Jour 6 – Dieu donne des ministères pour équiper...

VERSETS RÉFÉRENCE :

Éphésiens 4:11-13 Louis Segond
11 Et il a donné les uns comme apôtres, les autres comme prophètes, les autres comme évangélistes, les autres comme pasteurs et docteurs,
12 pour le perfectionnement des saints en vue de l'oeuvre du ministère et de l'édification du corps de Christ,
13 jusqu'à ce que nous soyons tous parvenus à l'unité de la foi et de la connaissance du Fils de Dieu, à l'état d'homme fait, à la mesure de la stature parfaite de Christ,

1 Pierre 2:9 Louis Segond
9 Vous, au contraire, vous êtes une race élue, un sacerdoce royal, une nation sainte, un peuple acquis, afin que vous annonciez les vertus de celui qui vous a appelés des ténèbres à son admirable lumière,

RÉFLEXIONS :

Lis Éphésiens 4 :11-13 et 1 Pierre 2 :9 et prends un moment pour répondre aux questions suivantes :

Comment comprends-tu le rôle des différents ministères ?

Qu’est-ce que t’inspire ce texte de 1 Pierre ?

CONTENU :

Quelqu’un a dit un jour qu’en général les chrétiens avaient trois manières de voir l’église, soit comme une station essence où l’on vient pour être rempli, soit comme un cinéma où l’on vient pour être diverti ou encore comme un supermarché où l’on vient faire ses courses. Cependant toutes ces visions de l’Eglise sont fausses et égoïstes. Le but de l’Église est de faire de toutes les nations des disciples et d’accomplir simplement les œuvres que Dieu a préparées d’avance pour nous (cf. Matthieu 28 :19 et Ephésiens 2 :10). La croyance qu’il y avait dans l’Église d'une part le clergé (ceux qui représentent le peuple devant Dieu) et d'autre part les laïcs (le peuple) a certainement favorisé ce mensonge au sujet de l’Eglise. Dans le Nouveau Testament le clergé n’existe pas, il n’y a que des disciples qui forment de nouveaux disciples (cf. 2 Timothée 2 :2). Personne n’a besoin de nous représenter devant Dieu car Jésus l’a déjà fait (cf. 1 Timothée 2 :5).

Cependant Dieu a prévu d’établir dans Son Église des hommes et des femmes avec un appel particulier. C'est ce dont Paul parle dans Ephésiens 4 : 11 à 13, à savoir les apôtres, les prophètes, les évangélistes, les pasteurs et les enseignants. Nous n’allons pas entrer dans le descriptif de chacune de ces fonctions, car ce n’est pas l'objet ici. Par contre, il est important de bien comprendre que ces derniers ne sont pas là pour faire le travail à la place du reste du groupe. Dieu leur a donné une responsabilité : celle d’équiper les membres de l'Église, ce qui veut dire de les rendre capable d'accomplir ce que Dieu leur demande de faire, et de créer l’environnement et les enseigner à devenir des disciples à la ressemblance de Jésus.

Ainsi, dans le style de communauté que nous connaissons aujourd’hui, l’Église devrait être constituée d’ouvriers dont le responsable que nous appelons en général pasteur devrait en fait former et libérer des destinées et des appels. Arrêtons donc de croire que parce que nous payons quelqu’un, il ou elle doit faire le travail à notre place et permettons à cette personne de faire ce que Dieu lui demande de faire, c'est-à-dire d’équiper et de libérer les membres de l’Église afin que le Royaume de Dieu puisse pénétrer toutes les sphères de la société.

Il faut bien comprendre qu’il n’y a pas de supériorité dans l’appel et la présence de Dieu dans nos vies. Par exemple, un apôtre n’est pas supérieur à n'importe quel autre disciple, en fait personne n'est supérieur à quiconque. La différence réside dans la responsabilité, car nous aurons tous des comptes à rendre devant Dieu. De plus, ces appels ne sont pas un but en soi, mais ils sont là pour Lui et pour servir Son Église. Jésus dit Lui-même qu’Il est venu non pour être servi, mais pour servir et donner Sa vie (cf. Marc 10 :45). Paul dit également qu’il s’est fait serviteur de tous (cf. 1 Corinthiens 9 :19). L’objectif de l’appel de Dieu est de savoir transmettre et équiper notre génération et les suivantes pour Son service.

Lorsque nous avons fait de Jésus notre Seigneur et Sauveur, Il a fait de nous Son peuple et notre mission est de Le servir parmi les nations, et nous commençons par là où nous nous trouvons. Nous sommes cette nation mise à part sur laquelle Il a établi Son autorité royale afin que nous partagions non seulement la Bonne Nouvelle du Salut, mais également que nous servions ces nations afin qu’elles deviennent à leur tour des disciples de Christ.

Quel que soit l’appel que Dieu a placé sur ta vie, tu es responsable de servir Ses buts au sein de ta génération pour que Son règne vienne, mais également d'équiper ton entourage afin qu’ils deviennent à leur tour des disciples plus efficaces pour Christ. Quel est l'appel et les dons que tu as reçus et comment peux-tu les utiliser pour les autres ?

MA DÉCISION:

Ce que j’ai compris pour ma vie personnelle :

Ce que je décide pour ma vie par rapport à ce que je viens d’apprendre :

Ce que tu décides aujourd’hui détermine qui et ce que tu seras demain !

Ces méditations sont tirées du livre « un disciple en marche », un véritable manuel de disciples. Qui plus est, c’est un outil pratique pour faire des disciples de manière simple et pratique. La multiplication de disciple commence par toi et c’est pour toi… Pour en savoir plus tu peux trouver le livre sur www.vievictorieuse.org

Jour 7 – L’Église, des disciples qui grandissent et se multiplient !

VERSETS RÉFÉRENCE :

1 Corinthiens 4:16-17 Louis Segond
16 Je vous en conjure donc, soyez mes imitateurs.
17 Pour cela je vous ai envoyé Timothée, qui est mon enfant bien-aimé et fidèle dans le Seigneur ; il vous rappellera quelles sont mes voies en Christ, quelle est la manière dont j'enseigne partout dans toutes les Églises.

1 Corinthiens 11:1 Louis Segond
11 Soyez mes imitateurs, comme je le suis moi-même de Christ.

Éphésiens 5:1-2 Louis Segond
1 Devenez donc les imitateurs de Dieu, comme des enfants bien-aimés ;
2 et marchez dans l’amour, à l'exemple de Christ, qui nous a aimés, et qui s'est livré lui-même à Dieu pour nous comme une offrande et un sacrifice de bonne odeur.

2 Timothée 2:2 Louis Segond
2 Et ce que tu as entendu de moi en présence de beaucoup de témoins, confie-le à des hommes fidèles, qui soient capables de l'enseigner aussi à d'autres.

RÉFLEXIONS :

Lis 1 Corinthiens 4 :16-17, 1 Corinthiens 11 :1, Ephésiens 5 :1-2 et 2 Timothée 2 : 2 et prends un moment pour répondre aux questions suivantes :

A ton avis, qui est responsable de faire des disciples ? Et quel rôle pourrais-tu avoir dans cela ?

Qu’est-ce que ces textes t’inspirent pour ta vie aujourd’hui ?

CONTENU :

L’ordre de mission de Jésus est de faire de toutes les nations des disciples (cf. Matthieu 28 :19) et cela devrait être notre priorité pour nous qui sommes Ses disciples. En fait, un disciple de Christ ne peut l’être que dans la mesure où il fait lui-même des disciples. Ce qui implique que tout ce que nous faisons dans l’Église doit avoir ce but : faire des disciples de Christ qui soient capables à leur tour de faire d’autres disciples. Il s’agit d’un mouvement qui ne trouvera son achèvement que lors du retour de Christ. C'est cela, accomplir Sa volonté et faire venir Son Règne. C’est la responsabilité de chacun d'entre nous.

Lorsqu’on parle de faire des disciples, il s'agit en fait de quelque chose de simple, car il ne s’agit pas de se baser sur des connaissances mais sur de la mise en pratique. Dieu n’est pas contre le fait que nous ayons de grandes connaissances Le concernant et concernant Sa Parole, néanmoins c’est inutile si nous ne les vivons pas dans notre vie quotidienne. Jésus nous a ordonné de faire des disciples, de les baptiser – ce qui est la porte d’entrée de la vie de disciple, car c’est le choix de mourir à soi pour vivre pour et par Christ – pour ensuite leur enseigner à observer (ou, pour le dire autrement, à mettre en pratique) ce que Christ nous a prescrit. Pour faire simple : faire des disciples, ce n’est pas leur transmettre des connaissances, mais les accompagner à vivre la réalité du Royaume de Dieu dans leur quotidien.

Pour faire des disciples, il faut devenir un modèle. Nous avons trop souvent tendance à vouloir transmettre des connaissances sans investir du temps pour présenter un modèle qui puisse être repris et appliqué. Durant Ses trois années de ministère sur cette terre, Jésus s’est appliqué à investir la majeure partie de Son temps à vivre avec douze hommes qu’Il avait choisi pour être Ses disciples. Sa priorité n’a jamais été les foules. Preuve en est que souvent après avoir opéré une guérison miraculeuse, Il disait à la personne de ne pas en parler (cf. Marc 1 :44). Jésus n’a pas transmis des connaissances académiques à Ses disciples. En vivant avec eux, Il s’est présenté comme un modèle, ce qui a permis que la vie de ces hommes soit transformée. C'est ainsi que Jésus les a conduits à vivre comme Lui. De la même manière, gardons toujours la bonne priorité, celle d’investir dans la vie d'autres personnes en passant du temps avec eux.

C’est exactement ce que Paul et les autres disciples ont fait. Si tu lis attentivement le Nouveau Testament, tu peux facilement retracer des lignées de disciples et 2 Timothée 2 :2 nous montre quatre générations de disciples, à savoir : Paul, Timothée, des hommes  fidèles et d’autres. Dans le Royaume de Dieu, la norme est que personne ne sert la vision de quelqu’un d’autre, mais nous servons ensemble la vision de Dieu et Son Royaume, et c’est dans cette dimension du vivre ensemble que l’on transmet une connaissance vécue et des expériences.

Paul nous appelle à être ses imitateurs, comme il l’est lui-même de Christ. Lorsqu’on lit les écrits de Paul, on découvre un homme qui n’a pas peur de dévoiler sa vulnérabilité et ses combats. C’est là un élément important pour nous aider à faire des disciples : tout d’abord nous devons assumer la responsabilité que Christ nous a donnée, à savoir d’être un modèle que d’autres peuvent imiter. Mais cela ne suppose pas d'être parfaits, mais bien plus d'être transparents et vulnérables. Car les gens qui t’entourent, comme toi, connaissent leurs défauts et ont besoin d’un modèle qui va leur montrer comment résister à la tentation, faire face à la pression et à l’épreuve, quelqu'un qui sait se repentir lorsqu’il/elle a péché, qui leur montre comment se relever après un échec, etc. Dieu a prévu que tu sois un modèle, alors ne cherche pas à être quelqu’un d’autre ou à te cacher derrière un masque. Aligne ta vie sur Sa Parole du mieux que tu peux, et sois intentionnel(le) dans le fait d’influencer les autres.

La multiplication est la norme du Royaume de Dieu. Tout ce qui est dans Son Royaume porte en soi la semence pour sa propre multiplication, comme nous le voyons également dans la nature. Nous avons donc tous en nous la semence pour la multiplication... Alors libérons cette semence, ne cherchons pas à nous promouvoir ou à nous mettre en avant. Au contraire, faisons des disciples qui à leur tour feront d’autres disciples car c’est cela le véritable fruit et le succès pour nos vies... Tu peux commencer en redonnant cet enseignement à une autre personne !

MA DÉCISION:

Ce que j’ai compris pour ma vie personnelle :

Ce que je décide pour ma vie par rapport à ce que je viens d’apprendre :

Ce que tu décides aujourd’hui détermine qui et ce que tu seras demain !

Ces méditations sont tirées du livre « un disciple en marche », un véritable manuel de disciples. Qui plus est, c’est un outil pratique pour faire des disciples de manière simple et pratique. La multiplication de disciple commence par toi et c’est pour toi… Pour en savoir plus tu peux trouver le livre sur www.vievictorieuse.org

Vie Victorieuse a pour objectif de publier des livres et des articles qui encouragent les disciples de Christ à vivre leur vie à la mesure de ce que Dieu a prévu pour eux, afin qu’ils soient de ceux qui écrivent l’Histoire et ne la subisse pas. Le but est de t’aider, toi et tes amis à grandir en Christ, à former des disciples et implanter des églises.
© COPYRIGHT 2024 UNE VIE VICTORIEUSE ALL RIGHTS RESERVED.
envelopecartphone-handset linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram