Jour 2 – Être saint

Le Être saint, c’est avoir une vie pure et mise à part pour servir Dieu, c’est-à-dire séparée du péché. En fait, c’est être comme Jésus

VERSETS RÉFÉRENCE :

Jean 17 :15-19 Louis Segond

15 Je ne te prie pas de les ôter du monde, mais de les préserver du mal.
16 Ils ne sont pas du monde, comme moi je ne suis pas du monde.
17 Sanctifie-les par ta vérité: ta parole est la vérité.
18 Comme tu m'as envoyé dans le monde, je les ai aussi envoyés dans le monde.
19 Et je me sanctifie moi-même pour eux, afin qu'eux aussi soient sanctifiés par la vérité.

RÉFLEXIONS :

Lis Jean 17 :17-19 et prends un moment pour répondre aux questions suivantes :

Puisque Jésus est sans péché, pourquoi avait-Il besoin de se sanctifier ?

Quelles conclusions peut-on en tirer ?

D’après ce texte, fais une description complète de ta manière de comprendre la sainteté.

CONTENU :

Jésus continue Sa prière par ces mots : « Sanctifie-les par ta vérité... et je me sanctifie moi-même pour eux, afin qu’eux aussi soient sanctifiés par la vérité... ». Pour bien comprendre la prière de Jésus, nous avons besoin d’établir la signification du mot « sainteté ». Être saint signifie tout simplement être séparé des choses profanes pour être mis à part pour Dieu ou, en d’autres mots, vivre pour Dieu et non plus pour soi-même. Comment cela est-il possible ?

Dans Sa prière, Jésus va dire quelque chose de tout à fait extraordinaire : « je me sanctifie moi-même pour eux... ». Et pourtant Jésus est sans péché, alors pourquoi aurait-il donc besoin de se sanctifier ? Pour nous ! Jésus s’est consacré entièrement à la volonté de Son Père afin que nous puissions devenir parfaits comme Il est parfait. Jésus est venu vivre comme un simple homme pour nous, Il a donné Sa vie pour nous, Il a été crucifié et Il est mort. Le troisième jour, Il est ressuscité pour nous et Il intercède pour nous auprès du Père jour et nuit sans interruption, voilà Sa sanctification pour nous !

Jésus s’est mis à part pour nous lorsqu’Il est venu sur la terre. Il n’a rien fait pour Lui-même ou selon Sa propre volonté, mais Il s’est consacré à 100% pour accomplir ce que le Père voulait afin que nous puissions être pardonnés et réconciliés avec Dieu. Il a non seulement ouvert le chemin vers le Père, mais Il a également montré la voie à suivre d’une vie mise à part pour accomplir la volonté de Dieu. Ainsi, à cause de ce que Jésus a fait pour nous, nous ne pouvons pas rester indifférents en continuant à vivre nos vies pour nous- mêmes. Nous sommes invités à répondre en suivant Son exemple : mettre nos vies entièrement à part pour Le servir !

Le fait de se mettre à part pour Jésus n’est pas du tout une question de devoir, c’est simplement le résultat d’une relation d’amour pour notre Sauveur et Seigneur. Il ne nous appelle plus serviteur, mais ami (cf. Jean 15 :15). Une personne qui est sur le point de se marier va décider de se séparer de sa vie de célibataire, elle va « l’enterrer » afin de se mettre à part pour son conjoint. Le style de vie et toute la vie même de cette personne vont être bouleversés par amour pour son conjoint. Il en est de même pour nous : c’est par amour et par passion pour notre Seigneur et Sauveur que nous décidons d’enterrer notre vie, a n de vivre pour Christ. Ce message de la mise à part revient régulièrement tout au long du Nouveau Testament, comme par exemple dans Galates 2 :20 ou Romains 12 :1-2.

Nous voyons donc que la sainteté n’est pas une question de loi et de règles à respecter, mais c’est un acte d’amour : mourir à son ancienne vie pour vivre désormais pour Lui. Faire les choses par devoir, c’est entrer dans le légalisme et la religion, ce qui n’engendre que de la frustration et une forme de mort, alors que faire les choses par amour produit la vie en abondance, l’épanouissement et la passion. Normalement, ce n'est pas seulement à cause de la promesse faite devant l’autorité qui les a mariés qu'une personne va rester fidèle, aimante, etc., mais c’est par amour pour son conjoint qu’elle le fait. Il en va exactement de même pour nous aujourd’hui. Apprenons à cultiver notre relation avec Dieu car c’est par amour pour Lui que nous marchons dans la sainteté en évitant tout ce qui pourrait L’attrister ou nous séparer de Lui.

Nous sommes appelés à devenir comme Jésus. Être saint, c’est choisir d’être comme Lui et de vivre dans ce partenariat extraordinaire avec le Saint- Esprit pour vivre comme Jésus a vécu, faire ce qu’Il a fait et être ce qu’Il a été. De ce fait, être saint, c’est aussi faire des disciples, guérir les malades, faire des miracles et annoncer l’Evangile puisque tout cela fait aussi partie du fait d'être et de faire comme Jésus.

Il s’agit également de choisir de se séparer du péché, ce dernier consistant à faire notre propre volonté pour vivre loin de Dieu en obéissant aux désirs égoïstes de notre propre petite personne. Être saint, c’est choisir de ne plus être le centre de son monde afin de faire de Christ le centre du monde et de faire de Sa volonté notre priorité. Lorsque Jésus était sur la terre, Il n’a eu de cesse d’obéir à Son Père et de ne faire que ce qu’Il Le voyait faire (cf. Jean 5 :19 et 30). Être saint consiste à manifester la même obéissance à Dieu que celle que Jésus avait ! Prends du temps pour réfléchir à ce que cela veut dire pour ta vie et comment tu peux le vivre...

MA DÉCISION:

Ce que j’ai compris pour ma vie personnelle :

Ce que je décide pour ma vie par rapport à ce que je viens d’apprendre :

Ce que tu décides aujourd’hui détermine qui et ce que tu seras demain !

Ces méditations sont tirées du livre « un disciple en marche », un véritable manuel de disciples. Qui plus est, c’est un outil pratique pour faire des disciples de manière simple et pratique. La multiplication de disciple commence par toi et c’est pour toi… Pour en savoir plus tu peux trouver le livre sur www.vievictorieuse.org

Jour 1 – La Sainteté un état de vie : une vie de mise à part pour Dieu

La sainteté, ce n’est pas avoir une auréole et marcher cinquante centimètres au-dessus du sol, mais c’est un état de vie : une vie de mise à part pour Dieu

VERSETS RÉFÉRENCE :

Jean 17 :15-19 Louis Segond
15 Je ne te prie pas de les ôter du monde, mais de les préserver du mal.
16 Ils ne sont pas du monde, comme moi je ne suis pas du monde.
17 Sanctifie-les par ta vérité: ta parole est la vérité.
18 Comme tu m'as envoyé dans le monde, je les ai aussi envoyés dans le monde.
19 Et je me sanctifie moi-même pour eux, afin qu'eux aussi soient sanctifiés par la vérité.

RÉFLEXIONS :

Lis Jean 17 :15-19 et prends un moment pour répondre aux questions suivantes :

Dans ce texte de Jean 17, pour quelle raison Jésus prie-t-Il Son Père ?

Quelle est la première demande de Jésus dans Sa prière ? Et pourquoi, selon toi ?

CONTENU :

Lorsque l’on parle d’être saint, de nombreuses personnes n’ont pas une bonne vision de ce qu’est la sainteté́, pour beaucoup cela rime avec une vie monastique. Cette conception provient du système de canonisation de l’église traditionnelle qui nous transmet une image de saints auréolés et parfaits, lesquels semblent flotter en dehors de la réalité́ en vivant de manière quasi parfaite. Ceci est une fausse vision de la sainteté́. Pour d’autres, la sainteté rime avec quelque chose de négatif, d’austère, de triste, de frustrant et de contraignant... Au contraire, la sainteté est quelque chose de merveilleux, de joyeux et d'incroyablement épanouissant. Et en réalité, la sainteté n’est pas liée à nos actions mais à notre identité.

Dans ce texte de Jean 17, à quelques heures de Sa crucifixion, Jésus formule une prière particulière pour Ses disciples, donc pour nous aussi, afin que nous soyons saints. Cela révèle bien la conception que Jésus avait de la sainteté et de sa nécessité pour nous. Tout d’abord, Jésus va prier concernant notre relation avec le monde. Il ne demande pas au Père de nous retirer du monde, mais de nous garder du Malin. Ce qui s’oppose à ce que nombre de chrétiens espèrent secrètement, à savoir que Dieu les retire du monde pour les isoler dans Sa présence. Certains vont même essayer de faire le maximum pour sortir du monde, cependant ce n’est pas la volonté de Dieu. Il désire nous envoyer dans le monde. Ainsi, ce n’est pas à nous de sortir du monde, mais au monde de sortir de nous ! Car ce n’est pas en refusant d’affronter les pièges de la tentation et en s’isolant complètement que nous deviendrons résistants au péché. La sainteté, c’est tout sauf vivre dans une bulle, au contraire, c’est faire la différence dans le monde, à cause de Sa présence en nous.

Être saint, c’est choisir de répondre à l’appel de Dieu et à notre identité de disciples en mettant notre vie à part pour Le servir dans le monde, là où Il nous a placés pour être Sa lumière et apporter Son salut. Si Dieu avait prévu que nous sortions du monde, Il aurait simplement prévu de nous prendre avec Lui au ciel dès que nous l'avions rencontré ou après notre baptême. Mais ce n’est pas le cas, car Il a choisi de nous envoyer dans le monde pour être des ambassadeurs de Son Royaume et écrire Son histoire. Alors arrêtons de vouloir absolument sortir du monde, n’essayons pas de le faire en tentant de créer nos structures aseptisées de toute influence du monde... Au contraire, profitons de pouvoir être dans le monde pour y répandre la lumière et la vie de Christ, car c’est une chance unique que nous ne pourrons plus faire dans l’éternité...

Dieu désire que nous vivions afin de Le représenter dans le monde. Et c’est à nous de décider de mettre notre vie à part pour Le servir. Se mettre à part, c’est choisir de faire sortir le monde de nos vies afin que la plénitude de la nature de Christ et de Son Royaume nous remplisse. Cela vient toucher directement à la motivation de nos vies, à savoir est-ce que nous vivons pour nous-mêmes dans le but de satisfaire nos propres désirs ou est-ce que nous vivons pour Christ et pour Son Royaume ? Il s’agit de renoncer à faire de notre propre vie le centre de notre monde afin que Jésus devienne et soit notre seule raison de vivre et d’exister. Ainsi, nous ne vivons plus pour nous-mêmes, mais pour Celui – Christ – qui vit en nous, ce qui nous permet d’être dans le monde sans être du monde.

Adoptons donc cette vision positive et simple de la sainteté, à savoir une vie mise à part pour Le servir, et décidons de nous engager dans cette voie unique et exceptionnelle... Avant de continuer ta journée, prends un moment pour mettre ta vie à part pour Dieu, choisis de te libérer de tout ce qui te retient de Le servir, engage-toi simplement avec Lui, tu peux prier ces paroles inspirées d’Hébreux 12 :1-2 : « Je rejette tout fardeau et le péché qui m’enveloppe si facilement et je cours avec persévérance l’épreuve qui m’est proposé en gardant les yeux fixés sur Jésus qui est l’auteur de ma foi et qui la mène à la perfection ». Et fais de cette prière une habitude quotidienne...

MA DÉCISION:

Ce que j’ai compris pour ma vie personnelle :

Ce que je décide pour ma vie par rapport à ce que je viens d’apprendre :

Ce que tu décides aujourd’hui détermine qui et ce que tu seras demain !

Ces méditations sont tirées du livre « un disciple en marche », un véritable manuel de disciples. Qui plus est, c’est un outil pratique pour faire des disciples de manière simple et pratique. La multiplication de disciple commence par toi et c’est pour toi… Pour en savoir plus tu peux trouver le livre sur www.vievictorieuse.org

Vie Victorieuse a pour objectif de publier des livres et des articles qui encouragent les disciples de Christ à vivre leur vie à la mesure de ce que Dieu a prévu pour eux, afin qu’ils soient de ceux qui écrivent l’Histoire et ne la subisse pas. Le but est de t’aider, toi et tes amis à grandir en Christ, à former des disciples et implanter des églises.
© COPYRIGHT 2024 UNE VIE VICTORIEUSE ALL RIGHTS RESERVED.
envelopecartphone-handset linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram