louis Segond
12 L'Éternel t'ouvrira son bon trésor, le ciel, pour envoyer à ton pays la pluie en son temps et pour bénir tout le travail de tes mains; tu prêteras à beaucoup de nations, et tu n'emprunteras point.

Deutéronome 28:44 Louis Segond
44 il te prêtera, et tu ne lui prêteras pas; il sera la tête, et tu seras la queue.

Proverbes 22:7 Louis Segond
7 Le riche domine sur les pauvres, Et celui qui emprunte est l'esclave de celui qui prête.

Proverbes 6:1-5 Louis Segond
1 Mon fils, si tu as cautionné ton prochain, Si tu t'es engagé pour autrui,
2 Si tu es enlacé par les paroles de ta bouche, Si tu es pris par les paroles de ta bouche,
3 Fais donc ceci, mon fils, dégage-toi, Puisque tu es tombé au pouvoir de ton prochain; Va, prosterne-toi, et fais des instances auprès de lui;
4 Ne donne ni sommeil à tes yeux, Ni assoupissement à tes paupières;
5 Dégage-toi comme la gazelle de la main du chasseur, Comme l'oiseau de la main de l'oiseleur.

Proverbes 11:15 Louis Segond
15 Celui qui cautionne autrui s'en trouve mal, Mais celui qui craint de s'engager est en sécurité.

Proverbes 17:18 Louis Segond
18 L'homme dépourvu de sens prend des engagements, Il cautionne son prochain.

RÉFLEXIONS :

Lis Deutéronome 28 :12 et 44, Proverbes 22 :7, Proverbes 6 :1-5, 11 :15 et 17 :18 et prends un moment pour répondre aux questions suivantes :

A la lecture de ces textes, comment vois-tu désormais le fait de contracter un crédit ?

Qu’est-ce que ces textes te disent par rapport au fait de se porter caution ?

CONTENU :

Aujourd’hui, faire des crédits est devenu quelque chose de normal, tout comme d’ailleurs le fait de se porter caution pour autrui, particulièrement lorsqu'il s'agit d'avoir accès à un logement. Cependant, si ces pratiques semblent inoffensives, elles sont loin de l’être et la Bible nous avertit clairement à ce sujet. Dans la pensée biblique, le fait de contracter un crédit est considéré comme une malédiction et revient tout simplement à faire le choix de se placer dans une situation d’esclavage. Jésus est venu pour nous libérer et nous ne devons plus nous rendre esclaves de quoi que ce soit (cf. 1 Corinthiens 7 :23). L’endettement est un esclavage car il nous prive de notre autonomie  financière et nous met à la merci de quelqu’un d’autre (institution ou personne). De plus, lorsque nous choisissons d’emprunter, nous présumons de l’avenir en renonçant à dépendre de la provision de Dieu. Il est celui qui pourvoit et tout ce qu’Il nous demande de faire, Il l’accompagne de Sa provision. Emprunter n’est jamais Sa solution, ce qui veut dire que ce n’est pas une option pour Ses disciples...

Il en est de même lorsque nous nous portons caution pour autrui, nous perdons notre autonomie et engageons des finances qui ne nous appartiennent pas (puisqu'elles sont à Dieu) au profit de quelqu’un d’autre. Lorsque nous nous portons caution, cela veut simplement dire que si la personne ne paie pas, c’est à nous de le faire. Lorsque nous nous portons caution, au lieu de nous soumettre à Dieu, nous choisissons de donner le pouvoir à notre prochain sur notre vie. Dieu désire être le seul maître de nos vies...

Alors que faire si tu es déjà lié par un crédit ou si tu t’es déjà porté caution auprès de quelqu'un ? Tout d’abord, reconnais ta faute et demande pardon à Dieu. La repentance est toujours la première étape pour être libre, ensuite décide de faire ce qui est nécessaire pour t’en sortir le plus rapidement possible et pour ne plus recommencer. Il est également important de demander à Dieu Sa sagesse, Son intelligence et Sa connaissance pour faire face à ta situation. En ce qui concerne le crédit, commence par établir ton budget en regardant les dépenses que tu peux cesser afin d’accélérer tes remboursements. Fais le tour de ce qui t’appartient pour voir s’il y a des choses que tu peux vendre. Sois ingénieux et créatif et attends-toi à Dieu, Il a une solution et désire t’aider à te libérer. Si tu t'es porté caution, applique-toi à voir comment tu pourrais te libérer de cet engagement et, à nouveau, attends-toi à Dieu, Il va t’aider et te donner Sa faveur dans tes démarches, car Il veut que Ses disciples soient libres...

Si tu te trouves devant une situation où tu penses devoir faire un crédit ou te porter caution, sois ferme, il n’y a jamais de plan B : quelle que soit la situation à laquelle tu fais face, notre Dieu a prévu un chemin pour que tu n’aies plus besoin de faire de crédit, ni te porter caution. Et souvent, cela va passer par des moyens inhabituels dans lesquels tu risques devoir avoir un rôle à jouer. Un des exemples remarquables est celui de la veuve avec l’huile (cf. 2 Rois 4 :1-7). Et Sa solution peut arriver en dernière minute, cependant, Il agira toujours en accord avec Sa Parole selon ce qu’Il nous demande. C’est important de le savoir, car il arrive que nous puissions vouloir recourir à ces solutions inadaptées, sans que ce soit pour quelque chose qu’Il nous ait demandé...

Où en es-tu aujourd’hui : est-ce que tu es esclave de l’endettement ou du cautionnement ? Je l’ai été avant toi également. Je peux témoigner que la repentance et la foi amènent à une véritable libération et une vie de liberté, ce qui implique certes des défis, mais de belles victoires. A toi de jouer pour entrer et marcher dans Sa liberté.

MA DÉCISION:

Ce que j’ai compris pour ma vie personnelle :

Ce que je décide pour ma vie par rapport à ce que je viens d’apprendre :

Ce que tu décides aujourd’hui détermine qui et ce que tu seras demain !

Ces méditations sont tirées du livre « un disciple en marche », un véritable manuel de disciples. Qui plus est, c’est un outil pratique pour faire des disciples de manière simple et pratique. La multiplication de disciple commence par toi et c’est pour toi… Pour en savoir plus tu peux trouver le livre sur www.vievictorieuse.org

Jour 6 – La sainteté une marche de tous les jours avec le Seigneur

La sainteté ne s'atteint pas en deux jours,
c’est une marche de tous les jours avec le Seigneur, un combat contre notre propre nature

VERSETS RÉFÉRENCE :

Galates 2:20 Louis Segond

20 J'ai été crucifié avec Christ; et si je vis, ce n'est plus moi qui vis, c'est Christ qui vit en moi; si je vis maintenant dans la chair, je vis dans la foi au Fils de Dieu, qui m'a aimé et qui s'est livré lui-même pour moi.

RÉFLEXIONS :

Lis Galates 2 :20 et prends un moment pour répondre aux questions suivantes :

Comment puis-je vivre dans cette dimension où je vais vivre la vérité de ce verset ?

➤  Essaye de trouver une question que tu pourrais te poser pour t’aider à marcher dans cette vie de mise à part.

CONTENU :

Nous aspirons souvent à des solutions toutes prêtes et rapides, une sorte de « fast-food » spirituel qui permette à nos vies d’être transformées et améliorées rapidement et sans réel effort... Cependant, les choses ne fonctionnent pas ainsi dans nos vies chrétiennes. Paul compare la marche avec Christ à une course (cf. Philippiens 3 :14), et c’est une course dont nous ne franchirons la ligne d’arrivée que lorsque nous quitterons ce corps mortel alors que Jésus viendra nous chercher pour entrer dans la vie éternelle avec Lui. Or une course implique nécessairement une notion de discipline, car on ne peut espérer passer la ligne d’arrivée victorieux sans discipline. C’est un mot qui, généralement, n’est pas très apprécié et qui pourtant est directement lié à la vie chrétienne, car on ne peut être disciple sans discipline. En effet, pour vivre dans cette dimension de sainteté, de mise à part pour servir Dieu, nous devons persévérer jour après jour...

Ainsi donc, se mettre à part est directement lié à la vie de disciple, ce qui implique de tout faire pour devenir semblable à notre Seigneur et notre Maître. Se mettre à part, c’est se laisser transformer afin de ressembler à Celui qui nous envoie, car avant d’agir et de servir, nous sommes... Cela est important car notre service est fondé sur notre identité et la sainteté ne concerne pas nos actions mais notre cœur, notre identité même. Car vouloir changer nos actions sans en changer la racine va engendrer non seulement de la frustration, mais va également permettre aux choses anciennes de revenir. Ainsi la sainteté est une transformation profonde de nos vies afin de nous rendre meilleurs, et que nous devenions toujours plus semblables à Christ.

Le meilleur moyen de ressembler à quelqu’un, c’est d’être proche de la personne, à tel point qu’elle va commencer à déteindre sur nous. Nous allons adopter ses attitudes, son langage, sa manière de voir les choses jusqu’à sa personnalité même. La sainteté consiste à vivre avec Jésus d’une manière si intime que les gens, en nous voyant, vont s'exclamer : « Cette personne ressemble à Jésus ! ». Or le seul moyen d'y parvenir est de mourir à soi afin de vivre par et pour Lui. Trop souvent, en tant que chrétiens nous avons tendance à vouloir vivre en adoptant les paroles de Jean-Baptiste lorsqu’il parlait de Jésus : « Il faut qu’il croisse et que je diminue » (cf. Jean 3 :30). Cependant ces paroles, bien qu’elles soient bibliques, ne sont pas la volonté de Dieu pour nous aujourd’hui, elles appartiennent encore à l'ancienne alliance et Dieu a mieux pour nous. Car Jean-Baptiste, bien qu’il soit dans le Nouveau Testament, demeure le dernier prophète de l’Ancien Testament (cf. Luc 7 :28). Si nous nous appliquons à vouloir laisser Christ grandir en nous afin que nous diminuions, le risque est que dès que les défis et les épreuves vont arriver, notre nature humaine va grandir à nouveau et Christ diminuer... Ce que Dieu a prévu pour nous, c’est la mort... La mort à nous-mêmes afin que nous vivions pour Christ et qu’Il vive en nous. Paul en parle à de nombreuses reprises dans ses épîtres et particulièrement dans Galates 2 :20. Il ne s’agit pas bien sûr d’une mort physique, mais de mourir à notre nature humaine pour que la nature de Christ puisse pleinement vivre en nous. La marche dans la sainteté c’est cela : mourir à nos passions, à nos désirs, à nos convoitises, à nos projets, à notre volonté, à notre... Que tout ce qui est « moi », « je » et « mon » meure afin que Christ, Sa volonté, Ses désirs, Ses projets, ce qui Le passionne deviennent ce qui habite et motive nos vies. Ainsi le combat de la sainteté n’est pas contre des choses extérieures, ni même contre le diable. C’est contre nous-mêmes, contre notre propre nature qui s’oppose à Christ car elle est infectée par le péché.

Il n’y a pas de recettes pour vivre cela, cependant la Parole de Dieu est puissante et agissante et ce verset de Galates 2 :20 est certainement une clé qui nous est donnée afin de marcher dans la victoire. Pour Paul c’est une déclaration, un choix de vie qu’il proclame en nous exhortant à faire de même. J’aimerais t'encourager à prier ce verset tous les jours en prenant autorité sur ta chair afin qu’elle s’aligne toujours plus sur la volonté et les projets de Dieu...

MA DÉCISION:

Ce que j’ai compris pour ma vie personnelle :

Ce que je décide pour ma vie par rapport à ce que je viens d’apprendre :

Ce que tu décides aujourd’hui détermine qui et ce que tu seras demain !

Ces méditations sont tirées du livre « un disciple en marche », un véritable manuel de disciples. Qui plus est, c’est un outil pratique pour faire des disciples de manière simple et pratique. La multiplication de disciple commence par toi et c’est pour toi… Pour en savoir plus tu peux trouver le livre sur www.vievictorieuse.org

Vie Victorieuse a pour objectif de publier des livres et des articles qui encouragent les disciples de Christ à vivre leur vie à la mesure de ce que Dieu a prévu pour eux, afin qu’ils soient de ceux qui écrivent l’Histoire et ne la subisse pas. Le but est de t’aider, toi et tes amis à grandir en Christ, à former des disciples et implanter des églises.
© COPYRIGHT 2024 UNE VIE VICTORIEUSE ALL RIGHTS RESERVED.
envelopecartphone-handset linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram