Jour 4 – Être baptisé du Saint-Esprit, c’est entrer dans une vie surnaturelle...

VERSETS RÉFÉRENCE :

Actes 4:29-33 Louis Segond
29 Et maintenant, Seigneur, vois leurs menaces, et donne à tes serviteurs d'annoncer ta parole avec une pleine assurance,
30 en étendant ta main, pour qu'il se fasse des guérisons, des miracles et des prodiges, par le nom de ton saint serviteur Jésus.
31 Quand ils eurent prié, le lieu où ils étaient assemblés trembla; ils furent tous remplis du Saint Esprit, et ils annonçaient la parole de Dieu avec assurance.
32 La multitude de ceux qui avaient cru n'était qu'un coeur et qu'une âme. Nul ne disait que ses biens lui appartinssent en propre, mais tout était commun entre eux.
33 Les apôtres rendaient avec beaucoup de force témoignage de la résurrection du Seigneur Jésus. Et une grande grâce reposait sur eux tous.

Romains 8:11 Louis Segond
11 Et si l’Esprit de celui qui a ressuscité Jésus d’entre les morts habite en vous, celui qui a ressuscité le Christ-Jésus d’entre les morts donnera aussi la vie à vos corps mortels par son Esprit qui habite en vous.

RÉFLEXIONS :

Lis Actes 4 :29-33 et Romains 8 :11 et prends un moment pour répondre aux questions suivantes :

Quel est le rapport entre la puissance du Saint-Esprit et la capacité de faire des disciples ?

De quoi est-ce que le Saint-Esprit a besoin pour pouvoir agir pleinement dans ta vie ?

CONTENU :

L’ordre de mission que Jésus nous donne dans Matthieu 28 :18-20 est la raison pour laquelle nous sommes encore sur cette terre, pour faire de toutes les nations des disciples. Il s’agit d’entrer dans une dimension de multiplication et cela nécessite la puissance du Saint-Esprit. Nous le voyons tout particulièrement dans le livre des Actes où nous est montrée clairement la relation directe entre la puissance du Saint-Esprit et la croissance de l’Eglise. Je t’encourage à lire le livre des Actes en soulignant toutes les fois où il est fait mention du nombre de personnes qui ont cru suite aux témoignages, aux miracles ou à la prédication. Tu seras surpris(e), car ce sont souvent des chiffres importants : « 3’000 », « 5’000 », « un grand nombre », « une multitude », etc. C’est le résultat direct de la puissance surnaturelle du Saint-Esprit que les disciples ont reçu. Ce passage d’Actes 4 nous révèle que ces derniers avaient conscience de la nécessité du Saint-Esprit. De la même manière, nous en avons besoin pour entrer dans cette dimension de multiplication de disciples.

Cela commence en nous. Jésus a dit qu’Il est la résurrection et la vie et non pas la vie et la résurrection (cf. Jean 11 :25). Ce qui nous montre que nous devons mourir à ce que nous étions pour pouvoir recevoir le baptême du Saint-Esprit et la puissance qui va avec. Le Saint-Esprit commence ainsi à agir en nous, Il nous transforme et donne la vie à notre corps mortel. Ce même Esprit qui a ressuscité Jésus d’entre les morts vient demeurer en nous, ce qui signifie que toute la puissance et l’autorité de Christ viennent habiter en nous. Lorsque Jésus a vécu sur cette terre, Il n’a pas commencé à faire des disciples avant de recevoir le Saint-Esprit (cf. Luc 3 :22). Si Lui qui était parfait a agi ainsi, à combien plus forte raison avons-nous besoin de la puissance du Saint-Esprit pour faire des disciples !

Faire des disciples ne dépend pas de nos stratégies humaines – bien que ces dernières puissent être utiles – nous avons besoin de la puissance du Saint-Esprit. Il est Celui qui transforme les vies à l’image et à la ressemblance de Christ. Nous sommes appelés à faire de toutes les nations des disciples de Christ et ce n’est possible qu'au travers d'un partenariat avec le Saint-Esprit. C’est ce que le Saint-Esprit est venu faire dans nos vies : de la même manière qu’Il a ressuscité Jésus d’entre les morts, Il donne la vie à nos corps mortels. Il ne s’agit pas uniquement de la santé divine, mais également du fait qu’Il veut nous libérer de la mort que produit le péché dans nos vies afin que nous puissions entendre Sa voix avec clarté et accomplir Ses œuvres avec puissance.

Pour cela, il nous faut mourir à nous-mêmes, à notre propre nature pour permettre au Saint-Esprit de nous habiter, de prendre toute la place et de nous animer car c’est ainsi que toute la puissance de Dieu peut se manifester. Rien ne peut résister et nous empêcher d’accomplir la volonté de Dieu et d’entrer dans une vie surnaturelle si ce n’est nous-mêmes. Choisir de vivre comme étant morts à nous-mêmes et vivants pour Christ est notre responsabilité. Dans ce sens, Galates 2 : 20 : « Je suis crucifié avec Christ, et ce n’est plus moi qui vis, c’est Christ qui vit en moi ; ma vie présente dans la chair, je la vis dans la foi au Fils de Dieu, qui m’a aimé et qui s’est livré lui-même pour moi. » est un verset à prier et à déclarer de manière pluriquotidienne.

Lorsque le Saint-Esprit vit en nous et prend toute la place, tout est possible alors que nous Lui obéissons et mettons notre foi en action. Il n’attend qu’une seule chose, que nous Le laissions agir au travers de nous pour changer le monde. C’est ainsi que nous allons obéir à Sa mission et faire des disciples, ensemble avec Lui pour Sa gloire ! Demande au Saint-Esprit de prendre toute la place en toi et positionne-toi dans la prière par rapport à cela.

MA DÉCISION:

Ce que j’ai compris pour ma vie personnelle :

Ce que je décide pour ma vie par rapport à ce que je viens d’apprendre :

Ce que tu décides aujourd’hui détermine qui et ce que tu seras demain !

Ces méditations sont tirées du livre « un disciple en marche », un véritable manuel de disciples. Qui plus est, c’est un outil pratique pour faire des disciples de manière simple et pratique. La multiplication de disciple commence par toi et c’est pour toi… Pour en savoir plus tu peux trouver le livre sur www.vievictorieuse.org

Jour 7 - Pardonner est possible à tous

VERSETS RÉFÉRENCE :

Luc 23:34 Louis Segond
34 Jésus dit: Père, pardonne-leur, car ils ne savent ce qu'ils font. Ils se partagèrent ses vêtements, en tirant au sort.

Actes 7:59-60 Louis Segond
59 Et ils lapidaient Étienne, qui priait et disait: Seigneur Jésus, reçois mon esprit!
60 Puis, s'étant mis à genoux, il s'écria d'une voix forte: Seigneur, ne leur impute pas ce péché! Et, après ces paroles, il s'endormit.

RÉFLEXIONS :

Pardonner est possible à tous et nous pouvons le vivre grâce au pardon que Dieu nous a accordé et à l’amour qu’Il répand dans nos cœurs.

Lis Luc 23 :34 et Actes 7 :59-60 et prends un moment pour répondre aux questions suivantes :

Qu’est-ce qui m’empêche de pardonner ? Comment puis-je dépasser ces obstacles ?

Quelles sont les étapes qui marquent une démarche de pardon ?

CONTENU :

En lisant ces deux passages où Jésus et Etienne sont mis à mort de manière totalement injuste, nous ne pouvons qu’être défiés par leur réaction. Tous deux choisissent de pardonner et de bénir au lieu de maudire, ce qui serait certainement la réaction naturelle à avoir en pareille situation ; et l’histoire nous montre de nombreux exemples d’hommes et de femmes qui, au moment d’être exécutés, maudissent leurs juges et leurs bourreaux. Nous voyons donc que pardonner n’est pas quelque chose de facile et que sans l’amour de Dieu manifesté dans nos cœurs, il est presque impossible de pardonner réellement...

Ne croyons pas que le fait de pardonner est uniquement réservé à certaines personnes en particulier, car ce n’est pas le cas. Tout comme nous avons tous été pardonnés pour nos péchés (même si nous avons à saisir ce pardon par la foi pour être réconciliés avec Dieu), nous sommes tous appelés à pardonner aux autres, quels qu'ils soient. Aucune exception ni aucune excuse ne peuvent nous empêcher de vivre ce cadeau extraordinaire qu’est le pardon... Alors ne laissons pas le mensonge nous tromper et choisissons de vivre tous les jours de notre vie dans la liberté que le pardon nous offre.

Pardonner comme Dieu nous a pardonnés et aimés ne peut se faire que parce que Dieu nous a aimés le premier et c’est dans notre relation avec Lui que nous pouvons agir de même, que nous pouvons puiser la force et le courage de pardonner. Cependant, il est bon de pouvoir être concret sur la manière de procéder, c'est pourquoi vous trouverez ici les étapes principales jalonnant le cheminement du pardon.

Tout d’abord, nous sommes invités à prier pour ceux qui nous ont fait du mal et à les bénir (cf. Matthieu 5 :44). En agissant ainsi, nous prenons la décision de les aimer, c'est-à-dire de leur manifester le cœur de Dieu qui, Lui, les aime déjà et les a toujours aimés...

Ensuite, il s’agit de ne pas se voiler la face ni d'essayer d’excuser les personnes ou encore de minimiser les choses. En effet, nous avons besoin de reconnaître le mal qui nous a été fait et de mettre la lumière sur la douleur que nous avons éprouvée. Afin d'être mieux à même de définir la dette que la personne a à notre égard, mettre les choses par écrit peut nous aider.

L’étape suivante est de décider de pardonner. Il peut parfois être bon de s'entourer d'une personne qui sera comme un témoin de notre décision. A ce moment-là, si tu as écrit les offenses qui t'ont été afligées, prends un moment pour brûler cette feuille, comme une déclaration de ton choix de ne pas y revenir.

Pour faire suite à cela, il peut s’avérer nécessaire que tu fasses une démarche de pardon concrète en écrivant ou rencontrant la personne qui t'a offensé.

Tout au long de ces dernières étapes, il est évident que l’on continue de prier pour la personne qui nous a offensé a n de la bénir. Maintenant, nous pouvons décider de la voir comme Dieu la voit, avec Ses yeux et Son regard. Avant c’était diffcile de le faire, car nous étions aveuglés par l’offense.

En fin, nous choisissons de faire du pardon notre style de vie en restant toujours au niveau de la grâce sans nous laisser perturber par quoi que ce soit. Car le pardon n’est jamais un acte unique, c’est un style de vie, celui d’un disciple de Christ !

Prends un moment pour revoir ces différentes étapes et évaluer ta vie en fonction. Demande au Saint-Esprit de te révéler si tu as besoin d’agir et comment. Positionne-toi en décidant de faire du pardon un style de vie et cela quel que soit ce qui va t’arriver !

MA DÉCISION:

Ce que j’ai compris pour ma vie personnelle :

Ce que je décide pour ma vie par rapport à ce que je viens d’apprendre :

Ce que tu décides aujourd’hui détermine qui et ce que tu seras demain !

Ces méditations sont tirées du livre « un disciple en marche », un véritable manuel de disciples. Qui plus est, c’est un outil pratique pour faire des disciples de manière simple et pratique. La multiplication de disciple commence par toi et c’est pour toi… Pour en savoir plus tu peux trouver le livre sur www.vievictorieuse.org

Vie Victorieuse a pour objectif de publier des livres et des articles qui encouragent les disciples de Christ à vivre leur vie à la mesure de ce que Dieu a prévu pour eux, afin qu’ils soient de ceux qui écrivent l’Histoire et ne la subisse pas. Le but est de t’aider, toi et tes amis à grandir en Christ, à former des disciples et implanter des églises.
© COPYRIGHT 2024 UNE VIE VICTORIEUSE ALL RIGHTS RESERVED.
envelopecartphone-handset linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram