JOUR 3 - Confesser, c’est se détacher des paroles d’incrédulité pour dire ce que Dieu dit et aligner sa vie sur cela 

VERSETS BIBLIQUES :

Matthieu 5 :37
1 Pierre 2 :24
Philippiens 4 :4
Philippiens 4 :13
Philippiens 4 :19
Ephésiens 6 :10-18
1 Timothée 6 :20

VERSETS RÉFÉRENCE :

Matthieu 5:37 Louis Segond
37 Que votre parole soit oui, oui, non, non; ce qu'on y ajoute vient du malin.

1 Timothée 6:20 Louis Segond
20 O Timothée, garde le dépôt, en évitant les discours vains et profanes,

RÉFLEXIONS :

Lis Matthieu 5 :37 et 1 Timothée 6 :20 et prends un moment pour répondre aux questions suivantes :

Que devons-nous faire et ne pas faire pour que notre confession soit utile devant Dieu ?

Lorsque l’on parle de paroles malsaines, de quoi s’agit-il ?

CONTENU :

La confession, le fait de dire ce que Dieu dit, a un rôle important à jouer dans notre vie de prière et c’est ce qui s’appelle la prière de confession. Car il existe différentes sortes de prière, comme par exemple les requêtes, la louange, l’intercession, les lamentations, le combat spirituel, l’adoration, etc. La prière de confession (appelée aussi proclamation ou déclaration) consiste simplement dans le fait de parler avec foi pour annoncer la volonté de Dieu, souvent en se fondant sur un verset de la Bible. Il y a dans cette prière une véritable puissance.

Il s’agit de s'approprier des promesses bibliques que Dieu t’a données à travers Sa Parole et qui sont devenues une révélation pour toi, avec cette assurance que c’est Sa volonté pour toi (c’est ce que l’on appelle des paroles rhema). Ou il se peut que ce soit des promesses générales qui s’appliquent à tous les disciples de Christ et que nous sommes appelés à faire nôtres. Car il est nécessaire de comprendre que tout ce que Dieu nous promet ne s'accomplit pas forcément automatiquement. Souvent nous avons besoin de saisir cette promesse par la foi pour nous l’approprier afin qu'elle devienne une réalité à nos yeux. Et c’est là que la prière de confession prend toute son importance. Par exemple, 1 Pierre 2 :24 déclare que par les meurtrissures de Christ nous avons été guéris. Nous n’avons pas besoin de preuves, ni de conditions pour cela, nous pouvons simplement proclamer la vérité et prier sur la base de cette vérité. Nous ne demandons donc pas à Dieu de guérir telle ou telle personne s’Il le souhaite, mais nous savons que c’est Sa volonté, qu’Il a déjà pourvu pour cela et nous déclarons Sa Parole sur la personne malade. Il en est de même par exemple concernant nos besoins (cf. Philippiens 4 :19), concernant la joie (cf. Philippiens 4 :4), la force (cf. Philippiens 4 :13), etc.

Il se peut qu'en débutant, tu commences par prononcer des vérités sans beaucoup de conviction, voire même en ayant le sentiment d’être hypocrite, n'y croyant pas réellement. Cependant il n’y a absolument rien d’hypocrite dans le fait de proclamer ce que dit la Parole de Dieu, car elle est la Vérité absolue sur laquelle nos vies sont fondées. Je dirais plutôt qu’il est présomptueux et orgueilleux de ne pas proclamer et confesser ce que dit la Bible ! Décide de continuer à proclamer la vérité de la Parole de Dieu avec la ferme intention de fermer la bouche à l’incrédulité dans tes pensées. Au cours de cette prière de confession, alors que tu déclares à voix haute la vérité de Dieu sur tes circonstances, sur ta propre vie ou sur une autre personne, l’Esprit de Dieu va prendre le relais et Sa foi va gagner ton cœur face à ce pourquoi tu pries. Tu ne prieras plus seulement avec foi, mais par la foi. C'est ainsi que ton âme incrédule commencera à s'aligner sur l'Esprit de Dieu.

Prier de cette manière est en effet essentiel pour chasser l’incrédulité de nos paroles et nos pensées. Cela nécessite également d'aligner notre langage quotidien et nos conversations avec notre prière de foi. Par exemple, si tu as confessé la guérison dans la prière et que quelques minutes plus tard tu te plaignes à une tierce personne de cette maladie en laissant échapper que tu espères que cela ira mieux, tes mots annulent alors purement et simplement ce que tu venais de proclamer dans la prière, car tout ce qui sort de notre bouche ne reste pas sans effet et a des conséquences spirituelles.

La prière de confession et la confession en général impliquent d’être vrai et conséquent, d’être un homme ou une femme de parole (cf. Matthieu 5 :37). Ce présupposé est essentiel à toute notre vie chrétienne, cela nous permet d'être équipés de la ceinture de la vérité (cf. Ephésiens 6 :10-18), laquelle retient et porte toute l’armure spirituelle du chrétien. Sans cette ceinture, l’épée de l’Esprit qui est la Parole de Dieu tombe à terre, la cuirasse flotte autour de nous, etc. Il ne nous reste plus que le casque du salut, car pour le reste, même le pantalon est à terre et nous empêche d’utiliser correctement les chaussures du zèle de l’Evangile. L’ennemi le verra et se rira de notre confession. Soyons donc des hommes et de femmes de parole. Pourquoi ne commencerais-tu pas dès maintenant à mettre ta foi en action et à prier en confessant ce que Dieu dit ?

MA DÉCISION:

Ce que j’ai compris pour ma vie personnelle :

Ce que je décide pour ma vie par rapport à ce que je viens d’apprendre :

Ce que tu décides aujourd’hui détermine qui et ce que tu seras demain !

Ces méditations sont tirées du livre « un disciple en marche », un véritable manuel de disciples. Qui plus est, c’est un outil pratique pour faire des disciples de manière simple et pratique. La multiplication de disciple commence par toi et c’est pour toi… Pour en savoir plus tu peux trouver le livre sur www.vievictorieuse.org

Jour 5 – L’ATTACHEMENT DES PENSÉES DE DIEU

Lorsque Dieu nous parle, nous savons que c’est Lui, car nous n’arrivons pas à nous détacher de cette pensée...

VERSETS RÉFÉRENCE :

Jonas 1:2-3 Louis Segond
1 La parole de l'Éternel fut adressée à Jonas, fils d'Amitthaï, en ces mots :
2 Lève-toi, va à Ninive, la grande ville, et crie contre elle ! car sa méchanceté est montée jusqu'à moi.
3 Et Jonas se leva pour s'enfuir à Tarsis, loin de la face de l'Éternel. Il descendit à Japho, et il trouva un navire qui allait à Tarsis; il paya le prix du transport, et s'embarqua pour aller avec les passagers à Tarsis, loin de la face de l'Éternel. 

Josué 14:8-12 Louis Segond
8 Mes frères qui étaient montés avec moi découragèrent le peuple, mais moi je suivis pleinement la voie de l'Éternel, mon Dieu.
9 Et ce jour-là Moïse jura, en disant : Le pays que ton pied a foulé sera ton héritage à perpétuité, pour toi et pour tes enfants, parce que tu as pleinement suivi la voie de l'Éternel, mon Dieu.
10 Maintenant voici, l'Éternel m'a fait vivre, comme il l'a dit. Il y a quarante-cinq ans que l'Éternel parlait ainsi à Moïse, lorsqu'Israël marchait dans le désert ; et maintenant voici, je suis âgé aujourd'hui de quatre-vingt-cinq ans.
11 Je suis encore vigoureux comme au jour où Moïse m'envoya ; j'ai autant de force que j'en avais alors, soit pour combattre, soit pour sortir et pour entrer.
12 Donne-moi donc cette montagne dont l'Éternel a parlé dans ce temps-là ; car tu as appris alors qu'il s'y trouve des Anakim, et qu'il y a des villes grandes et fortifiées. L'Éternel sera peut-être avec moi, et je les chasserai, comme l'Éternel a dit.

RÉFLEXIONS :

Lis Jonas 1 :1 à 2 :3 et Josué 14 :8-12 et prends un moment pour répondre aux questions suivantes :

Pourquoi Jonas se retrouve-t-il dans le ventre de ce poisson et que fait-il pour en sortir ?

Combien de temps Caleb a-t-il dû attendre pour recevoir ce que Dieu Lui avait promis et, à ton avis, comment a-t-il réussi à tenir aussi longtemps ?

CONTENU :

Pour entendre la voix de Dieu, il est nécessaire d’entrer dans Son repos, ce qui ne veut pas forcément dire que nous devions trouver un lieu calme et tranquille, même si c’est une bonne chose de le faire. Cela signifie que nous avons besoin de cesser de nous battre pour essayer de faire valoir notre propre volonté ou pour justifier notre position. Nous avons besoin de céder au Saint- Esprit en décidant de Lui obéir, et cela quoiqu’Il nous dise. Car souviens-toi que Dieu ne parle pas inutilement, Il le fait à des personnes qui sont disposées à obéir et mettre en pratique Sa volonté, ce qui n’est pas toujours évident... On voit par exemple que pour Jonas cela a été un réel combat, il aurait simplement préféré annoncer le jugement. Sa difficulté n’était pas que Dieu punisse cette ville, mais au contraire il pressentait que la ville allait se repentir, demander grâce et que Dieu allait pardonner. Ce qui s’est d'ailleurs produit (cf. Jonas 4 :2). Lorsque Dieu nous parle, nous ne choisissons pas ce qu’Il va dire, par contre nous ne pouvons pas échapper à Sa volonté...

Il est donc inutile de demander à Dieu de nous parler si nous n’avons pas encore obéi à ce qu’Il nous avait déjà dit... Dieu ne parle pas dans le vide et Il ne va pas nous dire quelque chose de nouveau si nous n’avons pas encore su obéir à la dernière chose qu’Il nous a demandée. En effet, il y a toujours une dimension de progression dans les instructions de Dieu et on ne peut pas brûler les étapes. Ainsi, lorsque nous hésitons à Lui obéir, Il va insister avec fermeté. Cela ne sera probablement pas aussi radical que pour Jonas, mais une chose est sûre, c’est que nous n’arriverons pas à évacuer ce qu’Il nous a dit de notre cœur et de nos pensées tant que nous ne l’aurons pas fait.

Notre responsabilité est de savoir cultiver ce que Dieu a dit jusqu’à ce que cela devienne une réalité. C’est ce qu’avait compris Caleb : il a attendu 45 ans pour voir l'accomplissement de ce que Dieu lui avait promis. Pour cela il a dû le réclamer à Josué... Par contre, si pour Jonas sa désobéissance a généré en lui de l’angoisse et de l’oppression, au contraire pour Caleb son attachement à ce que Dieu lui avait dit a provoqué en lui de la foi et de la détermination. C’est ce qui lui a permis d’avoir à 85 ans la même vigueur que celle qu’il avait à 40 ans : il s’agit de l’énergie de la foi. Lorsque Dieu parle, Il n’est jamais restreint par notre temps à nous, cependant tout ce qu’Il dit nit toujours par se réaliser. C’est pourquoi nous devons cultiver ce que Dieu a mis dans nos cœurs, sans nous décourager, en tenant fermes jusqu’à ce que cela devienne une réalité.

Lorsque Dieu nous parle, cela impacte notre manière de vivre, nous ne pouvons plus rester les mêmes, nous allons nécessairement vivre dans la perspective de ce que Dieu a dit. Cela devient plus important que tout : imagine Caleb parcourant le camp pour compter les survivants, attendant patiemment que le dernier de sa génération décède pour pouvoir entrer dans son héritage. Sa vie était centrée sur la promesse que Dieu lui avait faite, ce qui lui a permis de conserver toute sa vigueur (cf. Josué 14 :10-11). Entendre la voix de Dieu est un privilège, mais le but est avant tout de nous transformer et de faire avancer le Royaume, ce qui suppose également que nous nous mettions en action pour obéir, et cela de manière intentionnelle.

Si Dieu désire nous parler, c’est parce qu’Il désire nous bénir et nous utiliser pour être des bénédictions ! C’est pour cette raison qu’Il va presser nos cœurs jusqu’à ce que nous nous mettions en action par rapport à ce qu’Il nous a dit, car la bénédiction suit toujours l’obéissance ! Prends un moment pour méditer ce que Dieu t’a dit afin de t’assurer de ne pas être comme Jonas, mais plutôt comme Caleb, c’est-à-dire de choisir d’obéir de manière volontaire et sans compromis. Si Dieu ne t’a pas encore parlé, investis du temps à part, fais une retraite de prière pour chercher Sa volonté...

MA DÉCISION:

Ce que j’ai compris pour ma vie personnelle :

Ce que je décide pour ma vie par rapport à ce que je viens d’apprendre :

Ce que tu décides aujourd’hui détermine qui et ce que tu seras demain !

Ces méditations sont tirées du livre « un disciple en marche », un véritable manuel de disciples. Qui plus est, c’est un outil pratique pour faire des disciples de manière simple et pratique. La multiplication de disciple commence par toi et c’est pour toi… Pour en savoir plus tu peux trouver le livre sur www.vievictorieuse.org

Vie Victorieuse a pour objectif de publier des livres et des articles qui encouragent les disciples de Christ à vivre leur vie à la mesure de ce que Dieu a prévu pour eux, afin qu’ils soient de ceux qui écrivent l’Histoire et ne la subisse pas. Le but est de t’aider, toi et tes amis à grandir en Christ, à former des disciples et implanter des églises.
© COPYRIGHT 2024 UNE VIE VICTORIEUSE ALL RIGHTS RESERVED.
envelopecartphone-handset linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram