Jour 2 – La Bible décrit l’Église de différentes manières...

VERSETS RÉFÉRENCE :

Éphésiens 1:22-23 Louis Segond
22 Il a tout mis sous ses pieds, et il l'a donné pour chef suprême à l'Église,
23 qui est son corps, la plénitude de celui qui remplit tout en tous.

Éphésiens 2:20 Louis Segond
20 Vous avez été édifiés sur le fondement des apôtres et des prophètes, Jésus Christ lui-même étant la pierre angulaire.

Matthieu 16:18 Louis Segond
18 Et moi, je te dis que tu es Pierre, et que sur cette pierre je bâtirai mon Église, et que les portes du séjour des morts ne prévaudront point contre elle.

Romains 9:26 Louis Segond
26 et là où on leur disait: Vous n'êtes pas mon peuple! ils seront appelés fils du Dieu vivant.

RÉFLEXIONS :

Lis Éphésiens 1 :22-23 et 2 :20, Matthieu 16 :18, Romains 9 :26 et Galates 4 :5-6 et prends un moment pour répondre aux questions suivantes :

Comment est-ce que ces textes décrivent l’Eglise ?

Et selon toi, que signifient ces différents noms et qu’est-ce que cela implique pour nous aujourd’hui ?

CONTENU :

Dans Matthieu 16 :18, Jésus dit : « Je bâtirai mon Église... ». Cela nous montre plusieurs choses : tout d’abord, que l’Église appartient à Dieu et à personne d’autre. Il en est Le seul propriétaire. L'Église est là pour Lui et pour servir Ses objectifs. Personne ne peut s’approprier l’Église ou l’utiliser pour servir ses propres buts et objectifs. En fait, l’Église, c’est nous qui, ensemble, servons Sa vision et il n’est jamais question de notre propre ministère mais de Son ministère. Nous devons être vigilants, quel que soit notre niveau de responsabilité, de ne jamais nous approprier l’Église ou le ministère en disant des choses comme : c’est mon église, ma vision, mon ministère, etc. Car, si c’est le cas, tu ne cherches au fond qu'à bâtir ta propre petite personne et non pas Son Royaume. En outre, nous ne sommes pas appelés à bâtir Son Église, mais à faire des disciples. Dieu seul bâtit. Par conséquent, si nous croyons être responsables de défendre Dieu en protégeant l’honneur de l’Église, nous nous trompons. En revanche, nous avons le devoir de rester proches de Lui pour accomplir Sa volonté et être des disciples qui reflètent Sa nature et Son amour, car c’est ainsi qu’Il bâtit Son Église.

Paul compare également l’Église à un temple dont le fondement est Jésus-Christ et dont la pierre angulaire sont les apôtres et les prophètes. Cela implique que certains hommes partagent le ministère de fondation de Jésus dans l’édification de Son Église, tel Paul qui se décrit lui-même comme étant un sage architecte (cf. 1 Corinthiens 3 :10) tout en reconnaissant que le fondement est toujours et uniquement Jésus. En fait, ce fondement, c’est la révélation de qui est Christ et cette révélation est le fruit d'une intimité avec Lui. C’est ainsi que Jésus a pu dire à Pierre qu’Il bâtirait Son Église sur la révélation que celui-ci avait reçue, à savoir que Jésus était le Christ, le Fils du Dieu vivant. Ainsi, pour vivre l’Église, nous n’avons pas besoin de notre sagesse, ni de notre intelligence humaine, mais de la révélation que Christ nous donne. La référence au temple nous parle également du fait que Dieu désire que Sa gloire demeure continuellement dans Son temple, c'est-à-dire l’Église. C'est pourquoi l’Eglise doit être constituée d'un groupe de gens qui, lorsqu’ils se rassemblent, expérimentent la gloire de Dieu ainsi que toute la puissance du surnaturel. Se rassembler pour célébrer Dieu n’est jamais ennuyeux ou religieux, au contraire, c’est un temps de joie et de réjouissance.

L’Église nous est encore présentée comme une maison ou, pour le dire autrement, une famille. En ce sens, l’Église est par excellence un lieu de vie et de liberté. En rencontrant Jésus et en entrant dans la réalité spirituelle de Sa maison, nous nous sentons pour la première fois de notre vie « à la maison », dans un environnement où nous sommes libres d’être nous-mêmes sans chercher à jouer un rôle, ni à prouver quoi que ce soit... Lorsque l’Église est vécue comme une communauté d’amour basé sur l’amour de Christ, alors elle est une source de guérison et de réconciliation pour les hommes et les femmes dont la vie a été brisée parce qu’ils étaient éloignés du Père céleste.

L’Église est comparée à un corps, mais nous n’allons pas en parler pour l’instant car nous y reviendrons plus tard en détail. Enfin, dans les textes que nous avons lus, il est parlé de l’Église comme d'une nation. Ce qui implique que notre appartenance à l’Église de Jésus-Christ nous confère une identité nouvelle. Bien que nous ne perdions pas notre identité culturelle et nationale, nous devenons premièrement citoyens du Royaume de Dieu. Tu peux être sans papiers sur cette terre, néanmoins ton nom est inscrit sur les registres du ciel. Tu peux avoir perdu tes droits sur cette terre, il n'en reste pas moins que tu as reçu l’autorité d’enfant de Dieu et que ton Père est le Roi des rois.

Être membre de Son Église est un privilège extraordinaire qu'Il nous a donné uniquement par amour pour nous. Cela nous encourage à prendre notre place et à vivre pleinement la réalité de l’Église dans la relation avec Christ, avec les autres et le monde. Prends un moment pour méditer tout ce que tu viens de lire sur l’Église et ce que cela implique dans ta vie quotidienne.

MA DÉCISION:

Ce que j’ai compris pour ma vie personnelle :

Ce que je décide pour ma vie par rapport à ce que je viens d’apprendre :

Ce que tu décides aujourd’hui détermine qui et ce que tu seras demain !

Ces méditations sont tirées du livre « un disciple en marche », un véritable manuel de disciples. Qui plus est, c’est un outil pratique pour faire des disciples de manière simple et pratique. La multiplication de disciple commence par toi et c’est pour toi… Pour en savoir plus tu peux trouver le livre sur www.vievictorieuse.org

Jour 7 – La générosité n’est pas une question d’argent, c’est une question de cœur et, en tant que disciples de Christ, nous sommes appelés à être généreux !

VERSETS RÉFÉRENCE :

Actes 20:35 Louis Segond
35 Je vous ai montré de toutes manières que c'est en travaillant ainsi qu'il faut soutenir les faibles, et se rappeler les paroles du Seigneur, qui a dit lui-même: Il y a plus de bonheur à donner qu'à recevoir.

2 Corinthiens 8:1-5 Louis Segond
1 Nous vous faisons connaître, frères, la grâce de Dieu qui s'est manifestée dans les Églises de la Macédoine.
2 Au milieu de beaucoup de tribulations qui les ont éprouvées, leur joie débordante et leur pauvreté profonde ont produit avec abondance de riches libéralités de leur part.
3 Ils ont, je l'atteste, donné volontairement selon leurs moyens, et même au delà de leurs moyens,
4 nous demandant avec de grandes instances la grâce de prendre part à l'assistance destinée aux saints.
5 Et non seulement ils ont contribué comme nous l'espérions, mais ils se sont d'abord donnés eux-mêmes au Seigneur, puis à nous, par la volonté de Dieu.

RÉFLEXIONS :

Lis Actes 20 :35 et 2 Corinthiens 8 :1-5 et prends un moment pour répondre aux questions suivantes :

Selon toi, pourquoi y a-t-il plus de joie à donner qu’à recevoir ? Merci de développer ta réponse.

Comment réagis-tu face à l’attitude des chrétiens de Macédoine dont Paul parle dans 2 Corinthiens 8 et qu’est-ce que cela t’inspire pour ta vie ?

CONTENU :

En parlant de finances, Jésus dit qu’il y a plus de joie à donner qu’à recevoir... Où trouves-tu ta joie : dans le fait de recevoir ou de donner ? Il semble que souvent nous soyons de celles et ceux qui cherchons à recevoir, cela fait partie de notre nature égoïste. C’est cette constatation qui a poussé J. F. Kennedy à dire lors de son discours inaugural, le 20 janvier 1961 : « Ne vous demandez pas ce que votre pays peut faire pour vous, mais demandez-vous ce que vous pouvez faire pour votre pays... » (cf. wikipedia). La générosité commence au moment où nous cessons de nous centrer sur nous-mêmes et de croire que nous sommes le centre du monde pour commencer à nous tourner vers le monde qui nous entoure et à faire du Seigneur le centre de notre monde.

Notre Dieu est un Dieu extrêmement généreux qui donne avec abondance, la preuve en est qu'Il n’a pas regardé à la dépense et au prix payé lorsqu’Il a fait le plus grand de tous les sacrifices en offrant Son Fils unique à la croix pour que nous puissions être réconciliés avec Lui. La générosité est l'un des traits de Sa personnalité, c'est même Sa nature, et en tant que Ses disciples, nous sommes appelés également à exercer une générosité extravagante, à Son image. Et cette générosité extravagante implique de savoir donner de manière qui n’est pas calculée, mais au contraire sacrificielle. La joie de donner, c’est s’identifier à notre Seigneur pour permettre à Son Royaume d’avancer.

Les disciples de Christ sont appelés à être les personnes les plus généreuses qui soient sur toute la surface de la terre. Ce qui implique que l’on ne donne pas parce que l’autre le mérite ou peut nous le rendre, on donne simplement par amour et pour révéler la nature de Christ. Par exemple, lorsque tu vas au restaurant et que la personne qui te sert n’est pas très agréable, sois extravagant et laisse-lui un bon pourboire. Révèle l’amour inconditionnel de Christ partout où tu vas. Dieu est toujours bon et nous sommes appelés à être connus pour notre amour et notre générosité. Ou encore, lorsque tu fais tes courses au supermarché, pourquoi ne paierais-tu pas pour le client qui te précède ou qui te suit, ou pour un autre client à la station-service ou au restaurant, sans autre raison que de bénir ? Essaie et tu verras la joie que cela procure, pour le Seigneur, pour toi et pour l’autre...

Être généreux est une attitude qui vient du cœur et cela ne dépend pas du tout de ce que l’on peut posséder. Ce texte de 2 Corinthiens 8 vient nous défier. On y découvre que les Macédoniens étaient non seulement persécutés, mais étaient également dans une situation de pauvreté profonde (cf. 2 Corinthiens 8 :2). Malgré cela, ils donnaient abondamment et sans compter avec une joie débordante. Ils ont même donné au-delà de leurs capacités, en insistant qui plus est pour le faire. La générosité n’est pas un acte de pitié ou quelque chose que l'on fait pour se donner bonne conscience, c’est un acte sacrificiel qui vient du cœur. Donner est une grâce, celle de s’identifier à la nature de Dieu et de collaborer avec Lui a n que Son règne vienne.

Aucune excuse ne peut nous empêcher de vivre de manière généreuse et rien ne justifie de ne pas commencer dès maintenant. La générosité commence lorsque nous cessons de vivre pour nous-mêmes, lorsque nous nous donnons entièrement à Christ et pour la cause de Son Royaume... Dieu désire faire de toi une personne joyeuse, alors pourquoi ne pas prendre l’habitude tous les jours de Lui demander ce que tu peux donner aujourd’hui et à qui ?

MA DÉCISION:

Ce que j’ai compris pour ma vie personnelle :

Ce que je décide pour ma vie par rapport à ce que je viens d’apprendre :

Ce que tu décides aujourd’hui détermine qui et ce que tu seras demain !

Ces méditations sont tirées du livre « un disciple en marche », un véritable manuel de disciples. Qui plus est, c’est un outil pratique pour faire des disciples de manière simple et pratique. La multiplication de disciple commence par toi et c’est pour toi… Pour en savoir plus tu peux trouver le livre sur www.vievictorieuse.org

Jour 7 –  La foi, vivre dans la droiture

La foi manifestée et exaucée nécessite de vivre dans la droiture...

VERSETS RÉFÉRENCE :

Matthieu 7:21-23 Louis Segond
21 Ceux qui me disent : Seigneur, Seigneur ! n'entreront pas tous dans le royaume des cieux, mais celui-là seul qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux.
22 Plusieurs me diront en ce jour-là : Seigneur, Seigneur, n'avons-nous pas prophétisé par ton nom ? n'avons-nous pas chassé des démons par ton nom ? et n'avons-nous pas fait beaucoup de miracles par ton nom ?
23 Alors je leur dirai ouvertement : Je ne vous ai jamais connus, retirez-vous de moi, vous qui commettez l'iniquité.

Jean 5:44 Louis Segond
44 Comment pouvez-vous croire, vous qui tirez votre gloire les uns des autres, et qui ne cherchez point la gloire qui vient de Dieu seul ?

Jean 9:31 Louis Segond
31 Nous savons que Dieu n'exauce point les pécheurs ; mais, si quelqu'un l'honore et fait sa volonté, c'est celui-là qu'il l'exauce.

RÉFLEXIONS :

Lis Matthieu 7 :21-23, Jean 5 :44 et 9 :31 et prends un moment pour répondre aux questions suivantes :

Lorsque l’on parle de foi, qu’est-ce qui est le plus important ?

Quelles questions pouvons-nous nous poser si nous ne pensons pas avoir la foi dans un domaine particulier ?

CONTENU :

Ce passage de Matthieu est probablement l’un des plus durs que nous trouvions dans les Evangiles, car ici Jésus s’adresse à des personnes qui pensent avoir la foi et faire des miracles en Son Nom. Extérieurement, ces personnes avaient tout l'air de bons « chrétiens » et pourtant Jésus les rejette, ce qui nous ramène à un élément fondamental, à savoir que la foi est véritable non pas par ce qu’elle produit, mais à cause de notre relation avec Dieu... Cela nous rappelle qu’une vie droite n’est pas une vie parfaite, mais une vie qui cultive la connaissance de Christ au travers d’une relation personnelle et vivante avec Lui.

Lorsque l’on parle de vivre une vie de foi, on considère trop souvent les résultats visibles et les manifestations comme étant ce qui est le plus important, néanmoins ce n’est pas le cas. Par exemple, il faut plus de foi pour dormir avec des lions vivants que d’être jeté dans une fosse où ces derniers meurent (cf. Daniel 6 :23), ou encore pour vivre toute une vie à la mesure de la promesse de Dieu sans jamais la voir devenir réalité (cf. Hébreux 11 :23). Une vie de foi est une vie qui vit à la mesure de sa relation avec Dieu, et ce en accord avec Sa volonté et Ses désirs. Paul, qui est certainement un modèle de foi, dit avec assurance que sa priorité n’est pas dans des grandes actions, mais dans le fait de connaître Christ (cf. Philippiens 3 :8). Car c’est de cette connaissance que vont découler naturellement de véritables actes d’une vie de foi.

Vivre comme un homme ou une femme de foi nécessite donc d’avoir une vie droite, ce qui d’une part implique de connaître Dieu, mais aussi d'avoir de saines motivations. Dans ce texte de Matthieu 7, il est clair que ces personnes que Jésus rejettent ne sont pas motivées par Christ, mais qu'elles l’utilisent pour elles-mêmes. Leur motivation est centrée sur leur personne et non pas sur le fait d’accomplir la volonté de Dieu. Jésus parle de notre motivation lorsqu’Il nous avertit de ne pas chercher la gloire qui vient de Dieu. Il peut parfois être très tentant de vouloir bâtir son propre royaume, son « ministère », sa réputation, etc. Mais ce qui doit toujours motiver nos actes et notre vie de foi c’est que Son règne vienne et que Lui seul soit glorifié. Nous avons besoin de rester vigilants, car notre motivation peut facilement dévier, et c’est pour cette raison qu’il est si fondamental de cultiver une intimité avec Dieu et de vivre la réalité de Galates 2 :20, car un mort ne peut rien posséder.

Lorsque l’on parle d’une vie droite, il s’agit d’avoir une référence sur laquelle s’aligner et un fondement stable qui permette de rester dans la droiture, et c’est la Parole de Dieu qui est l’étalon de mesure... La foi est toujours fondée sur ce que Dieu dit et si nous voulons développer notre foi, nous devons apprendre à aligner toujours plus nos vies sur ce que Dieu dit. Cela implique d’investir du temps jour après jour pour lire notre Bible avec une attitude de cœur qui cherche Sa volonté avant tout. En réalisant que chaque verset possède en lui-même la puissance nécessaire à son accomplissement, être droit c’est croire Dieu et ne pas chercher à interpréter la Bible pour justifier notre propre incrédulité ou nos propres désirs...

Cette vie droite a un point de départ, notre rencontre avec Christ, car c’est à ce moment-là que nous avons confessé nos péchés et que, par la foi, nous avons reçu Son pardon et Son salut. Cela a été notre premier acte de foi. Et chaque pas de foi nous rapproche du but, celui de vivre avec Christ pour l’éternité... Ainsi, vivre une vie droite, c’est adopter une perspective de vie où tout est centré sur l’éternité en reconnaissant que nous ne sommes que des résidents temporaires sur cette terre. Nous vivons en sachant que nous bâtissons aujourd’hui en vue de la vie éternelle avec Christ, que c’est là que se trouve notre héritage, et que seuls les fruits de notre véritable foi y seront !

Pour conclure, une vie droite est une vie qui se centre pour développer une relation proche et intime avec Christ, avec comme motivation la manifestation de Sa gloire et comme perspective l’éternité avec Lui... Laisse le Saint-Esprit toucher ton cœur pour te révéler où tu en es et décide d’aligner ta vie et ton cœur sur Lui...

MA DÉCISION:

Ce que j’ai compris pour ma vie personnelle :

Ce que je décide pour ma vie par rapport à ce que je viens d’apprendre :

Ce que tu décides aujourd’hui détermine qui et ce que tu seras demain !

Ces méditations sont tirées du livre « un disciple en marche », un véritable manuel de disciples. Qui plus est, c’est un outil pratique pour faire des disciples de manière simple et pratique. La multiplication de disciple commence par toi et c’est pour toi… Pour en savoir plus tu peux trouver le livre sur www.vievictorieuse.org

Jour 4 – Une chose importante pour être exaucé, c’est de connaître la Bible 

Une chose importante pour être exaucé, c’est de connaître la Bible : ainsi, nous savons ce qu'il est bon de demander. De plus, en la mettant en pratique dans ta vie, tu découvriras ce qui est invisible et pourras l’amener à devenir visible.

VERSETS RÉFÉRENCE :

Ésaïe 58:8-11 Louis Segond

8 Alors ta lumière poindra comme l'aurore, Et ta guérison germera promptement; Ta justice marchera devant toi, Et la gloire de l'Éternel t'accompagnera.
9 Alors tu appelleras, et l'Éternel répondra; Tu crieras, et il dira: Me voici! Si tu éloignes du milieu de toi le joug, Les gestes menaçants et les discours injurieux,
10 Si tu donnes ta propre subsistance à celui qui a faim, Si tu rassasies l'âme indigente, Ta lumière se lèvera sur l'obscurité, Et tes ténèbres seront comme le midi.
11 L'Éternel sera toujours ton guide, Il rassasiera ton âme dans les lieux arides, Et il redonnera de la vigueur à tes membres; Tu seras comme un jardin arrosé, Comme une source dont les eaux ne tarissent pas.

RÉFLEXIONS :

Lis Esaïe 55 :8-11 et prends un moment pour répondre aux questions suivantes :

Relis Esaïe 55 :8 à nouveau : quelle est l’importance de la compréhension de ce verset dans notre vie de prière ?

A la lumière de ce texte d’Esaïe, quels sont les enseignements que nous pouvons en tirer pour notre vie de prière ?

CONTENU :

Lorsque Dieu parle, les choses s’accomplissent toujours. Dieu ne parle jamais dans le vide ou, s’Il le fait, c’est pour changer ce vide en autre chose. Le premier chapitre du livre de la Genèse nous rappelle cette vérité. De plus la Bible nous dit clairement que Dieu n’est pas un homme pour mentir (cf. Nombres 23 :19). C'est pourquoi lorsque nous fondons nos prières sur la volonté de Dieu et sur Sa Parole, nous avons alors l’assurance d’être exaucés... Cependant il est important de bien comprendre que la volonté de Dieu n’est pas ce qui nous semble juste ou utile, comme nous aurions souvent tendance à le penser. C’est par révélation, au travers de notre relation personnelle et intime avec Dieu, que nous découvrons la volonté de Dieu. Notre intelligence, nos expériences, notre bonne volonté et nos désirs sont sans commune mesure avec la volonté de Dieu, car Ses voies ne sont pas nos voies et Ses pensées ne sont pas nos pensées (cf. Esaïe 55 :8). C’est pour cette raison que lorsque nous prions nous avons besoin d’amener nos pensées captives à l’obéissance de Dieu et de savoir renverser les raisonnements qui s’élèvent contre la connaissance de Dieu (cf. 2 Corinthiens 10 :5). Ce n’est en réalité pas compliqué, il s’agit simplement d’une discipline de vie où l’on prend régulièrement autorité sur nos pensées et cela à chaque fois qu’elles ne sont pas alignées avec Dieu, et ce afin de les soumettre à Christ. Sans cela nous risquons fort de prier selon nos désirs et non pas selon Sa volonté... Connaître Sa volonté est une révélation que le Saint-Esprit nous donne, mais il ne s’agit pas d’une sorte d’illumination... Connaître la volonté de Dieu est simple, elle se trouve dans la Bible et c’est en la lisant et la méditant que nous apprenons à connaître la volonté de Dieu pour notre vie et pour ceux pour qui nous prions... Lire la Bible n’est pas un acte religieux, mais c’est un acte de foi.

C’est pour cette raison que lorsque nous commençons à prier, nous avons besoin d’investir du temps pour savoir aligner nos vies avec Dieu et avec Son cœur. Il s’agit de décider de se soumettre à Lui, pour renoncer à notre vie et à notre volonté. C’est ce que Jésus nous a enseigné à prier lorsqu’Il nous demande de prier : « ...Que Ton règne vienne, que Ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel. » (cf. Matthieu 6 :10) et c’est ce que Lui-même a prié quelques heures avant d’être crucifié : en effet, à trois reprises, il s'est positionné en disant : « Non pas comme je veux, mais comme Tu veux » (cf. Matthieu 26 :39, 42 et 44). Jésus connaissait la volonté du Père et Il a choisi de s’y soumettre. De la même manière, la Bible nous révèle la volonté du Père et il nous faut choisir de nous y soumettre. Ainsi, nous n’essayons pas de trouver dans la Bible ce qui nous arrange, mais nous accordons notre cœur et nos paroles avec la Parole. Rappelons-nous que la Bible n’est pas une série d'informations, ni un manuel de règles de vie, c’est la Parole de Dieu et chaque verset contient en lui-même la puissance nécessaire pour son accomplissement. C’est pour cette raison que nous pouvons prier la Bible et être sûrs d’être exaucés.

Prier la Bible est quelque chose de simple, il suffit de croire que la Bible est la Parole de Dieu et que Dieu a toujours raison. Cela nous conduit à faire de la Bible notre référence et notre standard de vérité. Nous pouvons donc tout naturellement prier et déclarer ce que Dieu dit. Par exemple, si tu as des défis financiers et que tu as géré tes finances d’une manière intègre, tu peux simplement prier que Dieu pourvoie à tous tes besoins selon Sa richesse, avec gloire et que tu ne manqueras de rien (cf. Philippiens 4 :13 et Psaumes 23 :1). Ou, si tu pries pour la guérison, tu sais que la volonté de Dieu est que tous soient guéris, donc tu peux simplement prier que par Ses meurtrissures tu as été guéri – ou ceux pour qui tu pries ont été guéris (1 Pierre 2 :24).

Il faut cependant souligner que certaines promesses de la Bible sont accompagnées de conditions de notre part, comme par exemple celles faites dans Deutéronome 28 :1-14 où les bénédictions sont le résultat de l’obéissance à Dieu et à Sa Parole. Dans ce cas, nous pouvons prier et déclarer ce que Dieu promet dans la mesure où nous nous appliquons à nous mettre en accord avec que qu'Il attend de nous.

Prier la Bible, ce n’est donc pas choisir des versets au hasard, mais c’est permettre au Saint-Esprit de rendre ces versets « vivants » en nous. Et c'est alors que nous commençons à prier. La réponse à nos prières n’est pas toujours immédiate, cependant elle finira toujours par arriver et notre responsabilité est de prier pour voir être accompli ce que Dieu dit, et cela jusqu’à ce que cela arrive... Souvenons-nous toujours que le ciel est notre référence et que par la prière nous l’amenons à devenir réel sur cette terre... Pourquoi ne pas commencer dès maintenant en priant le psaume 23 ?

MA DÉCISION:

Ce que j’ai compris pour ma vie personnelle :

Ce que je décide pour ma vie par rapport à ce que je viens d’apprendre :

Ce que tu décides aujourd’hui détermine qui et ce que tu seras demain !

Ces méditations sont tirées du livre « un disciple en marche », un véritable manuel de disciples. Qui plus est, c’est un outil pratique pour faire des disciples de manière simple et pratique. La multiplication de disciple commence par toi et c’est pour toi… Pour en savoir plus tu peux trouver le livre sur www.vievictorieuse.org

Jour 4 - Le Saint-Esprit nous convainc d’aimer

VERSETS RÉFÉRENCE :

Matthieu 6:14-15 Louis Segond
14 Si vous pardonnez aux hommes leurs offenses, votre Père céleste vous pardonnera aussi;
15 mais si vous ne pardonnez pas aux hommes, votre Père ne vous pardonnera pas non plus vos offenses.

RÉFLEXIONS :

Le Saint-Esprit nous convainc d’aimer. Se fermer à cette conviction revient à se fermer également à la grâce de Dieu pour les perdus et à perdre sa passion pour le Royaume de Dieu

Lis Matthieu 6 :14-15 et prends un moment pour répondre aux questions suivantes :

Pourquoi le fait de pardonner est-il si important pour nous qui sommes enfants de Dieu ?

A qui dois-je pardonner et qu’est-ce qui m’empêche de le faire ?

CONTENU :

Ces deux versets viennent appuyer et développer ce que Jésus nous a enseigné dans la prière du « Notre Père », qui est plus qu’une prière, mais également une véritable manière de vivre. En effet, il y est dit « Pardonne- nous nos offenses, comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés » (cf. Matt. 6 : 12). Cela révèle que le pardon que Dieu nous accorde est conditionnel, non seulement au fait que nous nous repentions pour nos fautes, mais également à notre capacité et à notre mesure de pardonner à ceux qui nous ont fait du mal. Toutefois cela ne touche pas notre salut, car en tant que disciples de Christ, nous avons reçu le pardon de nos péchés au moment de notre repentance et de notre foi. Nous avons été pardonnés de manière définitive par rapport à notre passé, c’est la justification par la foi. Nous en reparlerons plus dans la méditation suivante. Tu peux également te référer à l’histoire que Jésus relate dans Matthieu 18 : 23 à 35. Ne pas pardonner est quelque chose de sérieux qui peut avoir de graves conséquences pour nos vies.

Nous avons tous besoin du pardon de Dieu car nous ne sommes pas parfaits et cela même si nous tendons tous les jours un peu plus vers cette ressemblance avec Christ. C’est pour cette raison que le Saint-Esprit vient nous convaincre d’aimer notre prochain. Car le pardon n’est pas un acte calculé ou intéressé, c’est un acte d’amour envers l’autre. Lorsque le Saint-Esprit vient nous convaincre d’aimer, Il nous révèle l’autre non pas comme nous le percevons ou le voyons, mais comme Lui le voit : une personne imparfaite, qui a besoin de la grâce de Dieu et pour laquelle Christ a donné Sa vie.

Cette conviction d’amour que le Saint-Esprit nous donne à l’égard des autres vient confronter notre esprit de jugement et de critique (qu’on appelle trop souvent constatation). Juger et critiquer n’est rien d’autre que de l’orgueil, car nous nous plaçons dans une position de supériorité par rapport aux autres et, en agissant ainsi, nous oublions non seulement que nous ne sommes pas meilleurs que notre prochain, mais également que Dieu l’aime tout autant que nous... Nos vies ne sont que le résultat de Sa grâce et de Son amour. C’est dans cette proximité avec le Saint-Esprit que nous pouvons aimer comme Dieu nous a aimés. Le jugement appartient à Dieu et la critique au diable, ce qui veut dire que ni l’une ni l’autre n’ont de place dans nos vies... Assurons-nous donc de cultiver notre relation avec le Saint-Esprit, et ce afin d'aimer et de bénir notre prochain.

Ce n’est pas quelque chose de facile, ni de naturel à faire, mais souvenons-nous toujours que le Royaume de Dieu est contre-intuitif. C’est pour cette raison que nous avons besoin de la présence du Saint-Esprit, mais également de savoir nous faire violence contre nos sentiments et nos pensées. Car lorsque nous fermons nos cœurs à la grâce de Dieu, nous en arrivons à perdre notre paix intérieure et notre passion pour le Royaume de Dieu. Ce qui nous conduit à nous centrer sur nous-mêmes, sur nos besoins, nos émotions, etc. Nous devenons le centre de notre monde, au lieu de laisser Dieu en être le centre et constituer notre raison de vivre. Dès lors que nous parvenons à cela, Son Royaume devient naturellement la cause pour laquelle nous sommes prêts à donner notre vie.

Lorsque tu te querelles ou que tu es offensé et que tu refuses de pardonner, si dans les heures qui suivent tu essayes de témoigner de ta foi ou de prier, tu vas rapidement découvrir que d’une part rien ne se passe, mais également que tu ne te sens pas bien intérieurement. Tu as perdu ta joie, ta paix, la fraîcheur de la vie avec Christ et ta passion pour Jésus. On ne peut éviter les conflits et ces derniers font partie d’une relation saine, on ne peut non plus éviter les offenses, cependant nous avons besoin de savoir les identifier et de décider de pardonner. Et le meilleur moment de le faire est immédiatement ! Dès le moment où nous décidons de pardonner, nous retrouvons Son amour, Sa paix, Sa joie, etc., et nous pouvons à nouveau être dans une position d'amour.

Pour conclure, la seule chose qui pourrait nous empêcher de pardonner, c’est nous-mêmes, et le seul moyen de le faire est de rester ouverts et disponibles à la présence de Dieu. Car c’est Lui qui vient non seulement nous convaincre d’aimer et de pardonner, mais également qui nous donne la force de le faire. N’endurcissons jamais nos cœurs à Son égard, mais au contraire laissons-Le agir en nous et accordons-nous avec Lui. Notre vie en dépend, mais également celle de ceux qui nous entourent. Car c’est lorsque nous sommes passionnés pour le Royaume de Dieu que notre monde est transformé... Pourquoi ne pas abandonner ta vie à Dieu maintenant ? Je t'encourage à prier en ce sens.

MA DÉCISION:

Ce que j’ai compris pour ma vie personnelle :

Ce que je décide pour ma vie par rapport à ce que je viens d’apprendre :

Ce que tu décides aujourd’hui détermine qui et ce que tu seras demain !

Ces méditations sont tirées du livre « un disciple en marche », un véritable manuel de disciples. Qui plus est, c’est un outil pratique pour faire des disciples de manière simple et pratique. La multiplication de disciple commence par toi et c’est pour toi… Pour en savoir plus tu peux trouver le livre sur www.vievictorieuse.org

Jour 3 – Le Salut en Jésus-Christ

VERSETS RÉFÉRENCE :

Romains 3:28 Louis Segond (LSG)
28 Car nous pensons que l'homme est justifié par la foi, sans les oeuvres de la loi.

Éphésiens 2:8-9 Louis Segond (LSG)
8 Car c'est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c'est le don de Dieu.
9 Ce n'est point par les oeuvres, afin que personne ne se glorifie.

RÉFLEXIONS :

Le salut n’est pas une question d’intelligence ni de capacités, ni même de bonnes œuvres, c’est une révélation dans notre cœur

Lis Romains 3 :28 et Ephésiens 2 :8-9 et prends un moment pour répondre aux questions suivantes :

Y a-t-il des choses que nous puissions faire pour gagner notre salut ?

➤ Quel est le plan parfait que Dieu a conçu afin que le salut soit accessible pour tous ?

CONTENU :

Ainsi, le salut n’est pas une question d’intelligence, ni de capacités, ni même de bonnes œuvres, il est accessible pour tous car il est une révélation dans notre cœur de qui est Jésus et de ce qu’Il a accompli. C’est pour cela que Jésus a pu dire au brigand cruci é à Ses côtés, « Je te le dis en vérité, aujourd’hui tu seras avec moi dans le paradis. » (cf. Luc 23 :43). De nombreuses personnes croient devoir accomplir une multitude de choses pour pouvoir être sauvées ou acceptées par Dieu. Elles s’imaginent que le salut est quelque chose de compliqué à atteindre, alors que le salut est tellement simple, il met en évidence qui est Jésus et ce qu’Il a fait à la croix. C’est le résultat de la grâce de Dieu, laquelle reflète Son amour immérité en notre faveur (cf. Romains 5 : 8).

Soyons vigilants de ne pas compliquer le message du salut pour les gens qui nous entourent. Nous ne pourrons jamais convaincre qui que ce soit; par contre, nous pouvons présenter cette simplicité du message de la grâce et prier pour que Dieu ouvre leur cœur à la révélation. Nos œuvres ne servent à rien en ce qui concerne le salut, tout ce que nous pourrions faire n’y change rien et personne ne pourra jamais atteindre Dieu par ses propres forces. C’est pour cette raison que nous avons tous besoin de rencontrer Jésus et de nous abandonner à Lui...

Le salut résulte de notre acte de foi et les œuvres ou les actions suivent cette décision de foi. Être sauvé, c’est passer des ténèbres à la lumière et être pardonné de tous ses péchés (cf. 1 Pierre 2 :9). Être disciple, ce n’est pas simplement rencontrer Jésus, ce n’est pas un acte unique, c’est un processus: celui de Le suivre, car il s’agit ensuite de marcher dans cette lumière. Pour cela, il nous suffit de rester en communion avec Jésus en Lui consacrant nos vies chaque jour selon ce que Paul dit dans Romains 12 :1 « Je vous exhorte donc, frères, par les compassions de Dieu à offrir vos corps comme un sacrifice vivant, saint, agréable à Dieu, ce qui sera de votre part, un culte raisonnable. ». C’est faire le choix, jour après jour, de Le suivre, d’accomplir Sa volonté, et cela même si nous ne connaissons pas parfaitement ce qui ne nous attend ni ce que cela va nous coûter... La révélation – « Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant » – que nous avons de Jésus nous conduit à Lui dire « OUI » de manière inconditionnelle. Adoptons et gardons cette manière de vivre avec Jésus : où Tu veux, quand Tu veux, comme Tu veux et ce que Tu veux !

MA DÉCISION:

Ce que j’ai compris pour ma vie personnelle :

Ce que je décide pour ma vie par rapport à ce que je viens d’apprendre :

Ce que tu décides aujourd’hui détermine qui et ce que tu seras demain !

Ces méditations sont tirées du livre « un disciple en marche », un véritable manuel de disciples. Qui plus est, c’est un outil pratique pour faire des disciples de manière simple et pratique. La multiplication de disciple commence par toi et c’est pour toi… Pour en savoir plus tu peux trouver le livre sur www.vievictorieuse.org

Vie Victorieuse a pour objectif de publier des livres et des articles qui encouragent les disciples de Christ à vivre leur vie à la mesure de ce que Dieu a prévu pour eux, afin qu’ils soient de ceux qui écrivent l’Histoire et ne la subisse pas. Le but est de t’aider, toi et tes amis à grandir en Christ, à former des disciples et implanter des églises.
© COPYRIGHT 2024 UNE VIE VICTORIEUSE ALL RIGHTS RESERVED.
envelopecartphone-handset linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram