Jour 6 –  Le baptême nous rappelle que notre foi ne touche pas seulement notre tête, mais notre être tout entier.

Notre esprit, notre âme et notre corps doivent vivre dans Son alignement...

VERSETS RÉFÉRENCE :

1 Thessaloniciens 5:23 Louis Segond
23 Que le Dieu de paix vous sanctifie lui-même tout entiers, et que tout votre être, l'esprit, l'âme et le corps, soit conservé irrépréhensible, lors de l'avènement de notre Seigneur Jésus-Christ !

Galates 5:16-17 Louis Segond
16 Je dis donc : Marchez selon l'Esprit, et vous n'accomplirez pas les désirs de la chair.
17 Car la chair a des désirs contraires à ceux de l'Esprit, et l'Esprit en a de contraires à ceux de la chair ; ils sont opposés entre eux, afin que vous ne fassiez point ce que vous voudriez.

Romains 12:1-2 Louis Segond
1 Je vous exhorte donc, frères, par les compassions de Dieu, à offrir vos corps comme un sacrifice vivant, saint, agréable à Dieu, ce qui sera de votre part un culte raisonnable.
2 Ne vous conformez pas au siècle présent, mais soyez transformés par le renouvellement de l'intelligence, afin que vous discerniez quelle est la volonté de Dieu, ce qui est bon, agréable et parfait.

Psaumes 103:2 Louis Segond
2 Mon âme, bénis l'Éternel, Et n'oublie aucun de ses bienfaits

RÉFLEXIONS :

Lis 1 Thessaloniciens 5 :23, Galates 5 :16-17, Romains 12 :1-2 et Psaumes 103 :2 et prends un moment pour répondre aux questions suivantes :

Comment décrirais-tu ce que sont l’esprit, l’âme et le corps ?

Lorsque Paul parle de marcher par l’Esprit en opposition à la chair, que veut-il dire et qu’est-ce que cela implique pour ta vie quotidienne ?

CONTENU :

Ce message est fondamental et peut complètement bouleverser ta manière de vivre... Comprendre cela et l’appliquer dans ta vie quotidienne est ce qui va te permettre d’être toujours en haut et jamais en bas (cf. Deutéronome 28 :13). Car être en haut ne dépend pas de ce qui nous entoure ou nous arrive, c’est une décision : celle de marcher par l’Esprit ! Lorsque Dieu a tout créé, Il a établi des lois, telles que la loi de la gravité, et tout est fait pour fonctionner de manière ordonnée. Ainsi Dieu a créé l’homme en trois parties distinctes bien qu’unies, et chacune d’elle est prévue pour fonctionner avec ordre et en lien avec les autres (cf. 1 Thessaloniciens 5 :23).

Tout d’abord l’esprit est la partie éternelle en nous qui continuera à vivre au-delà de notre vie physique (cf. Ecclésiaste 12 :7). C’est par l’esprit, qui est l’élément le plus élevé chez l’homme, que nous comprenons les vérités spirituelles et que nous sommes en relation avec Dieu. Notre esprit est la partie la plus puissante de notre être. C’est lui qui décide si un comportement sera bon ou mauvais, dans cette connexion avec Dieu.

L’âme comprend la vie émotionnelle, les désirs, la volonté, les pensées, les raisonnements, l’inconscient et l’intelligence. Notre âme peut être divisée en trois parties : notre intelligence (ce que nous pensons), nos émotions (ce que nous ressentons) et notre volonté (ce que nous décidons). C’est l’âme qui nous donne le plus intensément conscience de notre appartenance terrestre.

En ce qui concerne le corps, Genèse 2 :7 nous parle de la matière physique dont nous avons été créés. Depuis la chute, le corps n’est plus parfait puisque nous pouvons être atteints par la maladie, la faiblesse et la fatigue. L’impact de la chute a également touché notre esprit et notre âme. Le corps est sujet à la mort et destiné à mourir (cf. Hébreux 9 :27), c’est lui qui abrite notre esprit et notre âme au cours de notre vie terrestre.

Ainsi, parce qu’ils ont des fonctions différentes, l’esprit, l’âme et le corps doivent interagir dans l’ordre et l’harmonie pour que l’homme devienne un être accompli. C’est le dessein de Dieu pour nous. Dieu a créé l’homme pour qu’il soit un être spirituel dont l'esprit dirige l'être tout entier. Ainsi, si au lieu de marcher par l’Esprit, c’est-à-dire de laisser notre esprit diriger, nous marchons selon la chair, en laissant notre âme au contrôle, nous vivrons constamment une vie en dent de scie.... Bien qu’étant croyants nés de nouveau, il est possible que nous sortions de l’alignement que Dieu a prévu, à savoir notre esprit soumis au Saint-Esprit, notre âme soumise à notre esprit et notre corps soumis à notre âme. Watchman Nee a dit : « Un homme spirituel n’est pas un homme né de nouveau, mais un homme né de nouveau et qui marche dans l’alignement ». Et ce n’est pas quelque chose d'inné, ni de facile, c’est une bataille car jusqu'à notre nouvelle naissance c'est notre âme qui avait l'habitude de diriger, et elle aimerait bien rester au contrôle...

Si nous marchons par la chair et que notre âme dirige, cela implique que lorsque Dieu parlera à notre esprit, tout sera filtré au travers de nos pensées, de notre imagination, de notre intelligence, de nos émotions, etc. Par conséquent, la voix de Dieu et Sa direction seront affaiblies ou perdues. Dès lors, nous serons en proie aux mensonges de l’ennemi. Vivre dans l’alignement, c’est permettre à Dieu de parler à notre esprit de telle sorte que notre être tout entier s'accorde sur cela. C'est également ne pas laisser notre corps être prisonnier de ses pulsions et déterminer nos choix. C'est pourquoi nous pouvons parler à notre corps et lui ordonner d’être en bonne santé, tout comme nous pouvons ordonner à notre âme de se réjouir en Dieu et de Le louer.

Afin de voir rapidement du changement dans ta manière de vivre, voici une prière que je t’encourage à faire tous les jours de ta vie... Prie-la et approprie-toi cette prière en la disant avec tes propres mots...

« Je soumets mon esprit au Saint-Esprit, afin de pouvoir entendre la voix de Dieu et Lui obéir, je soumets mon âme à mon esprit lui-même soumis au Saint-Esprit et je renverse les raisonnements qui s’élèvent contre la connaissance de Dieu, j’amène mes pensées captives à l’obéissance de Christ et j’ordonne à mon inconscient, à mes désirs et à ma volonté de s’aligner sur la volonté et les projets de Dieu. Et, enfin, je soumets mon corps à mon âme elle-même soumise à mon esprit qui, lui, est soumis au Saint-Esprit. J’ordonne à mon corps de s’aligner sur la Parole de Dieu et je proclame la vigueur et l’énergie de la foi dans chaque cellule de mon corps. » Amen.

MA DÉCISION:

Ce que j’ai compris pour ma vie personnelle :

Ce que je décide pour ma vie par rapport à ce que je viens d’apprendre :

Ce que tu décides aujourd’hui détermine qui et ce que tu seras demain !

Ces méditations sont tirées du livre « un disciple en marche », un véritable manuel de disciples. Qui plus est, c’est un outil pratique pour faire des disciples de manière simple et pratique. La multiplication de disciple commence par toi et c’est pour toi… Pour en savoir plus tu peux trouver le livre sur www.vievictorieuse.org

Jour 4 – La foi et l’autorité

La foi est liée avec l’autorité, laquelle nous donne la capacité de commander aux choses et aux éléments

VERSETS RÉFÉRENCE :

1 Jean 5:4-5 Louis Segond
4 parce que tout ce qui est né de Dieu triomphe du monde ; et la victoire qui triomphe du monde, c'est notre foi.
5 Qui est celui qui a triomphé du monde, sinon celui qui croit que Jésus est le Fils de Dieu ?

Philippiens 2:9-10 Louis Segond
9 C'est pourquoi aussi Dieu l'a souverainement élevé, et lui a donné le nom qui est au-dessus de tout nom,
10 afin qu'au nom de Jésus tout genou fléchisse dans les cieux, sur la terre et sous la terre,

Marc 11:22-26 Louis Segond
22 Jésus prit la parole, et leur dit : Ayez foi en Dieu.
23 Je vous le dis en vérité, si quelqu'un dit à cette montagne : Ote-toi de là et jette-toi dans la mer, et s'il ne doute point en son coeur, mais croit que ce qu'il dit arrive, il le verra s'accomplir.
24 C'est pourquoi je vous dis : Tout ce que vous demanderez en priant, croyez que vous l'avez reçu, et vous le verrez s'accomplir.
25 Et, lorsque vous êtes debout faisant votre prière, si vous avez quelque chose contre quelqu'un, pardonnez, afin que votre Père qui est dans les cieux vous pardonne aussi vos offenses.
26 Mais si vous ne pardonnez pas, votre Père qui est dans les cieux ne vous pardonnera pas non plus vos offenses.

RÉFLEXIONS :

Lis 1 Jean 5 :4-5 et Philippiens 2 :9-10 et prends un moment pour répondre aux questions suivantes :

Qu’est-ce que notre foi peut faire dans le monde ?

Si tu relis le texte de Marc 11 :22-26 et les textes ci-dessus, peux-tu résumer de manière pratique comment prendre autorité sur les montagnes qui se dressent en travers de nos chemins ?

CONTENU :

La foi n’est pas un titre ou une qualification que l’on acquiert, notre foi est là pour être mise en pratique et, tel un muscle, plus nous allons l’utiliser et plus elle va se développer. C’est notre foi en action qui permet que le règne de Dieu vienne et que ce qui est accompli dans le ciel devienne une réalité sur la terre (cf. Matthieu 6 :10). C’est notre foi qui fait de nous des hommes et des femmes qui ne subissent pas les circonstances, mais au contraire qui écrivent l’Histoire. C’est ce que l’apôtre Jean déclare dans les versets que nous avons lu précédemment. Croire que Jésus est le Fils de Dieu, c’est agir pour que Son règne vienne et que Sa volonté soit faite en établissant Sa victoire partout où nous sommes...

En lisant les Evangiles tu pourras découvrir que Jésus n’a pas accompli de miracles en demandant au Père de faire quelque chose, mais tout simplement en prenant autorité sur les circonstances, et même sur la mort (cf. Jean 11 :43). Et c’est exactement ce que nous sommes également appelé(e)s à vivre dans notre quotidien. Dans le texte de Marc que nous avons vu, Jésus dit : « Si quelqu’un DIT à cette montagne : ôte-toi et jette-toi loin de là... ». Jésus ne dit pas : « Si quelqu’un prie : Seigneur, veuille bien enlever cette montagne... ». Non ! Il nous demande de prendre autorité. Je suggère que parfois, voire souvent, nous ne voyons pas les miracles attendus parce que nous prions trop au lieu d’utiliser l’autorité que Dieu nous a donnée...

Ce que Jésus nous demande est donc de s’adresser à la montagne, à la circonstance (y compris la maladie), en lui donnant un ordre direct. Quelle que soit la chose qui doit bouger ou changer, la foi ne se contente pas de supplier ou de mendier, elle ordonne. La foi nous permet de savoir ce que Dieu a déjà accompli dans les cieux et de tout simplement ordonner que cela devienne une réalité sur la terre, dans notre monde visible. On peut toujours supplier Dieu, et c’est bon parfois de le faire pour des situations spécifiques, cependant, on ne peut pas demander à Dieu de faire quelque chose qu’Il a déjà accompli !

Dieu ne veut pas que nous adressions des supplications au diable ou aux circonstances. Au contraire, Il s’attend à ce que nous prenions notre position d’enfants de Dieu et que nous nous levions avec autorité pour ordonner aux circonstances de changer et aux montagnes qui bloquent notre route vers l’obéissance de disparaître... Ainsi, lorsque tu fais face à une épreuve, il ne s'agit pas d’entrer dans une attitude de lamentation, mais de chercher Dieu afin qu’Il te révèle ce qu’Il a déjà accompli. C’est ce que Jésus vivait lors de Son ministère terrestre et c'est ce qui Lui a permis d’avoir une telle assurance pour prendre autorité dans des situations extrêmes (cf. Jean 11 :41).

Ainsi, dans les Evangiles, nous voyons Jésus prendre autorité sur le vent (et la tempête s’est calmée instantanément), ainsi que sur la maladie, les démons, la mort, etc. Tout Lui est soumis et il en est de même pour nous. Notre foi a vaincu le monde (cf. 1 Jean 5 :4) et tout est devenu possible. Cependant il faut souligner que notre autorité est liée à notre soumission à l’autorité de Dieu, car nous ne sommes rien et ne pouvons rien faire par nous-mêmes. Par contre lorsque nous marchons dans la dépendance et la soumission à Dieu, alors nous pouvons tout ! De plus, il n’est pas possible de vivre cette autorité de la foi sans accepter d’être soumis et redevable à Dieu et aux autorités qu’Il a établies (cf. Romains 13 :1-2). Je crois que nombre de chrétiens n’arrivent pas à vivre cette dimension d’autorité de la foi à cause d’un esprit d’indépendance et de rébellion face à l’autorité.

Notre foi est donc liée à ce que nous déclarons avec notre bouche, ce n’est pas un raisonnement mais une proclamation de ce qui a déjà été accompli dans les cieux. Il s’agit de prendre autorité, d’ordonner au nom de Jésus – le Nom qui est au-dessus de tout nom et de toute autorité (cf. Philippiens 2 :9). Prends un temps pour permettre au Saint-Esprit de sonder ton cœur : si tu es dans une attitude d’insoumission, repens-toi simplement pour te soumettre à Dieu et aux autorités qu’Il a placées sur ta vie. Et demande également au Saint-Esprit d’ouvrir ton esprit pour que tu puisses voir ce que Dieu a déjà fait, afin que tu puisses prendre autorité à ce sujet.

MA DÉCISION:

Ce que j’ai compris pour ma vie personnelle :

Ce que je décide pour ma vie par rapport à ce que je viens d’apprendre :

Ce que tu décides aujourd’hui détermine qui et ce que tu seras demain !

Ces méditations sont tirées du livre « un disciple en marche », un véritable manuel de disciples. Qui plus est, c’est un outil pratique pour faire des disciples de manière simple et pratique. La multiplication de disciple commence par toi et c’est pour toi… Pour en savoir plus tu peux trouver le livre sur www.vievictorieuse.org

Vie Victorieuse a pour objectif de publier des livres et des articles qui encouragent les disciples de Christ à vivre leur vie à la mesure de ce que Dieu a prévu pour eux, afin qu’ils soient de ceux qui écrivent l’Histoire et ne la subisse pas. Le but est de t’aider, toi et tes amis à grandir en Christ, à former des disciples et implanter des églises.
© COPYRIGHT 2024 UNE VIE VICTORIEUSE ALL RIGHTS RESERVED.
envelopecartphone-handset linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram