Jour 7 – La générosité n’est pas une question d’argent, c’est une question de cœur et, en tant que disciples de Christ, nous sommes appelés à être généreux !

VERSETS RÉFÉRENCE :

Actes 20:35 Louis Segond
35 Je vous ai montré de toutes manières que c'est en travaillant ainsi qu'il faut soutenir les faibles, et se rappeler les paroles du Seigneur, qui a dit lui-même: Il y a plus de bonheur à donner qu'à recevoir.

2 Corinthiens 8:1-5 Louis Segond
1 Nous vous faisons connaître, frères, la grâce de Dieu qui s'est manifestée dans les Églises de la Macédoine.
2 Au milieu de beaucoup de tribulations qui les ont éprouvées, leur joie débordante et leur pauvreté profonde ont produit avec abondance de riches libéralités de leur part.
3 Ils ont, je l'atteste, donné volontairement selon leurs moyens, et même au delà de leurs moyens,
4 nous demandant avec de grandes instances la grâce de prendre part à l'assistance destinée aux saints.
5 Et non seulement ils ont contribué comme nous l'espérions, mais ils se sont d'abord donnés eux-mêmes au Seigneur, puis à nous, par la volonté de Dieu.

RÉFLEXIONS :

Lis Actes 20 :35 et 2 Corinthiens 8 :1-5 et prends un moment pour répondre aux questions suivantes :

Selon toi, pourquoi y a-t-il plus de joie à donner qu’à recevoir ? Merci de développer ta réponse.

Comment réagis-tu face à l’attitude des chrétiens de Macédoine dont Paul parle dans 2 Corinthiens 8 et qu’est-ce que cela t’inspire pour ta vie ?

CONTENU :

En parlant de finances, Jésus dit qu’il y a plus de joie à donner qu’à recevoir... Où trouves-tu ta joie : dans le fait de recevoir ou de donner ? Il semble que souvent nous soyons de celles et ceux qui cherchons à recevoir, cela fait partie de notre nature égoïste. C’est cette constatation qui a poussé J. F. Kennedy à dire lors de son discours inaugural, le 20 janvier 1961 : « Ne vous demandez pas ce que votre pays peut faire pour vous, mais demandez-vous ce que vous pouvez faire pour votre pays... » (cf. wikipedia). La générosité commence au moment où nous cessons de nous centrer sur nous-mêmes et de croire que nous sommes le centre du monde pour commencer à nous tourner vers le monde qui nous entoure et à faire du Seigneur le centre de notre monde.

Notre Dieu est un Dieu extrêmement généreux qui donne avec abondance, la preuve en est qu'Il n’a pas regardé à la dépense et au prix payé lorsqu’Il a fait le plus grand de tous les sacrifices en offrant Son Fils unique à la croix pour que nous puissions être réconciliés avec Lui. La générosité est l'un des traits de Sa personnalité, c'est même Sa nature, et en tant que Ses disciples, nous sommes appelés également à exercer une générosité extravagante, à Son image. Et cette générosité extravagante implique de savoir donner de manière qui n’est pas calculée, mais au contraire sacrificielle. La joie de donner, c’est s’identifier à notre Seigneur pour permettre à Son Royaume d’avancer.

Les disciples de Christ sont appelés à être les personnes les plus généreuses qui soient sur toute la surface de la terre. Ce qui implique que l’on ne donne pas parce que l’autre le mérite ou peut nous le rendre, on donne simplement par amour et pour révéler la nature de Christ. Par exemple, lorsque tu vas au restaurant et que la personne qui te sert n’est pas très agréable, sois extravagant et laisse-lui un bon pourboire. Révèle l’amour inconditionnel de Christ partout où tu vas. Dieu est toujours bon et nous sommes appelés à être connus pour notre amour et notre générosité. Ou encore, lorsque tu fais tes courses au supermarché, pourquoi ne paierais-tu pas pour le client qui te précède ou qui te suit, ou pour un autre client à la station-service ou au restaurant, sans autre raison que de bénir ? Essaie et tu verras la joie que cela procure, pour le Seigneur, pour toi et pour l’autre...

Être généreux est une attitude qui vient du cœur et cela ne dépend pas du tout de ce que l’on peut posséder. Ce texte de 2 Corinthiens 8 vient nous défier. On y découvre que les Macédoniens étaient non seulement persécutés, mais étaient également dans une situation de pauvreté profonde (cf. 2 Corinthiens 8 :2). Malgré cela, ils donnaient abondamment et sans compter avec une joie débordante. Ils ont même donné au-delà de leurs capacités, en insistant qui plus est pour le faire. La générosité n’est pas un acte de pitié ou quelque chose que l'on fait pour se donner bonne conscience, c’est un acte sacrificiel qui vient du cœur. Donner est une grâce, celle de s’identifier à la nature de Dieu et de collaborer avec Lui a n que Son règne vienne.

Aucune excuse ne peut nous empêcher de vivre de manière généreuse et rien ne justifie de ne pas commencer dès maintenant. La générosité commence lorsque nous cessons de vivre pour nous-mêmes, lorsque nous nous donnons entièrement à Christ et pour la cause de Son Royaume... Dieu désire faire de toi une personne joyeuse, alors pourquoi ne pas prendre l’habitude tous les jours de Lui demander ce que tu peux donner aujourd’hui et à qui ?

MA DÉCISION:

Ce que j’ai compris pour ma vie personnelle :

Ce que je décide pour ma vie par rapport à ce que je viens d’apprendre :

Ce que tu décides aujourd’hui détermine qui et ce que tu seras demain !

Ces méditations sont tirées du livre « un disciple en marche », un véritable manuel de disciples. Qui plus est, c’est un outil pratique pour faire des disciples de manière simple et pratique. La multiplication de disciple commence par toi et c’est pour toi… Pour en savoir plus tu peux trouver le livre sur www.vievictorieuse.org

Jour 6 –  Le baptême nous rappelle que notre foi ne touche pas seulement notre tête, mais notre être tout entier.

Notre esprit, notre âme et notre corps doivent vivre dans Son alignement...

VERSETS RÉFÉRENCE :

1 Thessaloniciens 5:23 Louis Segond
23 Que le Dieu de paix vous sanctifie lui-même tout entiers, et que tout votre être, l'esprit, l'âme et le corps, soit conservé irrépréhensible, lors de l'avènement de notre Seigneur Jésus-Christ !

Galates 5:16-17 Louis Segond
16 Je dis donc : Marchez selon l'Esprit, et vous n'accomplirez pas les désirs de la chair.
17 Car la chair a des désirs contraires à ceux de l'Esprit, et l'Esprit en a de contraires à ceux de la chair ; ils sont opposés entre eux, afin que vous ne fassiez point ce que vous voudriez.

Romains 12:1-2 Louis Segond
1 Je vous exhorte donc, frères, par les compassions de Dieu, à offrir vos corps comme un sacrifice vivant, saint, agréable à Dieu, ce qui sera de votre part un culte raisonnable.
2 Ne vous conformez pas au siècle présent, mais soyez transformés par le renouvellement de l'intelligence, afin que vous discerniez quelle est la volonté de Dieu, ce qui est bon, agréable et parfait.

Psaumes 103:2 Louis Segond
2 Mon âme, bénis l'Éternel, Et n'oublie aucun de ses bienfaits

RÉFLEXIONS :

Lis 1 Thessaloniciens 5 :23, Galates 5 :16-17, Romains 12 :1-2 et Psaumes 103 :2 et prends un moment pour répondre aux questions suivantes :

Comment décrirais-tu ce que sont l’esprit, l’âme et le corps ?

Lorsque Paul parle de marcher par l’Esprit en opposition à la chair, que veut-il dire et qu’est-ce que cela implique pour ta vie quotidienne ?

CONTENU :

Ce message est fondamental et peut complètement bouleverser ta manière de vivre... Comprendre cela et l’appliquer dans ta vie quotidienne est ce qui va te permettre d’être toujours en haut et jamais en bas (cf. Deutéronome 28 :13). Car être en haut ne dépend pas de ce qui nous entoure ou nous arrive, c’est une décision : celle de marcher par l’Esprit ! Lorsque Dieu a tout créé, Il a établi des lois, telles que la loi de la gravité, et tout est fait pour fonctionner de manière ordonnée. Ainsi Dieu a créé l’homme en trois parties distinctes bien qu’unies, et chacune d’elle est prévue pour fonctionner avec ordre et en lien avec les autres (cf. 1 Thessaloniciens 5 :23).

Tout d’abord l’esprit est la partie éternelle en nous qui continuera à vivre au-delà de notre vie physique (cf. Ecclésiaste 12 :7). C’est par l’esprit, qui est l’élément le plus élevé chez l’homme, que nous comprenons les vérités spirituelles et que nous sommes en relation avec Dieu. Notre esprit est la partie la plus puissante de notre être. C’est lui qui décide si un comportement sera bon ou mauvais, dans cette connexion avec Dieu.

L’âme comprend la vie émotionnelle, les désirs, la volonté, les pensées, les raisonnements, l’inconscient et l’intelligence. Notre âme peut être divisée en trois parties : notre intelligence (ce que nous pensons), nos émotions (ce que nous ressentons) et notre volonté (ce que nous décidons). C’est l’âme qui nous donne le plus intensément conscience de notre appartenance terrestre.

En ce qui concerne le corps, Genèse 2 :7 nous parle de la matière physique dont nous avons été créés. Depuis la chute, le corps n’est plus parfait puisque nous pouvons être atteints par la maladie, la faiblesse et la fatigue. L’impact de la chute a également touché notre esprit et notre âme. Le corps est sujet à la mort et destiné à mourir (cf. Hébreux 9 :27), c’est lui qui abrite notre esprit et notre âme au cours de notre vie terrestre.

Ainsi, parce qu’ils ont des fonctions différentes, l’esprit, l’âme et le corps doivent interagir dans l’ordre et l’harmonie pour que l’homme devienne un être accompli. C’est le dessein de Dieu pour nous. Dieu a créé l’homme pour qu’il soit un être spirituel dont l'esprit dirige l'être tout entier. Ainsi, si au lieu de marcher par l’Esprit, c’est-à-dire de laisser notre esprit diriger, nous marchons selon la chair, en laissant notre âme au contrôle, nous vivrons constamment une vie en dent de scie.... Bien qu’étant croyants nés de nouveau, il est possible que nous sortions de l’alignement que Dieu a prévu, à savoir notre esprit soumis au Saint-Esprit, notre âme soumise à notre esprit et notre corps soumis à notre âme. Watchman Nee a dit : « Un homme spirituel n’est pas un homme né de nouveau, mais un homme né de nouveau et qui marche dans l’alignement ». Et ce n’est pas quelque chose d'inné, ni de facile, c’est une bataille car jusqu'à notre nouvelle naissance c'est notre âme qui avait l'habitude de diriger, et elle aimerait bien rester au contrôle...

Si nous marchons par la chair et que notre âme dirige, cela implique que lorsque Dieu parlera à notre esprit, tout sera filtré au travers de nos pensées, de notre imagination, de notre intelligence, de nos émotions, etc. Par conséquent, la voix de Dieu et Sa direction seront affaiblies ou perdues. Dès lors, nous serons en proie aux mensonges de l’ennemi. Vivre dans l’alignement, c’est permettre à Dieu de parler à notre esprit de telle sorte que notre être tout entier s'accorde sur cela. C'est également ne pas laisser notre corps être prisonnier de ses pulsions et déterminer nos choix. C'est pourquoi nous pouvons parler à notre corps et lui ordonner d’être en bonne santé, tout comme nous pouvons ordonner à notre âme de se réjouir en Dieu et de Le louer.

Afin de voir rapidement du changement dans ta manière de vivre, voici une prière que je t’encourage à faire tous les jours de ta vie... Prie-la et approprie-toi cette prière en la disant avec tes propres mots...

« Je soumets mon esprit au Saint-Esprit, afin de pouvoir entendre la voix de Dieu et Lui obéir, je soumets mon âme à mon esprit lui-même soumis au Saint-Esprit et je renverse les raisonnements qui s’élèvent contre la connaissance de Dieu, j’amène mes pensées captives à l’obéissance de Christ et j’ordonne à mon inconscient, à mes désirs et à ma volonté de s’aligner sur la volonté et les projets de Dieu. Et, enfin, je soumets mon corps à mon âme elle-même soumise à mon esprit qui, lui, est soumis au Saint-Esprit. J’ordonne à mon corps de s’aligner sur la Parole de Dieu et je proclame la vigueur et l’énergie de la foi dans chaque cellule de mon corps. » Amen.

MA DÉCISION:

Ce que j’ai compris pour ma vie personnelle :

Ce que je décide pour ma vie par rapport à ce que je viens d’apprendre :

Ce que tu décides aujourd’hui détermine qui et ce que tu seras demain !

Ces méditations sont tirées du livre « un disciple en marche », un véritable manuel de disciples. Qui plus est, c’est un outil pratique pour faire des disciples de manière simple et pratique. La multiplication de disciple commence par toi et c’est pour toi… Pour en savoir plus tu peux trouver le livre sur www.vievictorieuse.org

Jour 2 – La foi n’est pas une fin en elle-même

La foi n’est pas une fin en elle-même, car la foi va au-delà d’elle-même pour toucher la main de Dieu...

VERSETS RÉFÉRENCE :

Éphésiens 2:8-9 Louis Segond
8 Car c'est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c'est le don de Dieu.
9 Ce n'est point par les oeuvres, afin que personne ne se glorifie.

Hébreux 12:1-2 Louis Segond
1 Nous donc aussi, puisque nous sommes environnés d'une si grande nuée de témoins, rejetons tout fardeau, et le péché qui nous enveloppe si facilement, et courons avec persévérance dans la carrière qui nous est ouverte,
2 ayant les regards sur Jésus, le chef et le consommateur de la foi, qui, en vue de la joie qui lui était réservée, a souffert la croix, méprisé l'ignominie, et s'est assis à la droite du trône de Dieu.

RÉFLEXIONS :

Lis Ephésiens 2 :8-9 et Hébreux 12 :1-2 et prends un moment pour répondre aux questions suivantes :

Selon ces textes, d’où provient la foi ?

Quel est le fondement de la foi ?

CONTENU :

Dans ce texte d’Ephésiens 2 :8-9, Paul nous rappelle que la foi ne vient pas de nous. On ne peut pas créer la foi, c’est un don de Dieu. Ce qui implique que tous nos efforts ne changent rien à la réponse de Dieu dans nos circonstances. En réalité Dieu ne répond pas à la prière, mais Il répond à la prière de la foi ! C’est souvent ce qui dérange dans la foi, car on a parfois l’impression que Dieu va exaucer des gens qui n’en sont pas « dignes » ou qui ne répondent pas à nos standards de sainteté. Cela alors même que parfois nos prières n’atteignent pas leurs buts, bien que nous ayons l’impression de le mériter. Souvenons-nous que Dieu donne gratuitement et qu’Il donne justement à des hommes indignes de recevoir Sa grâce. Nous verrons plus tard qu’il est néanmoins important de développer une vie droite et intègre devant Dieu.

Croire qu’on a la foi est déjà une erreur... Jésus a dit à Ses disciples :

« Si vous aviez de la foi comme un grain de moutarde, vous direz à cette montagne... rien ne vous sera impossible. » (cf. Matthieu 17 :20). Aujourd’hui si quelqu’un venait remettre en question ta foi ou te dire que tu n’as pas la foi, tu serais probablement choqué(e), blessé(e) ou fâché(e)... Et pourtant c’est ainsi que Jésus a le plus régulièrement repris Ses disciples en les qualifiant par exemple d'« hommes de peu de foi ». Jésus ne confronte pas les disciples par rapport à leurs manquements, comme par exemple Judas qui volait dans la caisse, mais par rapport à leur incrédulité. Cela révèle Sa priorité pour nos vies de disciples. Notre foi est fondamentale à Ses yeux, car elle est liée à notre connaissance de Dieu. Pour commencer, nous avons besoin de reconnaître notre manque de foi et d’arrêter de nous illusionner sur notre soi-disant foi !

La foi n’est pas une méthode et elle n’a rien à voir avec des procédés ou des combines. Ainsi, si nos attentes sont fondées sur la force de notre foi, nous nous écroulerons rapidement au moment où les résultats ne viendront pas comme nous les espérons. C’est pour cette raison que Jésus enseigne que la foi n’est pas une fin en soi, mais une relation entre nous et Lui. Il est l’auteur de la foi et la mène à la perfection. Par exemple, Pierre dans la barque ne s’est pas auto-persuadé qu’il pouvait lui aussi marcher sur l’eau, il n’a pas non plus tenu une réunion avec les disciples pour discuter des éventuelles possibilités de marcher sur l’eau. Non, il s’est tout simplement adressé à Jésus, il a cru et s’est approché de Lui (cf. Matthieu 14 :28).

Sans s’en rendre compte, on peut commencer à parler tellement de la foi qu’on en oublie l’objectif, il s’agit de la foi en Dieu et qui vient de Lui. Il existe une foi naturelle chez chaque être humain, c'est elle qui nous permet de vivre : par exemple je m’assieds sur un siège en ayant la foi qu’il va me soutenir et c’est ainsi pour de nombreuses choses de la vie quotidienne. Chez certaines personnes, cette foi naturelle peut les aider dans leur vie de disciple, car elles ont déjà une certaine foi en elles-mêmes et un optimisme naturel par rapport aux circonstances, lesquels foi naturelle et optimisme sont plus développés que chez d’autres. Cependant, il ne s’agit pas là de la foi de Dieu, cette foi que Dieu désire libérer dans chacun de Ses disciples. A savoir la foi qui touche directement le cœur et la main de Dieu car elle entre en contact direct avec Lui.

Pour terminer, je tiens à souligner que pour vivre cette foi, nous avons besoin de vivre dans le pardon, et ce afin de demeurer dans Son intimité. La foi a également besoin d’humilité, ce qui veut dire que nous reconnaissons notre dépendance de Dieu et que nous avons conscience que sans Lui nous ne pouvons rien faire... La foi se vit par la prière, en un mot nous pouvons dire qu’elle passe par le cœur car Il s’agit de toucher le cœur de Dieu dans une relation de cœur à cœur avec Lui.

Prends donc un instant pour chercher Dieu et simplement passer du temps dans Sa présence en décidant d’aligner ton cœur et ta vie sur Lui afin de vivre une vie dans la foi de Dieu !

MA DÉCISION:

Ce que j’ai compris pour ma vie personnelle :

Ce que je décide pour ma vie par rapport à ce que je viens d’apprendre :

Ce que tu décides aujourd’hui détermine qui et ce que tu seras demain !

Ces méditations sont tirées du livre « un disciple en marche », un véritable manuel de disciples. Qui plus est, c’est un outil pratique pour faire des disciples de manière simple et pratique. La multiplication de disciple commence par toi et c’est pour toi… Pour en savoir plus tu peux trouver le livre sur www.vievictorieuse.org

Jour 5 – La sanctification, une décision personnelle et quotidienne

La sanctification ne nous tombe pas dessus, c’est une décision personnelle et quotidienne de se mettre à part pour notre Seigneur

VERSETS RÉFÉRENCE :

Romains 12:1-2 Louis Segond
1 Je vous exhorte donc, frères, par les compassions de Dieu, à offrir vos corps comme un sacrifice vivant, saint, agréable à Dieu, ce qui sera de votre part un culte raisonnable.
2 Ne vous conformez pas au siècle présent, mais soyez transformés par le renouvellement de l'intelligence, afin que vous discerniez quelle est la volonté de Dieu, ce qui est bon, agréable et parfait.

Actes 26:17-18 Louis Segond
17 Je t'ai choisi du milieu de ce peuple et du milieu des païens, vers qui je t'envoie,
18 afin que tu leur ouvres les yeux, pour qu'ils passent des ténèbres à la lumière et de la puissance de Satan à Dieu, pour qu'ils reçoivent, par la foi en moi, le pardon des péchés et l'héritage avec les sanctifiés.

Actes 3:15-18 Louis Segond
15 Vous avez fait mourir le Prince de la vie, que Dieu a ressuscité des morts; nous en sommes témoins.
16 C'est par la foi en son nom que son nom a raffermi celui que vous voyez et connaissez; c'est la foi en lui qui a donné à cet homme cette entière guérison, en présence de vous tous.
17 Et maintenant, frères, je sais que vous avez agi par ignorance, ainsi que vos chefs.
18 Mais Dieu a accompli de la sorte ce qu'il avait annoncé d'avance par la bouche de tous ses prophètes, que son Christ devait souffrir.

RÉFLEXIONS :

Lis Romains 12 :1-2 ; Actes 26 :17-18 et Actes 3 :15-18 et prends un moment pour répondre aux questions suivantes :

Quel est le moyen de nous mettre à part pour notre Dieu ?

Comment Dieu se débarrasse-t-il de ce qui n’est pas droit dans nos vies ?

Selon toi, comment doit être notre sacrifice pour qu’il soit accepté par Dieu ?

CONTENU :

Être chrétien, ce n’est pas renoncer à tout sens des responsabilités. Je ne sais pas pourquoi nombre de chrétiens ont tendance à croire que Dieu va tout faire pour eux et à leur place. C'est totalement faux, car Dieu fait de nous Ses partenaires, ce qui implique qu’Il nous rend responsables de nos actions, de nos choix et de nos changements. En ce qui concerne la sainteté, arrêtons d’espérer que Dieu vienne nous bousculer et nous transformer sans que l’on n’ait rien à faire. C’est de l’utopie qui n’est que le résultat d’un manque de volonté à devenir saints. Jésus nous aime et Il nous respecte énormément, ce qui fait qu’Il s’attend à ce que nous prenions nous-mêmes les décisions qui vont marquer un changement dans nos vies. Souvenons-nous toujours que ce sont nos décisions d’aujourd’hui ou notre absence de décision qui déterminent qui et ce que nous serons demain.

C’est donc à nous de savoir placer notre vie sur l’autel de Dieu (cf. Romains 12 :1) afin qu’Il vienne avec Son feu brûler tout ce qui n’est pas droit et juste dans nos vies (cf. Luc 3 :15-18). La Bible nous enseigne que pour qu’un sacrifice soit accepté par Dieu, il doit être volontaire et entier pour Dieu. Le mot même de sacrifice implique que ce n’est pas facile et que cela coûte... Cependant, il y a toujours une riche bénédiction liée au sacrifice, car Dieu honore le sacrifice par Sa présence.

Nous devons comprendre que Dieu ne s'intéresse pas à ce qui est apparent, ce qu’Il recherche c’est notre cœur. Il s'agit que ce dernier soit pur et entier pour Lui. Car trop souvent, comme nous savons que le péché ne plaît pas au Seigneur, nous avons tendance à vouloir sauver les apparences du mieux que nous pouvons afin d’essayer de garder une bonne conscience, cependant au fond de nous-mêmes, nous n’avons pas réellement décidé d’en finir avec le péché dans notre vie. La seule solution pour être libéré du péché, c’est la croix, ce qui implique la mort à soi, cette mise à part pour Christ afin de vivre en Lui et pour Lui.

Prendre la décision de vivre dans la sainteté et de ne plus faire de compromis avec le péché est un acte de foi (cf. Actes 26 :18) et c’est à nous de prendre cette décision. Elle est le résultat de notre amour pour Jésus. Par exemple, lorsque nous nous marions, nous comprenons que nous devons nous mettre à part pour notre conjoint par amour pour lui. Il en est exactement de même dans notre relation avec Jésus : nous ne devons pas être motivés par le devoir ou pour observer des lois, mais par notre amour sans limite pour notre Sauveur. La sainteté n’est pas un acte religieux, c’est le résultat de notre relation d’intimité et d’amour avec notre Dieu.

Dans notre décision de nous mettre à part pour Dieu, nous réalisons que le péché n’est pas uniquement en rapport avec ce que nous faisons, mais qu'il implique également les choses que nous ne faisons pas. Il ne s’agit pas seulement d’éviter de faire le mal mais aussi de savoir s’appliquer à faire le bien. Il n’y a pas de sainteté sans une vie entièrement consacrée à Dieu. Ainsi, nous ne pouvons pas envisager de vivre à 99 % pour Dieu : soit nous vivons de manière radicale à 100 % pour Dieu, soit nous ne vivons pas pour Lui !

C’est le moment de prendre une décision : qu’est-ce qui dans ta vie aujourd’hui a besoin d’être donné à Dieu ? Qu’est-ce qui fait obstacle à ta relation d’amour avec Lui ? Cultive dans ton cœur une relation d’amour passionné pour ton Dieu et tu verras la différence que cela va produire dans ta vie...

MA DÉCISION:

Ce que j’ai compris pour ma vie personnelle :

Ce que je décide pour ma vie par rapport à ce que je viens d’apprendre :

Ce que tu décides aujourd’hui détermine qui et ce que tu seras demain !

Ces méditations sont tirées du livre « un disciple en marche », un véritable manuel de disciples. Qui plus est, c’est un outil pratique pour faire des disciples de manière simple et pratique. La multiplication de disciple commence par toi et c’est pour toi… Pour en savoir plus tu peux trouver le livre sur www.vievictorieuse.org

Jour 7 - Pardonner est possible à tous

VERSETS RÉFÉRENCE :

Luc 23:34 Louis Segond
34 Jésus dit: Père, pardonne-leur, car ils ne savent ce qu'ils font. Ils se partagèrent ses vêtements, en tirant au sort.

Actes 7:59-60 Louis Segond
59 Et ils lapidaient Étienne, qui priait et disait: Seigneur Jésus, reçois mon esprit!
60 Puis, s'étant mis à genoux, il s'écria d'une voix forte: Seigneur, ne leur impute pas ce péché! Et, après ces paroles, il s'endormit.

RÉFLEXIONS :

Pardonner est possible à tous et nous pouvons le vivre grâce au pardon que Dieu nous a accordé et à l’amour qu’Il répand dans nos cœurs.

Lis Luc 23 :34 et Actes 7 :59-60 et prends un moment pour répondre aux questions suivantes :

Qu’est-ce qui m’empêche de pardonner ? Comment puis-je dépasser ces obstacles ?

Quelles sont les étapes qui marquent une démarche de pardon ?

CONTENU :

En lisant ces deux passages où Jésus et Etienne sont mis à mort de manière totalement injuste, nous ne pouvons qu’être défiés par leur réaction. Tous deux choisissent de pardonner et de bénir au lieu de maudire, ce qui serait certainement la réaction naturelle à avoir en pareille situation ; et l’histoire nous montre de nombreux exemples d’hommes et de femmes qui, au moment d’être exécutés, maudissent leurs juges et leurs bourreaux. Nous voyons donc que pardonner n’est pas quelque chose de facile et que sans l’amour de Dieu manifesté dans nos cœurs, il est presque impossible de pardonner réellement...

Ne croyons pas que le fait de pardonner est uniquement réservé à certaines personnes en particulier, car ce n’est pas le cas. Tout comme nous avons tous été pardonnés pour nos péchés (même si nous avons à saisir ce pardon par la foi pour être réconciliés avec Dieu), nous sommes tous appelés à pardonner aux autres, quels qu'ils soient. Aucune exception ni aucune excuse ne peuvent nous empêcher de vivre ce cadeau extraordinaire qu’est le pardon... Alors ne laissons pas le mensonge nous tromper et choisissons de vivre tous les jours de notre vie dans la liberté que le pardon nous offre.

Pardonner comme Dieu nous a pardonnés et aimés ne peut se faire que parce que Dieu nous a aimés le premier et c’est dans notre relation avec Lui que nous pouvons agir de même, que nous pouvons puiser la force et le courage de pardonner. Cependant, il est bon de pouvoir être concret sur la manière de procéder, c'est pourquoi vous trouverez ici les étapes principales jalonnant le cheminement du pardon.

Tout d’abord, nous sommes invités à prier pour ceux qui nous ont fait du mal et à les bénir (cf. Matthieu 5 :44). En agissant ainsi, nous prenons la décision de les aimer, c'est-à-dire de leur manifester le cœur de Dieu qui, Lui, les aime déjà et les a toujours aimés...

Ensuite, il s’agit de ne pas se voiler la face ni d'essayer d’excuser les personnes ou encore de minimiser les choses. En effet, nous avons besoin de reconnaître le mal qui nous a été fait et de mettre la lumière sur la douleur que nous avons éprouvée. Afin d'être mieux à même de définir la dette que la personne a à notre égard, mettre les choses par écrit peut nous aider.

L’étape suivante est de décider de pardonner. Il peut parfois être bon de s'entourer d'une personne qui sera comme un témoin de notre décision. A ce moment-là, si tu as écrit les offenses qui t'ont été afligées, prends un moment pour brûler cette feuille, comme une déclaration de ton choix de ne pas y revenir.

Pour faire suite à cela, il peut s’avérer nécessaire que tu fasses une démarche de pardon concrète en écrivant ou rencontrant la personne qui t'a offensé.

Tout au long de ces dernières étapes, il est évident que l’on continue de prier pour la personne qui nous a offensé a n de la bénir. Maintenant, nous pouvons décider de la voir comme Dieu la voit, avec Ses yeux et Son regard. Avant c’était diffcile de le faire, car nous étions aveuglés par l’offense.

En fin, nous choisissons de faire du pardon notre style de vie en restant toujours au niveau de la grâce sans nous laisser perturber par quoi que ce soit. Car le pardon n’est jamais un acte unique, c’est un style de vie, celui d’un disciple de Christ !

Prends un moment pour revoir ces différentes étapes et évaluer ta vie en fonction. Demande au Saint-Esprit de te révéler si tu as besoin d’agir et comment. Positionne-toi en décidant de faire du pardon un style de vie et cela quel que soit ce qui va t’arriver !

MA DÉCISION:

Ce que j’ai compris pour ma vie personnelle :

Ce que je décide pour ma vie par rapport à ce que je viens d’apprendre :

Ce que tu décides aujourd’hui détermine qui et ce que tu seras demain !

Ces méditations sont tirées du livre « un disciple en marche », un véritable manuel de disciples. Qui plus est, c’est un outil pratique pour faire des disciples de manière simple et pratique. La multiplication de disciple commence par toi et c’est pour toi… Pour en savoir plus tu peux trouver le livre sur www.vievictorieuse.org

Jour 3 – Le Salut en Jésus-Christ

VERSETS RÉFÉRENCE :

Romains 3:28 Louis Segond (LSG)
28 Car nous pensons que l'homme est justifié par la foi, sans les oeuvres de la loi.

Éphésiens 2:8-9 Louis Segond (LSG)
8 Car c'est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c'est le don de Dieu.
9 Ce n'est point par les oeuvres, afin que personne ne se glorifie.

RÉFLEXIONS :

Le salut n’est pas une question d’intelligence ni de capacités, ni même de bonnes œuvres, c’est une révélation dans notre cœur

Lis Romains 3 :28 et Ephésiens 2 :8-9 et prends un moment pour répondre aux questions suivantes :

Y a-t-il des choses que nous puissions faire pour gagner notre salut ?

➤ Quel est le plan parfait que Dieu a conçu afin que le salut soit accessible pour tous ?

CONTENU :

Ainsi, le salut n’est pas une question d’intelligence, ni de capacités, ni même de bonnes œuvres, il est accessible pour tous car il est une révélation dans notre cœur de qui est Jésus et de ce qu’Il a accompli. C’est pour cela que Jésus a pu dire au brigand cruci é à Ses côtés, « Je te le dis en vérité, aujourd’hui tu seras avec moi dans le paradis. » (cf. Luc 23 :43). De nombreuses personnes croient devoir accomplir une multitude de choses pour pouvoir être sauvées ou acceptées par Dieu. Elles s’imaginent que le salut est quelque chose de compliqué à atteindre, alors que le salut est tellement simple, il met en évidence qui est Jésus et ce qu’Il a fait à la croix. C’est le résultat de la grâce de Dieu, laquelle reflète Son amour immérité en notre faveur (cf. Romains 5 : 8).

Soyons vigilants de ne pas compliquer le message du salut pour les gens qui nous entourent. Nous ne pourrons jamais convaincre qui que ce soit; par contre, nous pouvons présenter cette simplicité du message de la grâce et prier pour que Dieu ouvre leur cœur à la révélation. Nos œuvres ne servent à rien en ce qui concerne le salut, tout ce que nous pourrions faire n’y change rien et personne ne pourra jamais atteindre Dieu par ses propres forces. C’est pour cette raison que nous avons tous besoin de rencontrer Jésus et de nous abandonner à Lui...

Le salut résulte de notre acte de foi et les œuvres ou les actions suivent cette décision de foi. Être sauvé, c’est passer des ténèbres à la lumière et être pardonné de tous ses péchés (cf. 1 Pierre 2 :9). Être disciple, ce n’est pas simplement rencontrer Jésus, ce n’est pas un acte unique, c’est un processus: celui de Le suivre, car il s’agit ensuite de marcher dans cette lumière. Pour cela, il nous suffit de rester en communion avec Jésus en Lui consacrant nos vies chaque jour selon ce que Paul dit dans Romains 12 :1 « Je vous exhorte donc, frères, par les compassions de Dieu à offrir vos corps comme un sacrifice vivant, saint, agréable à Dieu, ce qui sera de votre part, un culte raisonnable. ». C’est faire le choix, jour après jour, de Le suivre, d’accomplir Sa volonté, et cela même si nous ne connaissons pas parfaitement ce qui ne nous attend ni ce que cela va nous coûter... La révélation – « Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant » – que nous avons de Jésus nous conduit à Lui dire « OUI » de manière inconditionnelle. Adoptons et gardons cette manière de vivre avec Jésus : où Tu veux, quand Tu veux, comme Tu veux et ce que Tu veux !

MA DÉCISION:

Ce que j’ai compris pour ma vie personnelle :

Ce que je décide pour ma vie par rapport à ce que je viens d’apprendre :

Ce que tu décides aujourd’hui détermine qui et ce que tu seras demain !

Ces méditations sont tirées du livre « un disciple en marche », un véritable manuel de disciples. Qui plus est, c’est un outil pratique pour faire des disciples de manière simple et pratique. La multiplication de disciple commence par toi et c’est pour toi… Pour en savoir plus tu peux trouver le livre sur www.vievictorieuse.org

Vie Victorieuse a pour objectif de publier des livres et des articles qui encouragent les disciples de Christ à vivre leur vie à la mesure de ce que Dieu a prévu pour eux, afin qu’ils soient de ceux qui écrivent l’Histoire et ne la subisse pas. Le but est de t’aider, toi et tes amis à grandir en Christ, à former des disciples et implanter des églises.
© COPYRIGHT 2024 UNE VIE VICTORIEUSE ALL RIGHTS RESERVED.
envelopecartphone-handset linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram