Jour 3 – Le baptême dans le Saint-Esprit est là pour nous permettre d’accomplir ce que Jésus nous commande de faire, car nous ne pouvons pas y arriver par nous-mêmes

VERSETS RÉFÉRENCE :

 Actes 1:8 Louis Segond
8 Mais vous recevrez une puissance, le Saint Esprit survenant sur vous, et vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée, dans la Samarie, et jusqu'aux extrémités de la terre.

Jean 14:12-13 Louis Segond
12 En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui croit en moi fera aussi les oeuvres que je fais, et il en fera de plus grandes, parce que je m'en vais au Père;
13 et tout ce que vous demanderez en mon nom, je le ferai, afin que le Père soit glorifié dans le Fils.

RÉFLEXIONS :

Lis Actes 1 :8 et Jean 14 :12-13 et prends un moment pour répondre aux questions suivantes :

Selon les textes ci-dessus, à quoi sert le baptême dans le Saint- Esprit ?

Quel est le rôle du Saint-Esprit dans ta vie ?

CONTENU :

Le fait de recevoir le baptême dans le Saint-Esprit n’est pas une preuve de sainteté, mais de disponibilité à vivre ce que Dieu désire et d'obéissance à ce que Dieu nous demande. Ce n’est pas non plus une récompense que Dieu donnerait à certains « bons » chrétiens, mais c’est un cadeau pour tous les disciples de Christ. On ne peut en aucun cas dissocier le baptême du Saint- Esprit de l’action. Jésus a dit : « Vous recevrez une puissance et vous serez mes témoins » (cf. Actes 1 :8) et Esaïe déclare : « L’Esprit du Seigneur l’Eternel est sur moi pour... » (cf. Esaïe 61 :1-3). Être disciple de Christ, ce n’est pas attendre tranquillement Son retour et l’éternité, mais c’est s'engager à servir Son Royaume. Et nous ne pouvons pas vivre cela sans la puissance du Saint- Esprit. C’est pour cette raison que Jésus a insisté pour que Ses disciples restent à Jérusalem jusqu’à ce qu'ils reçoivent le Saint-Esprit. Celui-ci est même allé jusqu’à venir rencontrer les disciples qui étaient en train de quitter Jérusalem pour qu’ils y reviennent (cf. Luc 24 :15s). De la même manière, nous ne pouvons pas vivre sans ce revêtement de puissance.

Le Saint-Esprit vient nous rendre capables de faire des choses surnaturelles, ce qui est en réalité le naturel de Dieu. Cependant nous ne pouvons pas prétendre utiliser le Saint-Esprit comme l’on utiliserait un interrupteur électrique. Il ne suffit pas d’appuyer sur un bouton. C’est un partenariat dont Il est l’initiateur, le planificateur et le directeur. Le Saint- Esprit vient revêtir ceux qui L’aiment, Lui obéissent et Le cherchent, c’est une relation d’intimité. Ce qui implique que notre intimité avec le Saint-Esprit a besoin de grandir et pour cela nous devons passer du temps dans Sa présence pour Lui parler et L’écouter, tout en nous abandonnant totalement à Lui. Si nous n’obéissons pas et cherchons à utiliser Sa puissance pour notre propre gloire, nous allons l’attrister et nous perdrons aussitôt le sens de Sa présence jusqu’à ce que nous nous arrêtions pour Lui demander pardon avec un cœur repentant afin de pouvoir reprendre là où Il désire que nous soyons.

Nous sommes appelés à faire du ciel notre référence et le seul moyen de le vivre est au travers du baptême dans le Saint-Esprit. Ce dernier nous introduit dans une dimension de vie nouvelle et nous devons nous attendre à accomplir des œuvres telles que celles que Jésus a faites et même de plus grandes (cf. Jean 14 :12). Dans les Actes, nous pouvons voir Pierre, Jean, Paul et d’autres poussés par le Saint-Esprit à faire des miracles et guérir des malades à des moments inattendus de leur vie quotidienne. Par le baptême du Saint- Esprit, celui-ci vient résider en nous en permanence et, si nous Lui laissons suffisamment de place, Il agira comme bon Lui semble, quand Il voudra et où Il voudra... C’est pour cette raison qu’il est important de rester toujours disponibles entre Ses mains. Nous ne devrions jamais limiter l’action du Saint- Esprit à des occasions particulières selon notre volonté ou nos désirs....

Au contraire, soyons toujours prêts à ce qu’un miracle vienne pour notre vie et passe par notre vie. C’est nous qui sommes appelés à être à Sa disposition et pas le contraire. Une personne remplie du Saint-Esprit peut être surprise de voir ce que l’Esprit fait au travers de sa vie. Il ne s’agit pas seulement d’entrer dans une vie surnaturelle, mais d’apprendre à obéir au Saint-Esprit et à comprendre Sa direction pour vivre une vie de miracles. Le Saint-Esprit n’est pas limité dans Son action, Ses œuvres et Sa créativité. Lui ne sera jamais limité, nous seuls pouvons le limiter. Nous avons besoin de nous habituer aux surprises du Saint-Esprit, à des rendez-vous divins, des confrontations de puissance, des temps d’intercession qui s'imposent sans crier gare et tant d’autres aspects de la vie dans le surnaturel qui bousculera notre petite vie bien réglée. Pour cela, nous devons toujours être d’accords de Lui laisser cette place, cette liberté de nous utiliser, et nous devons toujours Lui rendre gloire.

Sans ce revêtement de puissance, il ne nous est pas possible d’accomplir l’ordre de mission de Jésus (cf. Matthieu 28 :18-20). C’est Sa puissance en nous qui va nous permettre de gagner les nations pour en faire des disciples de Christ. C’est le moment de te soumettre à Lui afin qu’Il te possède et t’anime, car tu ne vis pas pour toi-même mais pour le monde qui a tellement besoin de cette puissance de transformation...

MA DÉCISION:

Ce que j’ai compris pour ma vie personnelle :

Ce que je décide pour ma vie par rapport à ce que je viens d’apprendre :

Ce que tu décides aujourd’hui détermine qui et ce que tu seras demain !

Ces méditations sont tirées du livre « un disciple en marche », un véritable manuel de disciples. Qui plus est, c’est un outil pratique pour faire des disciples de manière simple et pratique. La multiplication de disciple commence par toi et c’est pour toi… Pour en savoir plus tu peux trouver le livre sur www.vievictorieuse.org

JOUR 7 - Nos paroles ont un impact sur la vie et le succès des gens qui nous entourent, il est donc important de savoir proclamer ce que Dieu dit...

VERSETS BIBLIQUES :

Juges 6 :11-15
Jean 1 :42
Proverbes 18 :21

VERSETS RÉFÉRENCE :

Juges 6:11-15 Louis Segond
11 Puis vint l'ange de l'Éternel, et il s'assit sous le térébinthe d'Ophra, qui appartenait à Joas, de la famille d'Abiézer. Gédéon, son fils, battait du froment au pressoir, pour le mettre à l'abri de Madian.
12 L'ange de l'Éternel lui apparut, et lui dit: L'Éternel est avec toi, vaillant héros!
13 Gédéon lui dit: Ah! mon seigneur, si l'Éternel est avec nous, pourquoi toutes ces choses nous sont-elles arrivées? Et où sont tous ces prodiges que nos pères nous racontent, quand ils disent: L'Éternel ne nous a-t-il pas fait monter hors d'Égypte? Maintenant l'Éternel nous abandonne, et il nous livre entre les mains de Madian!
14 L'Éternel se tourna vers lui, et dit: Va avec cette force que tu as, et délivre Israël de la main de Madian; n'est-ce pas moi qui t'envoie?
15 Gédéon lui dit: Ah! mon seigneur, avec quoi délivrerai-je Israël? Voici, ma famille est la plus pauvre en Manassé, et je suis le plus petit dans la maison de mon père.

Jean 1:42 Louis Segond
42 Et il le conduisit vers Jésus. Jésus, l'ayant regardé, dit: Tu es Simon, fils de Jonas; tu seras appelé Céphas (ce qui signifie Pierre).

RÉFLEXIONS :

Lis Juges 6 :11-15 et Jean 1 :42 et prends un moment pour répondre aux questions suivantes :

L’ange appelle Gédéon « vaillant héros », alors qu’il ne l’est pas encore, pourquoi dit-il cela ?

Jésus change le nom de Pierre, pourquoi fait-il cela ?

CONTENU :

Le véritable fruit de nos vies ce n’est pas nous qui le portons, mais ce sont ceux que nous avons influencé. Le véritable succès n’est pas dans ce que nous possédons, ni dans ce que nous accomplissons, le succès c’est influencer et libérer les autres pour qu’ils deviennent ce que Dieu désire, qu’ils entrent dans leur destinée. Saisir cette réalité du succès implique de savoir parler de la bonne manière, car notre langue nous donne le pouvoir de donner la vie ou la mort (cf. Proverbes 18 :21). Ce que nous disons a une influence importante sur les autres, cela peut changer le cours de leur vie et de leur éternité.

Dans ce texte de Juges 6, l’ange de l’Eternel vient à la rencontre de Gédéon. Ce dernier n’a pas une haute estime de lui-même et sa position familiale et sociale est loin d’être favorable. D’un point de vue humain, il est loin d’être un héros et il ne semble pas en avoir les prédispositions. Et pourtant, l’ange de l’Eternel va le saluer par cette déclaration surprenante : « L’Eternel est avec toi vaillant héros ! » (cf. Juges 6 :12). En fait, Dieu ne traite pas Gédéon à la mesure de ce qu’il semble être, ni ce qu’il pense de lui-même et encore moins de ce que les autres pensent. Dieu s’adresse à Gédéon selon ce qu’Il pense de Lui, Il le voit comme un vaillant héros et c'est la destinée qu'Il a prévue pour lui.

Personne ne naît héros, mais nous le devenons par nos choix, nos décisions et nos actions. Ainsi, de la même manière, nous ne sommes pas appelés à traiter l’autre en fonction de ce qu’il ou elle est aujourd’hui, mais en fonction de ce que Dieu dit et voit. Si nous traitons notre prochain et parlons à l’autre selon ce qui est aujourd’hui, cette personne ne pourra pas changer, alors que si nous agissons et déclarons ce qui doit être, nous permettons à cette personne de devenir ce qu'elle est destinée à être. Nos paroles ne sont pas des constatations, mais des déclarations de ce que Dieu voit, veut et dit. Il nous incombe de savoir discerner ce que l’autre doit devenir et agir et de parler en fonction de cela.

Il ne s’agit pas ici de parler ou d’agir de manière hypocrite, à savoir en disant des choses que l’on ne pense pas. Il est nécessaire de s’accorder avec Dieu en mettant notre foi en accord avec Lui. Il ne s’agit pas non plus de caresser les gens dans le sens du poil sans oser rien dire d’autre, et l’exemple parfait est celui de Jésus. Lorsqu’Il rencontre Simon, Il va changer son nom pour l’appeler Pierre. Cela peut vous sembler anodin et pourtant en agissant ainsi Jésus fait une déclaration forte, Il traite Pierre à la mesure de ce qu’Il doit être. Dès lors, il n'est plus dé ni comme un suiveur (Simon veut dire « celui qui écoute »), mais comme un rocher sur lequel des générations de disciples vont être bâties. Car dans la pensée juive de l’époque, le nom était directement relié à l’identité. Ainsi, chaque fois que Jésus s’adressait à Pierre, Il déclarait ce que celui-ci était appelé à devenir : un homme qui serait un roc pour l’Evangile et un soutien pour beaucoup. Vous pouvez également lire Genèse 17 et vous verrez que Dieu fait la même chose avec Abraham.

Être disciple de Christ et marcher dans la victoire, ce n’est pas seulement s’écarter de la critique et des paroles négatives, mais c’est également savoir utiliser nos bouches pour édifier les gens qui nous entourent afin qu’ils deviennent des héros au sein de leur génération. Apprenons donc à utiliser notre langue pour bâtir, bénir et traiter l’autre selon ce que Dieu dit et veut. Cela commence par savoir garder nos oreilles attentives à ce que Dieu dit et nos cœurs centrés sur Son Royaume. Dieu fait de toi quelqu’un qui lève des héros et cela commence maintenant. Décide donc d’aligner ta langue sur Sa volonté, car l’Eternel est avec toi, vaillant héros...

MA DÉCISION:

Ce que j’ai compris pour ma vie personnelle :

Ce que je décide pour ma vie par rapport à ce que je viens d’apprendre :

Ce que tu décides aujourd’hui détermine qui et ce que tu seras demain !

Ces méditations sont tirées du livre « un disciple en marche », un véritable manuel de disciples. Qui plus est, c’est un outil pratique pour faire des disciples de manière simple et pratique. La multiplication de disciple commence par toi et c’est pour toi… Pour en savoir plus tu peux trouver le livre sur www.vievictorieuse.org

Jour 5 – Le témoin est revêtu de puissance, celle du Saint-Esprit...

VERSETS RÉFÉRENCE :

Actes 1:8 Louis Segond
8 Mais vous recevrez une puissance, le Saint Esprit survenant sur vous, et vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée, dans la Samarie, et jusqu'aux extrémités de la terre.

Actes 4:23-31 Louis Segond
23 Après avoir été relâchés, ils allèrent vers les leurs, et racontèrent tout ce que les principaux sacrificateurs et les anciens leur avaient dit.
24 Lorsqu'ils l'eurent entendu, ils élevèrent à Dieu la voix tous ensemble, et dirent : Seigneur, toi qui as fait le ciel, la terre, la mer, et tout ce qui s'y trouve,
25 c'est toi qui as dit par le Saint Esprit, par la bouche de notre père, ton serviteur David : Pourquoi ce tumulte parmi les nations, Et ces vaines pensées parmi les peuples ?
26 Les rois de la terre se sont soulevés, Et les princes se sont ligués Contre le Seigneur et contre son Oint.
27 En effet, contre ton saint serviteur Jésus, que tu as oint, Hérode et Ponce Pilate se sont ligués dans cette ville avec les nations et avec les peuples d'Israël,
28 pour faire tout ce que ta main et ton conseil avaient arrêté d'avance.
29 Et maintenant, Seigneur, vois leurs menaces, et donne à tes serviteurs d'annoncer ta parole avec une pleine assurance,
30 en étendant ta main, pour qu'il se fasse des guérisons, des miracles et des prodiges, par le nom de ton saint serviteur Jésus.
31 Quand ils eurent prié, le lieu où ils étaient assemblés trembla ; ils furent tous remplis du Saint Esprit, et ils annonçaient la parole de Dieu avec assurance.

RÉFLEXIONS :

Lis Actes 1 :8 et 4 :23-31 et prends un moment pour répondre aux questions suivantes :

Dieu a mis en nous Sa Puissance pour que nous soyons des témoins, quels ont été les signes qui ont accompagné le témoignage de Jésus durant Son ministère terrestre et celui de Ses disciples ?

Quels seront les signes qui vont accompagner mon témoignage (Jean 14 :12) et comment vivre cela ?

CONTENU :

Ce verset de Jean 14 :12 est tellement extraordinaire et cela paraît tellement fou que certains commentateurs bibliques ont tenté de l’expliquer en disant que ces choses plus grandes étaient la somme de ce que l’Eglise allait accomplir dans Son ensemble. Cependant ce n’est pas le cas, mets ta foi en action et crois simplement ce que Jésus a promis : tu es appelé(e) à accomplir de plus grandes choses que Lui car Il est monté vers le Père et Il a envoyé le Saint-Esprit pour te donner Sa puissance ! Ainsi le témoignage n’est pas seulement un style de vie, mais nous avons un partenaire, le Saint-Esprit. Il est Celui qui touche les cœurs pour libérer la vie de Christ et Sa puissance.

Le verset d’Actes 1 :8 nous rappelle très clairement l’importance de recevoir la puissance du Saint-Esprit. C’était tellement essentiel que Jésus est spécialement apparu à deux de Ses disciples qui étaient en train de s'éloigner afin qu’ils reviennent à Jérusalem (cf. Luc 24 :13-33). Il en est de même pour nous aujourd’hui : nous avons besoin d’être revêtus de la puissance du Saint- Esprit pour vivre la vie de témoins à laquelle Jésus nous appelle. Dans le texte d’Actes 4 que nous avons lu, nous y voyons ces premiers disciples prier tous ensemble et demander à Dieu de l’assurance et de l’audace pour témoigner. Mais aussi demander que leur témoignage soit accompagné de signes et de prodiges, car le Royaume de Dieu n’est pas une question de paroles, mais de puissance (cf. 1 Corinthiens 4 :20). Nous consacrerons un chapitre entier sur le fait de vivre dans le miraculeux.

Pour revenir à la prière de Ses disciples, Dieu les exauce et le lieu où ils sont rassemblés pour prier se met à trembler... Il ne s’agissait pas simplement d’approuver leur demande, mais aussi de les pousser à sortir de là où ils étaient, car personne ne voudrait rester dans une bâtisse qui tremble... Cela nous rappelle l’importance de sortir de nos zones de confort et de sécurité, pour être des témoins qui expérimentent la puissance de Dieu. Car Dieu désire nous voir témoigner, et Il est toujours prêt à manifester Sa puissance pour accompagner notre témoignage. Ferme tes yeux un instant et imagine : le Saint-Esprit est dans les starting-blocks au ciel, prêt à agir, Il n’attend qu’une seule chose : que tu témoignes !

Lorsque l’on parle de puissance du Saint-Esprit, nous pouvons comprendre :

■ La capacité donnée par Dieu : Il nous rend capable de faire des choses que nous n’aurions pas pu faire naturellement. Pierre n’aurait pas pu prêcher comme Il l'a fait à la Pentecôte si Dieu ne l'en avait pas rendu capable. Lorsque nous faisons notre part, Dieu vient libérer Sa puissance pour nous propulser plus loin...

■ La puissance de Dieu vient sur le disciple à un moment précis pour une tâche particulière, comme celle de guérir les malades ou de proclamer la Parole de Dieu. C’est ce que Pierre a vécu lorsqu’il a dit au paralytique : « Je ne possède ni argent, ni or, mais ce que j’ai, je te le donne : au nom de Jésus-Christ de Nazareth : lève-toi et marche ! » (Actes 3 :6). C’est cela être rempli du Saint-Esprit et c’est une réalité pour nous aujourd’hui, alors vivons-le !

■ Il s’agit également d'utiliser un nouveau langage, dans ce cas-là il s’agissait de parler dans des langues qu’ils n’avaient pas apprises pour raconter les merveilles de Dieu dans la langue de ceux qui les écoutaient. La puissance du Saint-Esprit nous permet de parler d’une manière qui va toucher les cœurs. Nous reviendrons plus tard sur le fait de parler en langues et de l’importance que cela a dans notre vie de disciple. Nos paroles ne dépendent pas de notre intelligence et de nos connaissances, mais de l’inspiration du Saint-Esprit car Il sait comment toucher le cœur de nos auditeurs.

■ Des signes prodigieux (des flammes de feu, un bruit comme un vent violent...) attirent l’attention des gens. Dieu est toujours là pour attirer l’attention et confirmer Sa Parole par des signes et des prodiges. Cela nous permet ainsi de nous attendre à ce quelque chose se passe lorsque nous témoignons de Christ et le plus grand miracle qui soit ce sont des vies qui rencontrent Jésus. A la Pentecôte, il y en a eu 3'000 !

Mets ta vie à Sa disposition en développant une relation d’intimité avec le Saint-Esprit pour recevoir Sa puissance et attends-toi au miraculeux lorsque tu commences à témoigner. Tu verras, tu vas être surpris(e)...

MA DÉCISION:

Ce que j’ai compris pour ma vie personnelle :

Ce que je décide pour ma vie par rapport à ce que je viens d’apprendre :

Ce que tu décides aujourd’hui détermine qui et ce que tu seras demain !

Ces méditations sont tirées du livre « un disciple en marche », un véritable manuel de disciples. Qui plus est, c’est un outil pratique pour faire des disciples de manière simple et pratique. La multiplication de disciple commence par toi et c’est pour toi… Pour en savoir plus tu peux trouver le livre sur www.vievictorieuse.org

Jour 2 – Le témoignage, c’est de l’évangélisation, ce n’est pas facultatif, c’est un ordre qui nous a été donné !

VERSETS RÉFÉRENCE :

1 Corinthiens 9:16 Louis Segond
16 Si j'annonce l'Évangile, ce n'est pas pour moi un sujet de gloire, car la nécessité m'en est imposée, et malheur à moi si je n'annonce pas l'Évangile !

Actes 1:8 Louis Segond
8 Mais vous recevrez une puissance, le Saint-Esprit survenant sur vous, et vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée, dans la Samarie, et jusqu'aux extrémités de la terre. 

RÉFLEXIONS :

Lis 1 Corinthiens 9 :16 et Actes 1 :8 et prends un moment pour répondre aux questions suivantes :

Dans ce texte de 1 Corinthiens, qu’est-ce que Paul a compris par rapport au témoignage et qu’est-ce que cela m’inspire pour ma vie ?

Pourquoi est-ce que Jésus nous a donné la puissance du Saint- Esprit et où sommes-nous appelés à être témoins ?

CONTENU :

Ces mots de l’apôtre Paul dans 1 Corinthiens 9 :16 nous aident à comprendre la motivation de ce dernier. Il a parcouru une grande partie du monde connu de l’époque afin d’annoncer l’Evangile. L’implantation d’églises a été le résultat et le moyen d'une activité première : celle de faire des disciples qui se multiplient. C’est également pour nous un défi quant à notre manière de vivre et à ce qui nous motive. Car cette mission de Jésus ne s’adresse pas à certaines personnes en particulier, elle s'adresse à tous les disciples de Christ. En réalité on ne peut pas se considérer comme un disciple de Christ si on ne fait pas à notre tour des disciples. On ne peut pas aimer Jésus et vouloir Le suivre sans faire la chose la plus importante qu’il nous demande et qui est la manifestation de Son amour pour notre monde.

Faire des disciples est un ordre qui a été donné par Jésus et nous ne devons pas y obéir par devoir, ce qui serait être religieux... Nous devons y obéir par conviction. Cette dernière est le fruit d’une révélation que le Saint-Esprit vient nous donner. Si tu ne l’as pas encore reçu, j’aimerais t’encourager à prendre du temps pour relire ces passages que nous avons vu hier et aujourd’hui en demandant au Saint-Esprit de parler à ton cœur... Ma prière est que nous puissions être animés de la même passion que Paul et nous dire : « Malheur à moi si je n’annonce pas l’Evangile... ».

J’ai remarqué que bon nombre de chrétiens cherchent la volonté de Dieu pour leur vie. Ils ne sont pas sûrs de savoir pourquoi ils sont sur terre et attendent l’éternité avec impatience... S’il est certain que Dieu a des œuvres uniques préparées d’avance pour chacune et chacun d’entre nous afin que nous les pratiquions (cf. Ephésiens 2 :10), il est tout aussi certain que ces dernières sont toujours liées au fait d’évangéliser et de permettre au Royaume de Dieu d’avancer. Il donc inutile d’attendre de grandes révélations avant de commencer à témoigner autour de nous et de faire des disciples de Christ. C’est lorsqu'on se met en action que Dieu peut prendre les rêves et continuer de diriger. Souviens-toi qu’il est toujours plus facile de diriger une voiture qui est en mouvement plutôt qu’une voiture à l’arrêt : et bien, c’est la même chose avec nos vies.

Ainsi la question qui doit s'imposer à nous n’est pas de savoir si nous pouvons le faire, mais si nous sommes prêts à le faire. Car même si notre appel est davantage centré sur la prière, l'enseignement ou sur autre chose, nous avons également à témoigner et à faire des disciples. En effet, c’est la raison première pour laquelle nous sommes sur terre et c’est quelque chose que nous ne pourrons plus faire dans l’éternité. En réalité, lorsque nous choisissons d’évangéliser, nous écrivons l’Histoire éternelle en permettant à des personnes d'être réconciliées et d’avoir l’assurance de vivre éternellement avec Dieu.

Un ordre n’est pas fait pour être discuté, ni même négocié, il est simplement fait pour être exécuté... Nous avons trop souvent tendance à vivre notre vie chrétienne selon nos principes et nos désirs et non pas selon les instructions de Christ... N’oublions pas que nous avons été rachetés et que nous ne nous appartenons plus, mais que nous Lui appartenons (cf. 1 Corinthiens 6 :20 et 7 :23). Ne pas répondre à l’ordre de Jésus de faire des disciples est de la désobéissance que rien ne peut excuser. Tout d’abord parce qu’Il nous a promis d’être avec nous (cf. Matthieu 28 :20) et cette promesse d’être avec nous n’est pas uniquement pour notre bien-être : si tu relis ce texte de Matthieu tu verras qu’elle est conditionnelle à notre engagement à faire des disciples. Ce qui veut dire que lorsque nous obéissons à Sa mission, nous avons l’assurance de Sa présence et d’avoir du succès, c'est-à-dire à voir des personnes être sauvées et devenir disciples de Christ.

Le Saint-Esprit est avec nous, notre responsabilité est de témoigner et de Le laisser faire le reste, Il est Celui qui va convaincre les cœurs de nos auditeurs. C’est un partenariat qui est fondé sur notre obéissance à Sa mission et notre relation avec le Saint-Esprit. Pourquoi ne prendrais-tu pas l’habitude de discuter avec le Saint-Esprit tous les jours pour Lui demander de te conduire dans ta vie de témoin ? Je peux t’assurer que tu seras surpris du résultat, non seulement ici mais surtout lorsque tu arriveras dans l’éternité.

MA DÉCISION:

Ce que j’ai compris pour ma vie personnelle :

Ce que je décide pour ma vie par rapport à ce que je viens d’apprendre :

Ce que tu décides aujourd’hui détermine qui et ce que tu seras demain !

Ces méditations sont tirées du livre « un disciple en marche », un véritable manuel de disciples. Qui plus est, c’est un outil pratique pour faire des disciples de manière simple et pratique. La multiplication de disciple commence par toi et c’est pour toi… Pour en savoir plus tu peux trouver le livre sur www.vievictorieuse.org

Jour 2 – La foi n’est pas une fin en elle-même

La foi n’est pas une fin en elle-même, car la foi va au-delà d’elle-même pour toucher la main de Dieu...

VERSETS RÉFÉRENCE :

Éphésiens 2:8-9 Louis Segond
8 Car c'est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c'est le don de Dieu.
9 Ce n'est point par les oeuvres, afin que personne ne se glorifie.

Hébreux 12:1-2 Louis Segond
1 Nous donc aussi, puisque nous sommes environnés d'une si grande nuée de témoins, rejetons tout fardeau, et le péché qui nous enveloppe si facilement, et courons avec persévérance dans la carrière qui nous est ouverte,
2 ayant les regards sur Jésus, le chef et le consommateur de la foi, qui, en vue de la joie qui lui était réservée, a souffert la croix, méprisé l'ignominie, et s'est assis à la droite du trône de Dieu.

RÉFLEXIONS :

Lis Ephésiens 2 :8-9 et Hébreux 12 :1-2 et prends un moment pour répondre aux questions suivantes :

Selon ces textes, d’où provient la foi ?

Quel est le fondement de la foi ?

CONTENU :

Dans ce texte d’Ephésiens 2 :8-9, Paul nous rappelle que la foi ne vient pas de nous. On ne peut pas créer la foi, c’est un don de Dieu. Ce qui implique que tous nos efforts ne changent rien à la réponse de Dieu dans nos circonstances. En réalité Dieu ne répond pas à la prière, mais Il répond à la prière de la foi ! C’est souvent ce qui dérange dans la foi, car on a parfois l’impression que Dieu va exaucer des gens qui n’en sont pas « dignes » ou qui ne répondent pas à nos standards de sainteté. Cela alors même que parfois nos prières n’atteignent pas leurs buts, bien que nous ayons l’impression de le mériter. Souvenons-nous que Dieu donne gratuitement et qu’Il donne justement à des hommes indignes de recevoir Sa grâce. Nous verrons plus tard qu’il est néanmoins important de développer une vie droite et intègre devant Dieu.

Croire qu’on a la foi est déjà une erreur... Jésus a dit à Ses disciples :

« Si vous aviez de la foi comme un grain de moutarde, vous direz à cette montagne... rien ne vous sera impossible. » (cf. Matthieu 17 :20). Aujourd’hui si quelqu’un venait remettre en question ta foi ou te dire que tu n’as pas la foi, tu serais probablement choqué(e), blessé(e) ou fâché(e)... Et pourtant c’est ainsi que Jésus a le plus régulièrement repris Ses disciples en les qualifiant par exemple d'« hommes de peu de foi ». Jésus ne confronte pas les disciples par rapport à leurs manquements, comme par exemple Judas qui volait dans la caisse, mais par rapport à leur incrédulité. Cela révèle Sa priorité pour nos vies de disciples. Notre foi est fondamentale à Ses yeux, car elle est liée à notre connaissance de Dieu. Pour commencer, nous avons besoin de reconnaître notre manque de foi et d’arrêter de nous illusionner sur notre soi-disant foi !

La foi n’est pas une méthode et elle n’a rien à voir avec des procédés ou des combines. Ainsi, si nos attentes sont fondées sur la force de notre foi, nous nous écroulerons rapidement au moment où les résultats ne viendront pas comme nous les espérons. C’est pour cette raison que Jésus enseigne que la foi n’est pas une fin en soi, mais une relation entre nous et Lui. Il est l’auteur de la foi et la mène à la perfection. Par exemple, Pierre dans la barque ne s’est pas auto-persuadé qu’il pouvait lui aussi marcher sur l’eau, il n’a pas non plus tenu une réunion avec les disciples pour discuter des éventuelles possibilités de marcher sur l’eau. Non, il s’est tout simplement adressé à Jésus, il a cru et s’est approché de Lui (cf. Matthieu 14 :28).

Sans s’en rendre compte, on peut commencer à parler tellement de la foi qu’on en oublie l’objectif, il s’agit de la foi en Dieu et qui vient de Lui. Il existe une foi naturelle chez chaque être humain, c'est elle qui nous permet de vivre : par exemple je m’assieds sur un siège en ayant la foi qu’il va me soutenir et c’est ainsi pour de nombreuses choses de la vie quotidienne. Chez certaines personnes, cette foi naturelle peut les aider dans leur vie de disciple, car elles ont déjà une certaine foi en elles-mêmes et un optimisme naturel par rapport aux circonstances, lesquels foi naturelle et optimisme sont plus développés que chez d’autres. Cependant, il ne s’agit pas là de la foi de Dieu, cette foi que Dieu désire libérer dans chacun de Ses disciples. A savoir la foi qui touche directement le cœur et la main de Dieu car elle entre en contact direct avec Lui.

Pour terminer, je tiens à souligner que pour vivre cette foi, nous avons besoin de vivre dans le pardon, et ce afin de demeurer dans Son intimité. La foi a également besoin d’humilité, ce qui veut dire que nous reconnaissons notre dépendance de Dieu et que nous avons conscience que sans Lui nous ne pouvons rien faire... La foi se vit par la prière, en un mot nous pouvons dire qu’elle passe par le cœur car Il s’agit de toucher le cœur de Dieu dans une relation de cœur à cœur avec Lui.

Prends donc un instant pour chercher Dieu et simplement passer du temps dans Sa présence en décidant d’aligner ton cœur et ta vie sur Lui afin de vivre une vie dans la foi de Dieu !

MA DÉCISION:

Ce que j’ai compris pour ma vie personnelle :

Ce que je décide pour ma vie par rapport à ce que je viens d’apprendre :

Ce que tu décides aujourd’hui détermine qui et ce que tu seras demain !

Ces méditations sont tirées du livre « un disciple en marche », un véritable manuel de disciples. Qui plus est, c’est un outil pratique pour faire des disciples de manière simple et pratique. La multiplication de disciple commence par toi et c’est pour toi… Pour en savoir plus tu peux trouver le livre sur www.vievictorieuse.org

Jour 3 – Souvent, nous ne recevons pas, parce que nous ne demandons pas ou mal

VERSETS RÉFÉRENCE :

Jacques 4:3 Louis Segond

3 Vous demandez, et vous ne recevez pas, parce que vous demandez mal, dans le but de satisfaire vos passions.

Marc 11:24-26 Louis Segond

24 C'est pourquoi je vous dis: Tout ce que vous demanderez en priant, croyez que vous l'avez reçu, et vous le verrez s'accomplir.

25 Et, lorsque vous êtes debout faisant votre prière, si vous avez quelque chose contre quelqu'un, pardonnez, afin que votre Père qui est dans les cieux vous pardonne aussi vos offenses.

26 Mais si vous ne pardonnez pas, votre Père qui est dans les cieux ne vous pardonnera pas non plus vos offenses.

RÉFLEXIONS :

Lis Jacques 4 :3 et Marc 11 :24-26 et prends un moment pour répondre aux questions suivantes :

Qu’est-ce que ces textes nous révèlent par rapport à la manière de demander ?

Pourquoi est-il si important de pardonner si l'on veut être exaucé ?

CONTENU :

La déclaration ci-dessus peut sembler simpliste et nous faire croire qu’il y a une formule type ou une méthode pour être exaucé, ce qui est loin d’être le cas... Par contre, il y a des principes fondamentaux à respecter pour s’assurer de vivre la réalité de ce que Jésus nous promet : « Tout ce que vous demanderez en mon nom, je le ferai... » (cf. Jean 14 :13).

Vous avez certainement déjà entendu l'expression « il suffit de demander » dans des circonstances où tout ce que vous aviez à faire était d'oser demander. Personnellement, une des choses qui m’amuse est de négocier les prix et cela même face à des structures officielles telles que des boutiques, des chaînes hôtelières, etc. Ce que j’ai découvert, c’est que souvent si nous le faisons de manière joviale et agréable nous obtenons un rabais. Je me souviens d’avoir acheté une montre d’une certaine valeur dans une boutique chic : j'avais obtenu une réduction parce que j'avais osé demander. Il y a un principe biblique qui s’applique non seulement dans la prière, mais en toutes situations et qui est « Demandez et vous recevrez... » (cf Jean 16 :24). Avec Dieu, s’il y a des choses que nous obtenons sans même avoir à les demander, il y en a de nombreuses autres que nous n’obtiendrons jamais si nous ne les demandons pas.

N’oublions jamais que Dieu nous a déjà TOUT donné, que TOUT est à notre disposition dans les cieux car nous avons TOUT pleinement en Christ (cf. Colossiens 2 :10). Ce qui veut dire que si nous ne vivons pas la plénitude du Royaume de Dieu dans nos vies ici et maintenant, c’est que nous avons encore des ajustements à faire. Et savoir demander en fait partie ! Un jour, nous nous retrouverons dans l’éternité et nous connaîtrons tout parfaitement, nous verrons ainsi toutes les choses que Dieu avaient mises à notre disposition et que nous n’avons pas osé ou pensé Lui demander. Je désire que nous passions à côté du moins de choses possible !

Peut-être vous est-il déjà arrivé de prier et d'être surpris de ce que vous étiez en train de demander à Dieu : par exemple quelque chose de fou, qui semble difficile, voire impossible... C’est en général tout simplement le Saint- Esprit qui nous a poussé à demander, à formuler à Dieu ce qui en fait avait déjà été préparé par avance pour nous. Savoir demander, c’est simplement s’accorder avec Dieu sur cette réserve abondante qu’Il a pour nous et qu’Il désire répandre au travers de nous... Car recevoir, c’est s’engager à donner pour faire du bien à notre tour. Alors entrons dans Sa folie et ne nous privons pas de tout ce qu’Il veut nous donner...

Trop de chrétiens ont tendance à se plaindre de ne pas avoir ceci ou cela au lieu de vivre dans le contentement et de prier avec foi. Cela les pousse à adopter une attitude de mendiants ou de négociateurs dans la prière. Ou alors ils sont jaloux de ceux qui réussissent et, au lieu de se réjouir de ce que les autres vivent avec Dieu, ils commencent à développer de l’amertume et des ressentiments... Il y a un aspect primordial dans la prière, c’est la disposition de notre cœur. On ne demande pas pour soi, mais pour glorifier Dieu et Le servir du mieux possible.

Beaucoup de chrétiens n’ont pas reçu, soit parce qu’ils n’ont pas osé demander à Dieu, soit parce qu’ils n’ont pas su persévérer sans compromis jusqu’à voir un résultat ! J’aime dire par exemple que Dieu désire guérir tous les malades, qu’Il l’a déjà fait (cf. 1 Pierre 2 :24) et cela sans exception ! La guérison est un des acquis de la croix et vouloir la mettre de côté, c’est ouvrir une porte à toutes sortes de mensonges, dont celui qu’Il ne peut pas tout pardonner... Car s’Il ne guérit pas tous les malades, comment peut-Il pardonner tous les péchés alors que pardon ET pleine santé sont tous deux un acquis de la croix ? De plus, tous ceux qui sont venus vers Jésus pour être guéris lors de Son ministère terrestre l’ont été et cela sans exception. Par contre je remarque que c'est loin d'être encore le cas aujourd’hui lorsque l’on prie pour les malades. Cependant il s'agit de croire ce que Dieu dit et non ce que nous voyons, ce qui nous pousse alors à prier pour les malades jusqu’à ce qu’ils soient guéris.

Il s’agit de prier et de tenir ferme selon ce que Dieu dit et non pas selon ce que l’on peut vivre... Et c’est ce que Jacques dit ici lorsqu’il parle du fait que nous demandons mal : c'est le cas lorsque nous visons avant tout à satisfaire nos passions ou que nos motivations ne sont pas les bonnes. Nous avons besoin d’apprendre que lorsque nos prières sont fondées sur les besoins du Royaume alors elles trouvent tôt ou tard leur exaucement, alors que si nous prions pour notre propre royaume, pour notre propre bien-être avec le « moi » comme motivation, il est probable que nous ne soyons pas exaucés. Garde donc toujours les bonnes motivations !

MA DÉCISION:

Ce que j’ai compris pour ma vie personnelle :

Ce que je décide pour ma vie par rapport à ce que je viens d’apprendre :

Ce que tu décides aujourd’hui détermine qui et ce que tu seras demain !

Ces méditations sont tirées du livre « un disciple en marche », un véritable manuel de disciples. Qui plus est, c’est un outil pratique pour faire des disciples de manière simple et pratique. La multiplication de disciple commence par toi et c’est pour toi… Pour en savoir plus tu peux trouver le livre sur www.vievictorieuse.org

Vie Victorieuse a pour objectif de publier des livres et des articles qui encouragent les disciples de Christ à vivre leur vie à la mesure de ce que Dieu a prévu pour eux, afin qu’ils soient de ceux qui écrivent l’Histoire et ne la subisse pas. Le but est de t’aider, toi et tes amis à grandir en Christ, à former des disciples et implanter des églises.
Nos plans YouVersion
© COPYRIGHT 2024 UNE VIE VICTORIEUSE ALL RIGHTS RESERVED.
envelopecartphone-handset linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram