Jour 3 – Le baptême dans le Saint-Esprit est là pour nous permettre d’accomplir ce que Jésus nous commande de faire, car nous ne pouvons pas y arriver par nous-mêmes

VERSETS RÉFÉRENCE :

 Actes 1:8 Louis Segond
8 Mais vous recevrez une puissance, le Saint Esprit survenant sur vous, et vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée, dans la Samarie, et jusqu'aux extrémités de la terre.

Jean 14:12-13 Louis Segond
12 En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui croit en moi fera aussi les oeuvres que je fais, et il en fera de plus grandes, parce que je m'en vais au Père;
13 et tout ce que vous demanderez en mon nom, je le ferai, afin que le Père soit glorifié dans le Fils.

RÉFLEXIONS :

Lis Actes 1 :8 et Jean 14 :12-13 et prends un moment pour répondre aux questions suivantes :

Selon les textes ci-dessus, à quoi sert le baptême dans le Saint- Esprit ?

Quel est le rôle du Saint-Esprit dans ta vie ?

CONTENU :

Le fait de recevoir le baptême dans le Saint-Esprit n’est pas une preuve de sainteté, mais de disponibilité à vivre ce que Dieu désire et d'obéissance à ce que Dieu nous demande. Ce n’est pas non plus une récompense que Dieu donnerait à certains « bons » chrétiens, mais c’est un cadeau pour tous les disciples de Christ. On ne peut en aucun cas dissocier le baptême du Saint- Esprit de l’action. Jésus a dit : « Vous recevrez une puissance et vous serez mes témoins » (cf. Actes 1 :8) et Esaïe déclare : « L’Esprit du Seigneur l’Eternel est sur moi pour... » (cf. Esaïe 61 :1-3). Être disciple de Christ, ce n’est pas attendre tranquillement Son retour et l’éternité, mais c’est s'engager à servir Son Royaume. Et nous ne pouvons pas vivre cela sans la puissance du Saint- Esprit. C’est pour cette raison que Jésus a insisté pour que Ses disciples restent à Jérusalem jusqu’à ce qu'ils reçoivent le Saint-Esprit. Celui-ci est même allé jusqu’à venir rencontrer les disciples qui étaient en train de quitter Jérusalem pour qu’ils y reviennent (cf. Luc 24 :15s). De la même manière, nous ne pouvons pas vivre sans ce revêtement de puissance.

Le Saint-Esprit vient nous rendre capables de faire des choses surnaturelles, ce qui est en réalité le naturel de Dieu. Cependant nous ne pouvons pas prétendre utiliser le Saint-Esprit comme l’on utiliserait un interrupteur électrique. Il ne suffit pas d’appuyer sur un bouton. C’est un partenariat dont Il est l’initiateur, le planificateur et le directeur. Le Saint- Esprit vient revêtir ceux qui L’aiment, Lui obéissent et Le cherchent, c’est une relation d’intimité. Ce qui implique que notre intimité avec le Saint-Esprit a besoin de grandir et pour cela nous devons passer du temps dans Sa présence pour Lui parler et L’écouter, tout en nous abandonnant totalement à Lui. Si nous n’obéissons pas et cherchons à utiliser Sa puissance pour notre propre gloire, nous allons l’attrister et nous perdrons aussitôt le sens de Sa présence jusqu’à ce que nous nous arrêtions pour Lui demander pardon avec un cœur repentant afin de pouvoir reprendre là où Il désire que nous soyons.

Nous sommes appelés à faire du ciel notre référence et le seul moyen de le vivre est au travers du baptême dans le Saint-Esprit. Ce dernier nous introduit dans une dimension de vie nouvelle et nous devons nous attendre à accomplir des œuvres telles que celles que Jésus a faites et même de plus grandes (cf. Jean 14 :12). Dans les Actes, nous pouvons voir Pierre, Jean, Paul et d’autres poussés par le Saint-Esprit à faire des miracles et guérir des malades à des moments inattendus de leur vie quotidienne. Par le baptême du Saint- Esprit, celui-ci vient résider en nous en permanence et, si nous Lui laissons suffisamment de place, Il agira comme bon Lui semble, quand Il voudra et où Il voudra... C’est pour cette raison qu’il est important de rester toujours disponibles entre Ses mains. Nous ne devrions jamais limiter l’action du Saint- Esprit à des occasions particulières selon notre volonté ou nos désirs....

Au contraire, soyons toujours prêts à ce qu’un miracle vienne pour notre vie et passe par notre vie. C’est nous qui sommes appelés à être à Sa disposition et pas le contraire. Une personne remplie du Saint-Esprit peut être surprise de voir ce que l’Esprit fait au travers de sa vie. Il ne s’agit pas seulement d’entrer dans une vie surnaturelle, mais d’apprendre à obéir au Saint-Esprit et à comprendre Sa direction pour vivre une vie de miracles. Le Saint-Esprit n’est pas limité dans Son action, Ses œuvres et Sa créativité. Lui ne sera jamais limité, nous seuls pouvons le limiter. Nous avons besoin de nous habituer aux surprises du Saint-Esprit, à des rendez-vous divins, des confrontations de puissance, des temps d’intercession qui s'imposent sans crier gare et tant d’autres aspects de la vie dans le surnaturel qui bousculera notre petite vie bien réglée. Pour cela, nous devons toujours être d’accords de Lui laisser cette place, cette liberté de nous utiliser, et nous devons toujours Lui rendre gloire.

Sans ce revêtement de puissance, il ne nous est pas possible d’accomplir l’ordre de mission de Jésus (cf. Matthieu 28 :18-20). C’est Sa puissance en nous qui va nous permettre de gagner les nations pour en faire des disciples de Christ. C’est le moment de te soumettre à Lui afin qu’Il te possède et t’anime, car tu ne vis pas pour toi-même mais pour le monde qui a tellement besoin de cette puissance de transformation...

MA DÉCISION:

Ce que j’ai compris pour ma vie personnelle :

Ce que je décide pour ma vie par rapport à ce que je viens d’apprendre :

Ce que tu décides aujourd’hui détermine qui et ce que tu seras demain !

Ces méditations sont tirées du livre « un disciple en marche », un véritable manuel de disciples. Qui plus est, c’est un outil pratique pour faire des disciples de manière simple et pratique. La multiplication de disciple commence par toi et c’est pour toi… Pour en savoir plus tu peux trouver le livre sur www.vievictorieuse.org

Jour 6 – La sainteté une marche de tous les jours avec le Seigneur

La sainteté ne s'atteint pas en deux jours,
c’est une marche de tous les jours avec le Seigneur, un combat contre notre propre nature

VERSETS RÉFÉRENCE :

Galates 2:20 Louis Segond

20 J'ai été crucifié avec Christ; et si je vis, ce n'est plus moi qui vis, c'est Christ qui vit en moi; si je vis maintenant dans la chair, je vis dans la foi au Fils de Dieu, qui m'a aimé et qui s'est livré lui-même pour moi.

RÉFLEXIONS :

Lis Galates 2 :20 et prends un moment pour répondre aux questions suivantes :

Comment puis-je vivre dans cette dimension où je vais vivre la vérité de ce verset ?

➤  Essaye de trouver une question que tu pourrais te poser pour t’aider à marcher dans cette vie de mise à part.

CONTENU :

Nous aspirons souvent à des solutions toutes prêtes et rapides, une sorte de « fast-food » spirituel qui permette à nos vies d’être transformées et améliorées rapidement et sans réel effort... Cependant, les choses ne fonctionnent pas ainsi dans nos vies chrétiennes. Paul compare la marche avec Christ à une course (cf. Philippiens 3 :14), et c’est une course dont nous ne franchirons la ligne d’arrivée que lorsque nous quitterons ce corps mortel alors que Jésus viendra nous chercher pour entrer dans la vie éternelle avec Lui. Or une course implique nécessairement une notion de discipline, car on ne peut espérer passer la ligne d’arrivée victorieux sans discipline. C’est un mot qui, généralement, n’est pas très apprécié et qui pourtant est directement lié à la vie chrétienne, car on ne peut être disciple sans discipline. En effet, pour vivre dans cette dimension de sainteté, de mise à part pour servir Dieu, nous devons persévérer jour après jour...

Ainsi donc, se mettre à part est directement lié à la vie de disciple, ce qui implique de tout faire pour devenir semblable à notre Seigneur et notre Maître. Se mettre à part, c’est se laisser transformer afin de ressembler à Celui qui nous envoie, car avant d’agir et de servir, nous sommes... Cela est important car notre service est fondé sur notre identité et la sainteté ne concerne pas nos actions mais notre cœur, notre identité même. Car vouloir changer nos actions sans en changer la racine va engendrer non seulement de la frustration, mais va également permettre aux choses anciennes de revenir. Ainsi la sainteté est une transformation profonde de nos vies afin de nous rendre meilleurs, et que nous devenions toujours plus semblables à Christ.

Le meilleur moyen de ressembler à quelqu’un, c’est d’être proche de la personne, à tel point qu’elle va commencer à déteindre sur nous. Nous allons adopter ses attitudes, son langage, sa manière de voir les choses jusqu’à sa personnalité même. La sainteté consiste à vivre avec Jésus d’une manière si intime que les gens, en nous voyant, vont s'exclamer : « Cette personne ressemble à Jésus ! ». Or le seul moyen d'y parvenir est de mourir à soi afin de vivre par et pour Lui. Trop souvent, en tant que chrétiens nous avons tendance à vouloir vivre en adoptant les paroles de Jean-Baptiste lorsqu’il parlait de Jésus : « Il faut qu’il croisse et que je diminue » (cf. Jean 3 :30). Cependant ces paroles, bien qu’elles soient bibliques, ne sont pas la volonté de Dieu pour nous aujourd’hui, elles appartiennent encore à l'ancienne alliance et Dieu a mieux pour nous. Car Jean-Baptiste, bien qu’il soit dans le Nouveau Testament, demeure le dernier prophète de l’Ancien Testament (cf. Luc 7 :28). Si nous nous appliquons à vouloir laisser Christ grandir en nous afin que nous diminuions, le risque est que dès que les défis et les épreuves vont arriver, notre nature humaine va grandir à nouveau et Christ diminuer... Ce que Dieu a prévu pour nous, c’est la mort... La mort à nous-mêmes afin que nous vivions pour Christ et qu’Il vive en nous. Paul en parle à de nombreuses reprises dans ses épîtres et particulièrement dans Galates 2 :20. Il ne s’agit pas bien sûr d’une mort physique, mais de mourir à notre nature humaine pour que la nature de Christ puisse pleinement vivre en nous. La marche dans la sainteté c’est cela : mourir à nos passions, à nos désirs, à nos convoitises, à nos projets, à notre volonté, à notre... Que tout ce qui est « moi », « je » et « mon » meure afin que Christ, Sa volonté, Ses désirs, Ses projets, ce qui Le passionne deviennent ce qui habite et motive nos vies. Ainsi le combat de la sainteté n’est pas contre des choses extérieures, ni même contre le diable. C’est contre nous-mêmes, contre notre propre nature qui s’oppose à Christ car elle est infectée par le péché.

Il n’y a pas de recettes pour vivre cela, cependant la Parole de Dieu est puissante et agissante et ce verset de Galates 2 :20 est certainement une clé qui nous est donnée afin de marcher dans la victoire. Pour Paul c’est une déclaration, un choix de vie qu’il proclame en nous exhortant à faire de même. J’aimerais t'encourager à prier ce verset tous les jours en prenant autorité sur ta chair afin qu’elle s’aligne toujours plus sur la volonté et les projets de Dieu...

MA DÉCISION:

Ce que j’ai compris pour ma vie personnelle :

Ce que je décide pour ma vie par rapport à ce que je viens d’apprendre :

Ce que tu décides aujourd’hui détermine qui et ce que tu seras demain !

Ces méditations sont tirées du livre « un disciple en marche », un véritable manuel de disciples. Qui plus est, c’est un outil pratique pour faire des disciples de manière simple et pratique. La multiplication de disciple commence par toi et c’est pour toi… Pour en savoir plus tu peux trouver le livre sur www.vievictorieuse.org

Vie Victorieuse a pour objectif de publier des livres et des articles qui encouragent les disciples de Christ à vivre leur vie à la mesure de ce que Dieu a prévu pour eux, afin qu’ils soient de ceux qui écrivent l’Histoire et ne la subisse pas. Le but est de t’aider, toi et tes amis à grandir en Christ, à former des disciples et implanter des églises.
© COPYRIGHT 2024 UNE VIE VICTORIEUSE ALL RIGHTS RESERVED.
envelopecartphone-handset linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram